Thierry Willemarck | Federation Internationale de l'Automobile
t_willemarck_ac_23.png

Thierry Willemarck

Président délégué à la Mobilité

Thierry Willemarck a rejoint le Royal Touring Club de Belgique (TCB) en 2001. Il a mis en place une équipe professionnelle qui, sous sa direction, a su renverser la situation alors que l’institution était menacée de disparition. Aujourd’hui, le TCB bénéficie d’une hausse significative de ses revenus grâce à l’innovation et à la diversification. L’attention n’est plus focalisée exclusivement sur les automobilistes mais sur les usagers de la route en général. Le numérique y est pris très au sérieux car il s’agit d’un moyen de servir les membres de manière plus efficace pour satisfaire leurs besoins en termes de mobilité. La « mobilité en tant que service » est ainsi devenue une réalité, avec une offre de combinaison des moyens de transport.

La revendication d’une mobilité durable dans un environnement sûr constitue le leitmotiv du TCB. Dans un petit pays comme la Belgique, le TCB se rend bien compte de l’importance du partage et de la collaboration avec d’autres organismes du monde entier, notamment les clubs automobiles. C’est la raison qui explique l’engagement marqué du TCB au sein de la FIA.

Thierry Willemarck a été pendant huit ans Vice-président chargé de la mobilité pour la région I de la FIA sous la présidence de Werner Kraus, avant de lui succéder en tant que Président de la région I en 2013. Fin 2017, il a été invité par Jean Todt à rejoindre son équipe en tant que Président délégué de la FIA pour la mobilité automobile et le tourisme. Il a dirigé le comité d’audit de la région I puis le comité d’audit de la FIA et, en tant que membre de la commission de révision des statuts, il a œuvré pour davantage de transparence et pour une meilleure structure de gouvernance au sein de l’institution.

Avant de rejoindre le TCB, Thierry Willemarck a travaillé pour Continental Oil Company, occupant plusieurs postes aux États-Unis et en Suède. En tant que PDG de la filiale belge, il s’est occupé du commerce de détail et il a poussé la société à sponsoriser le sport automobile. L’écurie qu’il sponsorisait a remporté le Championnat belge de voitures de tourisme de catégorie 2 trois fois de suite, avec une Honda CRX. Il a obtenu son premier poste chez Castrol où, en tant que jeune ingénieur, il a participé aux recherches pour améliorer le lubrifiant Castrol RS utilisé sur les voitures de course.

Pour lui, l’avenir offre toute une multitude d’opportunités mais il s’agit de choisir soigneusement celles qui sont le plus pertinentes pour nos membres ainsi que pour leur environnement économique et social.

Les nouvelles technologies vont permettre une évolution accélérée dans les parties les moins développées du monde. En tant que Fédération, nous devons y contribuer. La mobilité durable est une autre priorité essentielle en plus de la sécurité routière, car l’autopartage et le co-voiturage vont occuper une place de plus en plus importante dans l’espace de mobilité, aux côtés des transports en commun.

Thierry Willemarck est ingénieur industriel. Il est titulaire d’un diplôme de gestion, d’un master professionnel de la Harvard Business School et d’un diplôme du MIT en stratégie. Marié depuis quarante ans, il a trois enfants et cinq petits-enfants.