World Motor Sport Council

The World Motor Sport Council today met at historic Goodwood House, the 300-year-old home of the Earl and Countess of March.

The Goodwood Motor Circuit, part of the 12,000 acre Goodwood Estate, originally opened its gates to the public in September 1948 to host Britain’s first post-war motor race meeting at a permanent venue.

The second World Motor Sport Council meeting of 2013 concluded the inaugural FIA Sport Conference Week, a new event on the Federation’s calendar developed to provide a global platform of networking and business exchange for the motor sport community.

Jean Todt thanked Lord March and the staff at Goodwood for their hospitality in the magnificent surroundings of the Goodwood Estate, which provided an excellent venue for the first Sport Conference Week. With Delegates from more than 70 countries in attendance, the event was universally hailed by the motor sport community as a huge success.

The following decisions were taken by the World Motor Sport Council:



The FIA President and the Commercial Rights Holder advised that negotiations regarding the Concorde Agreement were close to conclusion with the intention the contract between the FIA and FOM will be signed in the near future.


The following summarises the changes made to the 2014 Sporting Regulations:

Further to a request from Mercedes, it will be permitted to supply engines to a maximum of four Formula One teams in 2014.

A penalty point system for drivers will be introduced. If a driver accumulates more than 12 points he will be banned from the next race. Points will stay on the driver’s licence for 12 months. The amount of points a driver may be given for infringements will vary from one to three depending upon the severity of the offence.

The procedure for a driver to be given the chance to give back any advantage he may have gained by leaving the track has been adopted.

A significant reduction in the amount of wind tunnel testing and CFD work has been imposed to help reduce costs and potentially allow two teams to share one wind tunnel.

Four two-day track tests will be allowed in season in place of the current eight one-day promotional days and the three-day young driver test. These will take place at tracks in Europe on the Tuesday and Wednesday after a race in order to ensure minimal additional resources are necessary.

Track testing will now also be permitted in January 2014 in order to allow earlier testing of the new power units.

For safety reasons all team personnel working on a car in a race pit stop will be required to wear head protection.

Each driver will be provided with one extra set of tyres for use only during the first 30 minutes of the first practice session on Friday, to encourage teams to take to the track at that time without having to worry about using valuable tyre wear.

A number of new regulations have been confirmed to govern the new, far more complex power units. It is agreed that only five power units may be used by each driver for the whole season. Any use of an additional complete power unit will result in that driver having to start the race from the pit lane. Any changes of individual elements above the permitted five, such as turbocharger, MGU or Energy Store, will result in a 10 grid place penalty.

No manufacturer will be allowed to homologate more than one power unit during the homologation period from 2014-2020. Changes to the homologated unit will continue to be permitted for installation, reliability or cost saving reasons.

Drivers must now use a gearbox for six consecutive events, an increase from the current five.

No car may use more than 100kg of fuel for the race, from the time the lights go out at the start of the race to the chequered flag. This will be monitored by the use of an FIA approved fuel flow meter.

The pit lane speed limit, which is currently set at 60km/h for the free practice sessions and 100km/h for the qualifying practice and race (60km/h for the whole event in Melbourne, Monaco and Singapore), has been amended so it is set at 80km/h for the whole event (except the three races mentioned which would stay at 60km/h for the whole event). This is for safety reasons, as most accidents happen during the race when the speed limit is higher; drivers also have very little chance to practice stopping from 100km/h until the race.


The following summarises the changes made to the 2014 Technical Regulations:

Measures have been put in place to ensure that the cars do not incorporate a step in the chassis behind the nose. These changes will also ensure that a genuine low nose, introduced for safety reasons, is always used.

The minimum weight limit has been raised by 5kg, as the power unit is now likely to weigh more than originally expected. The weight distribution has also been changed accordingly.

Electronic control of the rear brake circuit is permitted in order to ensure consistent braking whilst energy is being recovered.

In order to ensure that side impact structures are more useful in an oblique impact and more consistent, they will become standard items made to a strictly laid out manufacturing process and fitted to the cars identically. The impact tests currently carried out will be replaced by static load push-off tests and squeeze tests. This will also help reduce costs as no team will need to develop their own structures.

In order to ensure that the cockpit rims either side of the driver’s head are stronger, the amount of deflection during the static load tests has been reduced from 20mm to 5mm.



With immediate effect and for budget reasons, WRC Team and WRC 2 entrants are not obliged to use the latest ‘joker’ parts when competing in WRC events.

In order to promote the entry of R-GT cars in FIA rallies, with immediate effect tuners will be permitted to develop cars, in accordance with the criteria defining eligible cars. The FIA will issue a technical passport, allowing the car to be eligible for events accepting R-GT cars.


With effect from 1 January 2014:

As a general rule, organisers of WRC events must ensure a minimum of 25% competitive special stage distance in relation to the overall distance of the event.

Manufacturer and WRC Team cars from the same entrant will be permitted to enter Flexi-Service at the same time, having their service times counted independently.

In order to give more flexibility, WRC Teams will no longer be obliged to nominate a tyre manufacturer for the season.

In order to extend the life of World Rally Cars, manufacturers will be permitted to re-homologate 2011, 2012 and 2013 cars without any modification, except one single chassis and engine joker for 2014. In order to facilitate the replacement of S2000 Rally cars with Group R5, S2000 regulations will not be continued after 2013 and will be replaced by new R5 homologation regulations. Existing S2000 homologations will be frozen and may no longer receive an extension for the rest of their homologation period, except for one single engine and chassis joker.

The minimum weight of R5 cars has been increased from 1200 to 1230 kg to avoid the use of expensive options and keep the cost of the complete car within the stated limit.

From 2015, classes R1, R2 and R3 will be permitted to use super-charged engines, in line with the evolution of series engines.

With immediate effect, the number of permitted tyres for events in the FIA European Rally Championship has been set at 20, plus an additional four if shakedown is included in the itinerary, for cars in Classes 2 and 3. In addition, hand cutting will not be permitted, unless authorised in very special circumstances by the Stewards for safety reasons.

From 2014, the number of coefficients allocated to the events in the European Rally Cup has been reduced to three, namely 20, 15 and 10.



In order to preserve the historic date of the Le Mans 24 Hours, which this year celebrated its 90th edition, the date of 14/15 June 2014 has been retained to ensure that a Formula One Grand Prix is not hosted the same weekend.



Following the cancellation of a race on 28 July, it is confirmed another race will take place on 4 August at Termas de Rio Hondo in Argentina (subject to the confirmation of the circuit homologation).

The technical regulations for the Super 2000 cars for 2014 were confirmed. The new cars will look more spectacular with bigger aerodynamic devices and will have greater performance through the power to weight ratio. In order to ease the introduction of the new cars, the homologation procedure will be similar to the 2014 FIA World Rally Championship, but with an additional two jokers. 2013 cars will also be accepted in 2014.



The event scheduled for 25-27 October at Paul Ricard has been cancelled and replaced by an event on 11-13 October at Vallelunga, Italy.

The Technical Regulations for the 2014 FIA Formula 3 European Championship have been updated and amended, specifically in relation to engines and chassis, in order to further reduce costs for the teams and drivers.

The Sporting Regulations relating to the 2013 FIA Formula 3 Intercontinental Cup in Macau (13-17 November) allow for the use of engines according to the 2012 specification only.



A registration process has been established for engine and chassis manufacturers in order to supply the ASNs with a potential list of suppliers in the championships. Approved manufacturers will be permitted to have cars participating in a championship from 1 January of the following year.

The FIA has committed strong support to ASNs launching national championships, in order to provide for a standard technical and sporting framework for single-seater championships in each territory. Subject to compliance with a policy based on four main pillars - securing organisational consistency, technical fairness, sporting relevance and the stability of the championship - an “FIA Certified” label will be granted to the ASN for its national Formula 4 Championship.



Technical and Sporting Regulations for the FIA Formula E Championship were agreed in principle, and it was confirmed that the Championship season will run from September 2014 to June 2015. The regulations, along with the calendar comprising a maximum of 12 races, will be presented to the WMSC at its September meeting.


A new registration period for car manufacturers applying for the 2015-2016 Championship season will be open from 1 July 2014 to 1 February 2015.



A number of Sporting Regulations for the FIA Masters Historic Formula One Championship and the FIA Masters Historic Sports Car Championship have been clarified for application with immediate effect.



The WMSC has taken note of the intention of the promoter of the FIA European Rallycross Championship to develop the competition to World Championship level from 2014. Subject to the promoter’s proposals, the final decision on the project submitted will be decided at the September meeting of the WMSC.

With immediate effect, the starting grid composition for the first two races of the series of Qualifying Heats has been amended in order to aid spectators’ understanding of the progression of the event. In addition, a strict limit on tyre quantities per driver per event has been clarified for cost-saving reasons.

An invitation to tender for a three-year single tyre and fuel supplier to the Championship has been launched by the FIA.



As part of the strategy to develop the hill-climb discipline, a new FIA Hill-Climb Masters event has been ratified by the WMSC. This annual one-off event, commencing in 2014, is intended to close and celebrate the hill-climb season. The Masters event will be a high-profile tournament for the national and FIA hill-climb Champions, many of whom do not normally compete against each other. There will be a Nations Cup awarded, as well as medals for individual drivers.



In order to enhance the electric kart class and to provide a perfect entry point for young drivers wishing to progress to the FIA Formula E Championship, the technical regulations for this class have been updated to take into account the latest standards set by the CIK.



The first meeting of the FIA Drivers’ Commission took place in June under the Presidency of Emerson Fittipaldi and Vice Presidency of Sébastien Loeb. On this historic occasion, which represents the first time drivers have had their own forum within the FIA, a number of recommendations in the areas of communication, safety, anti-doping, standard driving procedures and stewarding were discussed and proposals will be submitted to the WMSC in September.



A selection process will be considered to source a promoter for the FIA European Drag Racing Championship.



Following the initial work undertaken by a dedicated Working Group mandated to develop a Sustainability Programme, the WMSC approved in principle the implementation of the FIA’s ‘Action for Environment’ programme. The FIA’s goal, within a decade, is that motor sport will be recognised as an exemplar of best practice in environmental sustainability and a world leader for environmental innovation creating a positive impact on both the track and road. Its strategy will focus on measuring and improving innovation and promotion.



The first action concluding the Sport Conference Week has been the creation of the Motor Sport Development Task Force under the Chairmanship of Mohamed Ben Sulayem. The Task Force will be presented at the next WMSC in Dubrovnik on 27 September.



Following its provisional recognition by the International Olympic Committee, the FIA is pleased to announce it has now been elected as a Member of SportAccord in St Petersburg, Russia, in May.




Le Conseil Mondial du Sport Automobile s’est réuni ce jour au manoir de Goodwood House, demeure tricentenaire du Comte et de la Comtesse de March. Le circuit permanent de Goodwood, aménagé sur les quelque 5 000 hectares du territoire de Goodwood Estate, a ouvert ses portes au public en septembre 1948 pour accueillir la toute première course automobile britannique de l’après-guerre. 
La seconde réunion du Conseil Mondial du Sport Automobile en 2013 est venue clôturer la Semaine de Conférences Sport inaugurale, un nouvel événement inscrit au calendrier de la FIA destiné à offrir une plateforme globale de réseautage et d’échanges professionnels à la communauté du sport automobile.
Jean Todt a remercié Lord March ainsi que le personnel de Goodwood pour leur accueil chaleureux dans le cadre magnifique de Goodwood Estate, site idéal pour cette première édition de la Semaine de Conférences Sport. Avec la présence de délégués venus de plus de 70 pays, l’événement a été salué comme un grand succès par l’ensemble de la communauté du sport automobile.
Les décisions suivantes ont été prises par le Conseil Mondial du Sport Automobile :

Le Président de la FIA et le Détenteur des Droits Commerciaux ont fait savoir que les négociations concernant la Convention de la Concorde étaient sur le point d’aboutir, l’intention étant de parvenir à la signature d’un contrat entre la FIA et la FOM dans un futur proche.
Résumé des modifications apportées au Règlement Sportif 2014 :
Suite à une demande de Mercedes, il sera possible de fournir des moteurs à un maximum de quatre équipes de Formule Un en 2014.
Un système de points de pénalité sera introduit pour les pilotes. Si un pilote accumule plus de 12 points de pénalité, il sera exclu de la course suivante. Les points resteront inscrits sur la licence du pilote pendant 12 mois. Le nombre de points pouvant être attribués à un pilote pour une infraction donnée variera, selon sa gravité, de 1 à 3.
La procédure accordant à un pilote la possibilité de restituer l’avantage qu’il peut avoir obtenu en quittant la piste a été adoptée.
Une restriction significative des essais en soufflerie et des simulations CFD a été imposée en vue de contribuer à réduire les coûts et de permettre éventuellement à deux équipes de partager une soufflerie. 
Quatre essais sur piste de deux jours seront dorénavant autorisés par saison au lieu des huit épreuves de promotion d’une journée et des essais jeunes pilotes sur trois jours. Ils se dérouleront sur des circuits européens le mardi et le mercredi suivant une course de manière à limiter les ressources supplémentaires nécessaires. 
Des essais sur piste seront également autorisés en janvier 2014 afin de permettre de tester plus tôt les nouveaux groupes propulseurs. 
Pour des raisons de sécurité, tout le personnel d’équipe intervenant sur une voiture lors d’un arrêt aux stands devra porter une protection de la tête.
Chaque pilote se verra attribuer un train de pneus supplémentaire à utiliser uniquement durant les 30 premières minutes de la première séance d’essais du vendredi et ce, afin d’encourager les équipes à se rendre sur la piste à ce moment-là sans avoir à se soucier de l’usure des pneus.
Un certain nombre de nouvelles réglementations ont été confirmées concernant les nouveaux groupes propulseurs, nettement plus complexes. Il est convenu que chaque pilote ne pourra utiliser plus de cinq groupes propulseurs pendant toute la saison. Si un pilote utilise un groupe propulseur complet supplémentaire, il devra prendre le départ de la course depuis la voie des stands. Tout remplacement de l’un des éléments au-delà des cinq autorisés, tels que le turbocompresseur, le MGU ou le stockage d’énergie, entraînera une pénalité de recul de dix places sur la grille. 
Aucun constructeur ne sera autorisé à homologuer plus d’un groupe propulseur durant la période d’homologation 2014-2020. Les modifications apportées au groupe propulseur homologué continueront d’être autorisées pour des raisons d’installation, de fiabilité ou d’économie. 
Les pilotes devront désormais utiliser une boîte de vitesses pendant six épreuves consécutives, contre cinq actuellement.
Aucune voiture ne pourra utiliser plus de 100 kg de carburant par course, depuis l’allumage des feux de départ de la course jusqu’au drapeau à damier. Ceci sera contrôlé au moyen d’un débitmètre de carburant approuvé par la FIA. 
La limite de vitesse dans la voie des stands, actuellement de 60 km/h pour les séances d’essais libres et de 100 km/h pour les essais qualificatifs et la course (60 km/h pour les épreuves de Melbourne, Monaco et Singapour), a été portée à 80 km/h pour toute l’épreuve (excepté les trois courses susmentionnées qui restent limitées à 60 km/h pendant toute leur durée). Cet amendement répond à des objectifs de sécurité, car la plupart des accidents surviennent pendant la course lorsque la limite de vitesse est plus élevée ; par ailleurs, les pilotes ont très peu d’occasions de s’entraîner à s’arrêter à une allure de 100 km/h avant la course elle-même. 
Résumé des modifications apportées au Règlement Technique 2014 :
Des mesures ont été adoptées afin que le châssis des voitures ne comporte pas de marche derrière le museau. Ces changements visent également à assurer qu’un museau réellement bas, introduit pour des raisons de sécurité, soit toujours utilisé. 
Le poids minimum a été augmenté de 5 kg, le groupe propulseur étant susceptible à présent d’être plus lourd que ce qui était prévu à l’origine. La répartition du poids a également été modifiée en conséquence. 
Le contrôle électronique du circuit de freinage arrière est autorisé afin de garantir un freinage régulier lors de la récupération d’énergie. 
Afin de rendre les structures d’absorption de choc latéral plus utiles en cas de choc oblique et plus uniformes, il est décidé d’en faire des éléments standard fabriqués selon un processus de fabrication rigoureux et montés sur la voiture de manière identique. Les essais de choc menés à l’heure actuelle seront remplacés par des essais de poussée de charge statique et des essais de compression. Ceci permettra également de réduire les coûts car aucune équipe n’aura à développer ses propres structures. 
Afin de renforcer les montants de l’habitacle de chaque côté de la tête du pilote, l’amplitude de déflection durant les essais de charge statique a été réduite de 20 mm à 5 mm. 

Avec effet immédiat et pour des raisons de coûts, les concurrents Equipes WRC et du WRC 2 ne sont pas obligés d’utiliser les toutes dernières pièces "joker" lorsqu’ils participent à des épreuves du WRC. 
Afin de favoriser l’engagement de voitures R-GT dans les rallyes de la FIA, avec effet immédiat, les préparateurs seront autorisés à développer des voitures conformément aux critères définissant les voitures admissibles. La FIA délivrera un passeport technique qui permettra à la voiture concernée d’être admissible aux épreuves qui acceptent les voitures R-GT. 
Avec effet au 1er janvier 2014 :
De manière générale, les organisateurs d’épreuves WRC doivent garantir un kilométrage minimum de 25% d’épreuves spéciales par rapport à la distance totale de l’épreuve. 
Les voitures des Constructeurs et des Equipes WRC d’un même concurrent seront autorisées à entrer dans la zone de la flexi-assistance au même moment, leurs temps d’assistance étant comptés indépendamment. 
Afin de bénéficier de davantage de flexibilité, les Equipes WRC ne seront plus obligées de désigner un manufacturier de pneus pour la saison. 
Afin de prolonger la durée de vie des World Rally Cars, les constructeurs seront autorisés à ré-homologuer les voitures 2011, 2012 et 2013 sans aucune modification à l’exception d’un seul joker "châssis" et un seul joker "moteur" en 2014. Afin de faciliter le remplacement des voitures S2000 Rallye par des voitures du Groupe R5, le règlement S2000 ne sera pas reconduit après 2013 et sera remplacé par un nouveau règlement d'homologation R5. Les homologations S2000 existantes seront figées et ne pourront plus recevoir aucune extension d’homologation, à l’exception d’un seul joker "châssis" et un seul joker "moteur", pour le reste de leur durée d’homologation.
Le poids minimum des voitures du Groupe R5 a été porté de 1200 à 1230 kg afin d’éviter l’utilisation d’options onéreuses et de maintenir les coûts de la voiture complète dans les limites fixées. 
A compter de 2015, des moteurs suralimentés pourront être utilisés dans les classes R1, R2 et R3, pour tenir compte de l’évolution des moteurs de série. 
Avec effet immédiat, le nombre de pneus autorisés pour les épreuves du Championnat d’Europe des Rallyes de la FIA a été fixé à 20, quatre pneus supplémentaires pouvant être utilisés si l’épreuve de mise au point est comprise dans l’itinéraire, pour les voitures des Classes 2 et 3. De plus, la retaille manuelle est interdite, sauf autorisation par les Commissaires Sportifs dans des circonstances exceptionnelles et pour des raisons de sécurité. 
A compter de 2014, le nombre de coefficients attribués aux épreuves de la Coupe d’Europe des Rallyes a été réduit à trois, à savoir 20, 15 et 10.

En vue de conserver la date historique des 24 Heures du Mans, dont on célèbre cette année la 90ème édition, la date des 14/15 juin 2014 a été réservée afin de veiller à ce qu’un Grand Prix de Formule Un ne soit pas organisé le même week-end. 

Suite à l’annulation d’une course le 28 juillet, il est confirmé qu’une autre course aura lieu le 4 août à Termas de Rio Hondo en Argentine (sous réserve de la confirmation de l’homologation du circuit). 
Le Règlement Technique 2014 applicable aux voitures Super 2000 a été confirmé. Les nouvelles voitures, équipées de dispositifs aérodynamiques plus grands, seront plus spectaculaires et afficheront de meilleures performances du fait du rapport puissance/poids. Afin de faciliter leur introduction, la procédure d’homologation sera semblable à celle du Championnat du Monde des Rallyes de la FIA 2014, avec toutefois deux jokers supplémentaires. Les voitures 2013 seront également acceptées en 2014. 

L’épreuve prévue les 25-27 octobre sur le circuit Paul Ricard a été annulée et remplacée par une épreuve les 11-13 octobre à Vallelunga, Italie.
Le Règlement Technique du Championnat d’Europe de Formule 3 de la FIA 2014 a été mis à jour et amendé, notamment pour ce qui est des moteurs et des châssis, afin de réduire encore davantage les coûts pour les équipes et les pilotes. 
Aux termes du Règlement Sportif de la Coupe Intercontinentale de Formule 3 de la FIA disputée à Macao (13-17 novembre), seuls sont autorisés les moteurs de spécification 2012.

Une procédure d’inscription a été proposée aux constructeurs de moteurs et de châssis afin de fournir aux ASN une liste de fournisseurs potentiels pour les championnats. Les constructeurs retenus pourront faire participer leurs véhicules à un championnat à compter du 1er janvier de l’année suivante.
La FIA s’est engagée fermement à soutenir les ASN lançant des championnats nationaux, afin de fournir un cadre technique et sportif standard pour les championnats monoplaces sur chaque territoire. Sous réserve du respect d’une politique fondée sur quatre piliers principaux (cohérence en matière d’organisation, équité technique, pertinence sportive et stabilité des championnats), un label "Certifié FIA" sera accordé à l’ASN pour son Championnat national de Formule 4 de la FIA.

Les Règlements Sportif et Technique du Championnat de Formule E de la FIA ont été approuvés dans leur principe et il a été confirmé que la saison du Championnat débutera en septembre 2014 et se terminera en juin 2015. Le règlement ainsi que le calendrier comprenant 12 courses au maximum seront présentés lors de la réunion du CMSA de septembre. 
Une nouvelle période d’inscription sera ouverte du 1er juillet 2014 au 1er février 2015 pour les constructeurs automobiles souhaitant participer à la saison de Championnat 2015-2016. 

Les Règlements Sportifs du Championnat Historique Masters de Formule Un de la FIA et du Championnat Historique Masters des Voitures de Sport de la FIA ont été amendés pour application avec effet immédiat. 

Le Conseil Mondial a pris note de l’intention du promoteur du Championnat d’Europe de Rallycross de la FIA de faire évoluer la compétition en un Championnat du Monde à compter de 2014. Sous réserve des propositions du promoteur, la décision finale sur le projet soumis sera prise lors de la réunion du CMSA de septembre. 
Avec effet immédiat, la composition des grilles de départ des deux premières courses des séries de Manches Qualificatives a été amendée afin de renforcer la lisibilité du déroulement de l’épreuve par les spectateurs. En outre, une limitation stricte du nombre de pneus par pilote et par épreuve a été introduite pour réduire les coûts. 
Un appel d’offres a été lancé par la FIA en vue de désigner des fournisseurs uniques de pneumatiques et de carburant pour une période de trois ans. 

Dans le cadre de la stratégie visant à développer la discipline des courses de côte, une nouvelle épreuve Masters de course de côte de la FIA a été ratifiée par le CMSA. Cette compétition annuelle unique, qui débutera en 2014, viendra célébrer la fin de la saison des courses de côte. Il s’agira d’un tournoi de haut niveau opposant champions nationaux et champions de courses de côte de la FIA, qui pour beaucoup n’ont pas l’habitude de s’affronter. Une Coupe des Nations sera décernée, ainsi que des médailles pour les pilotes. 

Afin de renforcer la classe des karts électriques et d’en faire le point de départ idéal pour les jeunes pilotes souhaitant progresser vers le Championnat de Formule E de la FIA, le règlement technique de cette classe a été mis à jour de manière à prendre en compte les toutes dernières normes établies par la CIK. 

La première réunion de la Commission des Pilotes de la FIA a eu lieu en juin sous la présidence d’Emerson Fittipaldi et la vice-présidence de Sébastien Loeb. En cette occasion historique, qui offrait pour la première fois aux pilotes un lieu d’expression au sein de la FIA, un certain nombre de recommandations dans les domaines de la communication, de la sécurité, de l’antidopage, des procédures de conduite standard et des missions des commissaires sportifs ont été étudiées ; des propositions seront soumises au CMSA de septembre. 

Une procédure de sélection sera envisagée en vue de trouver un promoteur pour le Championnat d’Europe des Dragsters de la FIA. 

Suite aux travaux préliminaires du Groupe de Travail chargé d’élaborer un programme de développement durable, le CMSA a approuvé dans son principe la mise en place de l’initiative de la FIA "Action for Environment". L’objectif de la FIA, dans les dix années à venir, est de faire en sorte que le sport automobile soit reconnu comme un modèle en matière de meilleures pratiques de développement durable et un leader de l’innovation environnementale, créant un impact positif en piste comme sur la route. Cette stratégie vise à mesurer et améliorer l’innovation et la promotion. 

En conclusion de cette Semaine de Conférences Sport, la première mesure adoptée a été la création du Groupe d’Etude Développement du Sport Automobile sous la présidence de Mohamed Ben Sulayem. Ce Groupe d’Etude sera présenté lors du prochain CMSA à Dubrovnik le 27 septembre.

Suite à sa reconnaissance provisoire par le Comité International Olympique, la FIA est heureuse d’annoncer qu’elle a été élue Membre de SportAccord à Saint-Pétersbourg, Russie, en mai.