WTCR - NORBERT MICHELISZ VICTORIEUX DEVANT HUFF | Federation Internationale de l'Automobile

WTCR - NORBERT MICHELISZ VICTORIEUX DEVANT HUFF

  • gb
  • es
27.10.19

WTCR 2019 - Course du Japon - Course 2 

Norbert Michelisz reprend l'avantage dans la course au titre WTCR - FIA World Touring Car Cup présentée par OSCARO avec une victoire dans une course 2 effrénée en grille inversée lors de la WTCR JVCKENWOOD Race of Japan.

Le pilote BRC Hyundai N Squadra Corse est parti de la pole position DHL et a défendu vigoureusement son avance sur son compatriote en première ligne Rob Huff, puis a mené devant le pilote SLR VW Motorsport pour le reste des 24 tours du circuit de Suzuka de 2,243 km de long. Huff n’est jamais bien loin durant la course, mais Michelisz ne laisse aucune chance de passer au Britannique.

"Fantastique", a déclaré le Hongrois, qui mène maintenant devant le vainqueur de la Course 1, Esteban Guerrieri, de six points dans le #RoadToMalaysia, en amont de la super-finale de la saison en Décembre. « La course a été très difficile. J'ai essayé de creuser l’écart au début et j'ai vu Rob se replier. Mais il a eu une bonne approche, il a préservé ses pneus et m’a ensuite pourchassé. C'était 24 tours de qualification pour moi, j'ai vraiment tout donné. »

« La seule approche valable est d'y aller à fond et je suis très satisfait de ma performance. Chaque point est bon à prendre. Mon approche pour la Course 3 sera la même. En partant de la P10, je vais aller chercher les points. »

La seule ombre à la course de Michelisz est un drapeau noir et blanc infraction aux règles de pilotage, après s'être décalé exagérément de la trajectoire sur la droite et dans la sortie des stands pour défendre son avance sur Huff.

Derrière le duo de tête, Kevin Ceccon est en chasse de Gabriele Tarquini pour tenter une place sur le podium. Le pilote de la Giulietta Veloce TCR Team Mulsanne Alfa Romeo se retrouve côte à côte avec la Hyundai N Squadra Corse Hyundai i30 N TCR BRC à plusieurs reprises dans le virage 1 et Tarquini pousse Ceccon à s’écarter de la trajectoire à une occasion, mais le jeune italien ne parvient pas à prendre le dessus.

« C’était tendu avec Kevin », a admis Tarquini. « C'était le pilote le plus rapide de la course. »

Thed Björk tient bon devant Tiago Monteiro, Johan Kristoffersson et Mikel Azcona pour conserver la P4, tandis que Jean-Karl Vernay passe de la P13 sur la grille à la P9. Guerrieri, parti en sixième position, termine en P10, accumulant des points pour le titre et ne prenant aucun risque.

Benjamin Leuchter de SLR Volkswagen est P11, devant Néstor Girolami, Frédéric Vervisch et Yvan Muller. Yann Ehrlacher est le dernier pilote dans les points en P15. Niels Langeveld abandonne après un affrontement avec Augusto Farfus. Attila Tassi se classe 24ème après une sortie de piste.