AL ATTIYAH ÉTEND SON AVANCE AVEC UNE VICTOIRE DE DEUXIÈME ÉTAPE | Federation Internationale de l'Automobile

AL ATTIYAH ÉTEND SON AVANCE AVEC UNE VICTOIRE DE DEUXIÈME ÉTAPE

  • gb
  • es
23.02.19.

La deuxième étape la plus longue du samedi dans le désert, à travers certaines des régions les plus reculées de l'État du Qatar, a secoué le peloton. mais Nasser Al Attiyah reste en tête suivi de Jakub Przygonski, qui passe en deuxième position au général.

Nasser Al Attiyah prolonge son avance à plus de huit minutes après la deuxième manche du Rallye Cross Country du Qatar, manche d'ouverture de la Coupe du Monde FIA des Rallyes de Cross Country. Le Qatari et son copilote français Matthieu Baumel remportent l'étape du jour par 3'32" et sont désormais devant le champion en titre, Jakub Przygonski, qui est passé de la quatrième à la deuxième place devant Yazeed Al Rajhi en troisième.

La première des longues étapes du désert emmène les équipages à 70 kilomètres au nord de Lusail, pour le départ de l'étape de 323,58 kilomètres, avant de se diriger vers le sud en longeant la côte ouest de l’Etat puis de revenir vers l'intérieur des terres pour l'arrivée. Parti premier sur la piste suite à sa victoire d’hier, Al Attiyah réduit son retard sur Przygonski lors du premier contrôle, au 164ème kilomètre de la section, alors que ce dernier s’est arrêté pour changer une roue crevée. Al Attiyah prend donc l'avantage et à partir de 220 kilomètres, il ne sera plus dépassé. « C'était une bonne journée, même si ouvrir la route s’est avéré compliqué, mais nous n'avons eu aucun problème technique, » a déclaré Al Attiyah. « La navigation était difficile, mais nous avons maintenu un bon rythme. »

Partant quatrième, Przygonski a pu bénéficier des traces des équipages en tête et capitalise dans la première section. Après quelques déjà minutes de retard sur Al Attiyah au milieu de l'étape, le Polonais perd ensuite près de huit minutes entre le dernier contrôle et l'arrivée, d’abord suite à une crevaison, puis en se faisant prendre dans la poussière de la voiture de Yazeed Al Rajhi, le duo n’étant plus éloignés que d’une minute à l'arrivée. Il se classe néanmoins deuxième de l'étape.

Al Rajhi conserve sa troisième place avec le troisième temps le plus rapide, mais est lui aussi victime des conditions difficiles et rocheuses et enchaîne deux crevaisons. Le Saoudien s'en sort beaucoup mieux que son coéquipier de Toyota, Bernhard Ten Brinke, qui se retrouve coincé dans la section après avoir cassé le bras de direction et subi trois crevaisons avec seulement deux roues de secours. Il tombe en 11e place.

Vladimir Vasilyev passe en quatrième position suite aux problèmes de Ten Brinke. Il encaisse également trois crevaisons, dont une en fin d'étape, et se retrouve coincé derrière Eugenio Amos, incapable de passer et de piloter dans sa poussière. Amos se hisse à la cinquième place. L'Italien avouera ensuite que c'était l'étape la plus difficile de sa vie, où il est facile de se perdre tous les 100 mètres. Fait très inhabituel pour le Ford 2WD Buggy, il éclate deux pneus.

Yasir Hamad Seaidan est sixième dans la Mini X-raid et se montre plutôt satisfait de sa journée, malgré deux crevaisons sur la longue et rapide section désertique. Miroslav Zapletal se catapulte de la 11ème à la 7ème place du classement général hier soir, même s'il endommage une roue sur les pistes caillouteuses et perd du temps avec quelques problèmes de navigation. Reinaldo Marques Varela grimpe de deux places pour atteindre la huitième place, malgré trois pneus crevés, pour mener la catégorie T3 dans sa Can-Am Maverick. L'ancien leader de la catégorie, le Qatari Mohammed Al Attiyah, perd le lead pour la même raison et termine 10ème. Abdullah Al Zubair d'Oman prend les deux en sandwich au neuvième rang, lui non plus n’a pas été épargné par les crevaisons.

La troisième section sélective de dimanche est la plus longue de l'épreuve avec 351,58 kilomètres de compétition.

Rallye Cross Country du Qatar – Classement provisoire après la manche 2 (16:00 heure locale)

1

Nasser Saleh Al Attiyah/Matthieu Baumel

Toyota Hilux

3hr 45min 09sec

2

Jakub Przygonski/Timo Gottschalk

John Cooper Works Rally

3hr 53min 12sec

3

Yazeed Mohammed Al-Rajhi/Dirk Von Zitzewitz

Toyota Hilux Overdrive

3hr 53min 50sec

4

Vladimir Vasilyev/Konstantin Zhiltsov

BMW X3CC

4hr 01min 04sec

5

Eugenio Amos/Sebastian Delaunay

Ford 2WD Buggy

4hr 22min 33sec

6

Yasir Hamad Seaidan/Laurent Lichtleuchter

X-raid Mini

4hr 23min 29sec

7

Miroslav Zapletal/ Marek Sykora

F150 Evo

4hr 51min 28sec

8

Reinaldo Marques Varela/Gustavo Souza Gugelmin

Can-Am Maverick

5hr 26min 09sec

9

Abdullah Al Zubair/Nasser Saadon Al-Kuwari

Can-Am Maverick

5hr 26min 31sec

10

Mohammed Al Attiyah/Sergio Lafuente

Can-Am Maverick

5hr 42min 08sec

 

Reinaldo Marques Varela mène le T3 après la seconde manche