ERC - LE MAESTRO LLARENA REMPORTE SA PREMIÈRE VICTOIRE EN ERC3 | Federation Internationale de l'Automobile

ERC - LE MAESTRO LLARENA REMPORTE SA PREMIÈRE VICTOIRE EN ERC3

  • gb
  • es
23.03.19

Manche 1 de 8 - ERC3 Rallye des Açores - rapport d’étape 2 : 23 Mars

  • *Rallye Team Spain dédie une victoire émouvante pour la fédération espagnole RFEDA
  • *Llarena triomphe dans la Peugeot qu'il a construite de toutes pièces avec sa copilote Sara Fernández.
  • *Furuseth et Lundberg complètent le podium dans la catégorie soutenue par Pirelli
  • *Antunes se bat pour la quatrième place après avoir mené pour FPAK Portugal Team ERC

Efrén Llarena remporte sa première victoire en Championnat Junior FIA ERC3 sur le Rallye des Açores, devant Sindre Furuseth et Elias Lundberg.

Le pilote star de Rally Team Spain, soutenu par la fédération, a entamé la deuxième étape avec seulement 8,8s d'avance sur Pedro Antunes de FPAK Portugal Team ERC, dans la catégorie soutenue par Pirelli.

Mais alors qu'Antunes subit des dommages à la suspension sur Tronqueira qui vont le gêner sur toute la matinée, Llarena s’éloigne de Furuseth, qui avait pris la deuxième place en capitalisant sur les problèmes d'Antunes.

À l’arrivée de l’étape, Llarena est très ému, il est enfin parvenu à conjurer le sort après une campagne 2018 pavée de malchance et d'accidents. « Nous sommes heureux. L'équipe est parfaite. Nous sommes parfaits. Pas facile pour nous d’arriver là où nous en sommes, alors je suis vraiment heureux », a déclaré Llarena, qui a construit sa Peugeot 208 R2 de A à Z avec sa copilote Sara Fernández.

Furuseth se fait une frayeur dans la toute dernière étape, une répétition de Tronqueira, avec un support moteur cassé. Bien que plus lent de 23,5s que le vainqueur d'étape Antunes, il est toujours plus rapide que Lundberg, troisième, et décroche ainsi son premier podium ERC.

Antunes remporte les deux dernières étapes de son épreuve à domicile, mais cela ne suffit pas pour rattraper Lundberg, qui s'est assuré la dernière place sur le podium pour l'ADAC Opel Rallye Junior Team. Le Suédois avait été malade tout le week-end, mais il a persévéré et termine troisième pour ses débuts en ERC3 Junior.

Simon Wagner semblait bien parti pour monter sur le podium et était quatrième avant d’abandonner sur Vila Franca-São Bras, heurtant un rocher sur la trajectoire après une crête et brisant la suspension de son Opel ADAM.

L'Autrichien espérait un bon résultat pour l'équipe Stengg Motorsport, avec deux pneus neufs de côté pour la boucle de l'après-midi. Son coéquipier Roland Stengg n'a pas pu prendre le départ du rallye en raison d’un accident lors des essais de lundi.

Derrière Antunes en quatrième position, Erik Cais résiste aux conditions orageuses - qu'il compare à celles du film Jurassic Park - pour compléter le top 5 de l'ERC3 Junior, étant donc le mieux placé des trois pilotes d’ACCR Czech Rally Team.

Un bon troisième temps de Cais sur la difficile étape de Tronqueira lui permet de doubler Yohan Rossel, sixième au classement général ERC3 pour Peugeot Rally Academy, à seulement trois secondes de l’arrivée. Rossel n'étant pas éligible aux points ERC3 Junior, la sixième place dans la catégorie des futures stars de la catégorie R2 a été attribuée à Jan Talaš, seconde entrée de l’équipe ACCR.

Talaš est aux prises avec Roman Schwedt de l'équipe ROMO jusqu'à ce que le pilote allemand se retrouve bloqué sur Vila Franca-São Bras, perdant 43 minutes, et finissant par abandonner, ayant dépassé le retard maximum pour l’assistance de la mi-journée.

Deux pilotes de retour en Rallye 2 se remettent de leurs problèmes du vendredi pour marquer des points ERC3 Junior. Le Norvégien Steve Røkland avait heurté un rocher et brisé un arbre de transmission sur sa Ford Fiesta R2 sur l'étape emblématique du volcan Sete Cidades, mais il revient en force pour terminer septième, tandis que le Belge Grégoire Munster termine huitième sur un week-end pavé de problèmes techniques.

Munster parvient à arriver grâce à l’aide du dernier pilote de l’ACCR, Dominic Brož, qui le pousse hors d’un champ. Les deux pilotes étaient coincés sur la même section de l'étape de Tronqueira et, alors que Brož n’arrive pas à se sortir de là, lui et son copilote Petr Těšínský parviennent à relancer Munster, prenant un bon bain de boue au cours du processus.

Au classement général de l'ERC3, l'Américain Sean Johnston se classe huitième pour ses débuts avec Saintéloc Junior Team, et le Russe Dmitriy Myachin, qui avait abandonné jeudi après avoir fait des tonneaux dans sa Peugeot 208, fait un bon retour pour terminer neuvième. Røkland et Munster les suivent dans l'ordre ERC3 en P10 et P11.

Catie Munnings, pilote Peugeot Rally Academy, a été contrainte à l’abandon vendredi après avoir subi deux crevaisons à Sete Cidades et n'a malheureusement pas pu terminer non plus la deuxième étape, couchant sa voiture sur le côté dans les conditions orageuses à Tronqueira.