FINALE MONDIALE GT - HIZAL REMPORTE LA COUPE DES NATIONS, TOYOTA REMPORTE LA SÉRIE CONSTRUCTEUR | Federation Internationale de l'Automobile
This page contains archived information and may not display perfectly

FINALE MONDIALE GT - HIZAL REMPORTE LA COUPE DES NATIONS, TOYOTA REMPORTE LA SÉRIE CONSTRUCTEUR

  • gb
  • es
27.11.19

Les Championnats du Monde Gran Turismo certifiés par la FIA se sont terminés au Complexe Sportif de Monte-Carlo, où les finales de la Coupe des Nations et de la Série Constructeurs ont eu lieu le week-end dernier.

L'Allemand Mikail Hizal a fait preuve d'une vitesse remarquable tout au long du week-end et a remporté une victoire écrasante devant l'Australien Cody Nikola et le Japonais Takuma Miyazono.

La manche générale de qualification de vendredi a permis de réduire le nombre de 36 pilotes issus de 18 territoires/pays à 12 finalistes. Ces pilotes sont ensuite repartis de zéro dimanche, en commençant par les qualifications, suivies de quatre courses.

La course finale s'est déroulée au circuit d’Interlagos au Brésil au volant de la Red Bull X2019 Competition dans une épreuve de 22 tours.

Contrairement aux trois premières courses, les pilotes étaient tenus d'utiliser chacun des trois composés pendant au moins six tours, impliquant au minimum deux arrêts au stand.

Hizal mène le peloton dans le premier virage au départ. Daniel Solis profite de ses gommes tendres pour passer de la huitième à la troisième place en l'espace de trois tours. Au 4e tour, Hizal a déjà une avance de quatre secondes sur le reste du peloton.

L'Allemand est sur une stratégie alternative à la plupart de ses adversaires, restant à l'extérieur quand la majorité du peloton s'affronte. Il domine ensuite la course finale, menant presque tous les tours.

« Je me sens soulagé parce que c'est potentiellement ma dernière finale mondiale. Au cas où je ne pourrais pas revenir à cause de mes études, je voulais faire de mon mieux cette année. »

« J'étais très anxieux aujourd'hui, je ne voulais pas faire d'erreurs, mais les choses se sont très bien passées. Je n'arrive pas à y croire. C'était l'objectif principal pour moi cette année, et maintenant que je l'ai atteint, je suis très heureux », a conclu l'Allemand.

Toyota remporte les honneurs de la série Constructeur

Mercedes-Benz a cherché à couronner de gloire une année brillante, qui s'est soldée par deux victoires lors du World Tour à New York et à Salzbourg.

Tout s'est joué lors de la toute dernière épreuve de l'année pour décider quelle équipe serait couronnée dans la série Constructeur. Avec des points doublés à l’occasion de la Grande Finale, BMW, Lexus, Alfa Romeo et Aston Martin ont eu une nouvelle occasion de voler le titre à Mercedes-Benz et Toyota, qui étaient en tête du classement avec 22 points chacune.

La dernière rencontre de la saison s'est déroulée au Tokyo Expressway - South Inner Loop, les deux favoris Mercedes-Benz et Toyota adoptant des stratégies de pneus différentes sur le parcours étroit et sinueux.

Le pilote Mercedes-Benz Cody Nikola Latkovski prend le départ de la course dans l'AMG GT3 avec des gommes tendres, tandis que le Team Toyota équipe la GR Supra Racing Concept de Tomoaki Yamanaka de gommes dures, plus lentes.

Le constructeur japonais, avec Yamanaka, rejoint par Rayan Derrouiche et Igor Fraga, se classe en tête devant les équipes Mercedes et Chevrolet qui complètent le podium.

Après le décompte final des points, Toyota remporte le titre de la série FIA GT Constructeur 2019, suivie de Mercedes-Benz et d'Alfa Romeo.