WTCR - VERVISCH REMPORTE LA POLE LORS D’UNE QUALIFICATION TRÈS SERRÉE AU MAROC | Federation Internationale de l'Automobile

WTCR - VERVISCH REMPORTE LA POLE LORS D’UNE QUALIFICATION TRÈS SERRÉE AU MAROC

  • gb
  • es
07.04.19

WTCR - 2019 Course du Maroc - Qualifications 2

*Un pilote de course motorisé par Audi décroche sa première victoire en WTCR 

*Les 24 voitures les plus rapides à Marrakech tiennent dans un bloc de moins d’une seconde 

*Monteiro revient à son meilleur niveau avec le quatrième meilleur chrono 

*Catsburg remporte la pole position DHL sur la grille inversée pour son premier week-end WTCR

FIA WTCR AFRIQUIA Course du Maroc : Deuxième rapport de qualification, 7 avril.

WTCR - FIA World Touring Car Cup présentée par OSCARO 2019 Manches 1, 2 et 3 sur 30, Circuit Moulay El Hassan, Marrakech, 5-7 avril 

Frédéric Vervisch décroche sa première pole position DHL en WTCR - FIA World Touring Car Cup présentée par OSCARO, après une troisième séance de qualification palpitante le dimanche.

Le pilote Comtoyou Team Audi Sport est victime d’une crevaison en Q1, mais prend la tête de la Q2 dans son Audi RS 3 LMS, puis bat Yvan Muller et Thed Björk de Cyan Racing Lynk & Co pour remporter la course 3 plus tard dans la journée. Mais Muller et Björk sont ravis d'être deuxièmes et troisièmes du premier week-end pour les nouvelles 03 TCR de Lynk & Co.

"Je suis très heureux ", a déclaré Vervisch, qui a remporté la course en 2018, mais qui n'avait pas encore remporté la pole position DHL dans le WTCR / OSCARO. "J'étais presque dernier hier après avoir crevé et roulé dans l’huile perdue d'Yvan Muller. Je n'arrive pas à y croire. Je remercie Audi et mon équipe."

Comment s'est déroulée la bataille pour la pole position DHL ?
Les trois sessions d'action promettent une lutte très serrée pour la #WTCR2019SUPERGRID cette saison. Thed Björk prend la tête de la Q1 de 30 minutes après un effort tardif, qui lui faut la place de l'impressionnant nouveau venu Mikel Azcona dans sa CUPRA PWR Racing, les 24 premiers tenant dans seulement 0,8s.

Ces petites marges ont vu sortir du top 12 des noms assez inattendus. Le premier éliminé étant Ma Qinghua de l'équipe Mulsanne dans l'Alfa Romeo Giulietta TCR en P13. Augusto Farfus en P14, Norbert Michelisz en P15 et Andy Priaulx en P17, qui connaît une séance difficile, incluant la responsabilité d’une course complète sous drapeau jaune pour avoir heurté un mur avec son rétroviseur.

Dans le top 12, on retrouve un Gabriele Tarquini sauvé de justesse, champion en titre du WTCR / OSCARO, juste derrière Vervisch en P11, qui a subi une deuxième crevaison ce week-end, et Gordon Shedden de Leopard Racing Team Audi Sport en P10 - une reprise de fortune après ses mauvaises performances du samedi.

Vervisch fait preuve de combattivité en chargeant lors de la Q2, Catsburg s'empare de la pole en grille inversée 

Seuls cinq des 12 pilotes passent à l’étape supérieure après la Q2 de 15 minutes, et Vervisch fait ce qu’il faut pour obtenir une place Q3 en signant un meilleur chrono en 1m24.590s, juste 0,2s plus rapide qu’Azcona, qui continue d’impressionner pour PWR. Les autres favoris sont Tiago Monteiro, Thed Björk et Yvan Muller, coéquipiers Lynk & Co. Yann Ehrlacher, Esteban Guerrieri, vainqueur de la Course 1, et Jean-Karl Vernay, ne vont pas plus loin.

Le grand vainqueur de la séance est Nicky Catsburg de BRC Hyundai N LUKOIL Racing Team, qui est en P10 dans sa Hyundai i30 N TCR. Le Néerlandais revendique donc la pole position DHL en grille inversée pour la course 2. Il sera rejoint en première ligne par Tarquini, qui était neuvième de la séance. Néstor Girolami, le podium de la course 1, retombe en P11, juste devant Shedden en P12.

Nouveau format, nouveau pole-man

Le grand changement pour la Q3 de cette année, c’est que le plus rapide au barrage ne pars plus en dernier, mais a la priorité sur la piste. Vervisch choisit de se classer deuxième sur cinq, ce qui permet au nouveau venu Azcona de choisir d’effectuer son tour en premier. Il établit une solide référence en 1m25.639s.

Le Belge Vervisch, qui a donné le ton en Q2, fait un énorme effort pour battre Azcona de 0.918s au tour.

Müller est le suivant, la légende française séparant Vervisch et Azcona avec un tour à 0.370s de l'as d’Audi. Björk, deuxième de la course 1, pourrait-il faire tomber Vervisch de la pole provisoire de DHL ? Non. Le Suédois est à une demi-seconde et 0,1s plus lent que Muller.

Monteiro est le dernier à partir, le héros portugais donne tout pour remporter la pole position DHL, sans y parvenir. Mais il établit tout de même le quatrième meilleur chrono sur 5, une performance étonnante étant donné la gravité des blessures survenues lors d’essais en Espagne il y a 19 mois. Le classement final est donc décidé, Vervisch, Muller, Björk, Monteiro et Azcona.

Vervisch a déclaré que sa priorité était de marquer des points lors de la course 3 plus tard dans la journée. "Je pense que notre erreur l'an dernier a été de ne pas avoir marqué de points en début de saison. Il est important de finir la course et de marquer des points, même si l’objectif reste la victoire."

Course 2 WTCR AFRIQUIA? Le départ de la course du Maroc est prévu à 16h45 heure locale, la course 3 suivra à 18h15.