WTCR - BELLE VICTOIRE POUR GUERRIERI ET VERVISCH ; ENORME VICTOIRE POUR TARQUINI DANS CETTE INCROYABLE CLÔTURE DE SAISON DU WTCR | Federation Internationale de l'Automobile
This page contains archived information and may not display perfectly

WTCR - BELLE VICTOIRE POUR GUERRIERI ET VERVISCH ; ENORME VICTOIRE POUR TARQUINI DANS CETTE INCROYABLE CLÔTURE DE SAISON DU WTCR

  • gb
  • es
18.11.18.

WTCR - Course de Macao - Course 2 et 3

*Tarquini remporte le WTCR - Championnat du Monde de Voitures de Tourisme FIA - présenté par OSCARO*

*Après 30 courses riches en action, le titre s’est joué à trois points dans la dernière manche.

*Vervisch est le 15ème pilote à remporter une victoire en 2018 en l’emportant en course 2.

*Guerrieri tient Huff, le roi de Macao à distance, pour remporter la victoire en Suncity Group Guia Race.

*Muller décroche le titre par Équipe WTCR OSCARO pour sa team Yvan Muller Racing.

 

Tandis qu’Esteban Guerrieri et Frédéric Vervisch ont rejoint Jean-Karl Vernay au rang des vainqueurs de la WTCR de Macao, Gabriele Tarquini peut sabrer le champagne pour sa première victoire WTCR FIA présentée par OSCARO, qu’il remporte de trois petits points !

Au volant d’une Hyundai i30 N TCR pour BRC Racing Team et équipé de pneus Yokohama, Tarquini qui remporte son premier évènement de l’année au Maroc, s’accroche fermement au titre jusqu’à cette fabuleuse victoire.

En dépit d’une seconde session de qualifications perturbée à macao, le sortant du top 10 pour les courses décisives du dimanche, Tarquini fait juste ce qu’il faut pour terminer 10ème en Course 3, assez pour lui donner le titre devant Yvan Muller, le pilote TAG Heuer le plus en vue de l’évènement.

« Je me souviens qu’il y a 9 ans, je voulais arrêter la course car je me disais, qu’est-ce que je veux de plus qu’un titre mondial ? » explique Tarquini. « C’est sans doute le meilleur moment pour s’arrêter. Mais je me suis dit, pourquoi m’arrêter ? Je veux faire de la course. J’ai besoin de cette adrénaline, je ne suis pas lent, je peux encore faire de la compétition. Et j’ai décidé, vu que SEAT s’est arrêté, de repartir avec une équipe privée en 2010,2011 et 2012 avant de me tourner vers l’équipe Honda. Je ne me suis pas arrêté donc, et j’ai fait une superbe saison. Et je dois aussi remercier Hyundai de m’avoir choisi, merci à l’équipe, aux mécaniciens, à mes coéquipiers. Et je tiens aussi à féliciter Yvan, qui a fait du très bon boulot toute cette saison. Il a été mon rival le plus redoutable. »

 

Muller le magnifique mène l’équipe dont il est le dirigeant vers le titre.

Yvan Muller a tout donné pour prendre la couronne à Gabriele Tarquini, mais son podium ne suffit pas à remporter le premier prix. Il parvient tout de même à ramener une belle victoire pour son équipe Yvan Muller Racing à moteur Hyundai, formée peu avant le début de la saison, battant BRC au titre par équipe grâce aux efforts conjointement réalisés avec Thed Björk. Muller fête ça en annonçant son intention de piloter pour la toute nouvelle équipe Lynk & Co Cyan Racing pour le WTCR OSCARO de 2019. « Comme je l’ai dit à mon équipe, je donnerai tous mes titres pour gagner en équipe. Je serai avec Lynk & Co l’année prochaine ! »

 

Huff n’arrive pas à l’emporter à Macao

Rob Huff gâté de deux Pole Position DHL dans sa Volkswagen Golf GTI Sebastien Loeb Racing, doit se contenter des 3ème et 2nde position, avec tout de même un Trophée TAG Heuer du Meilleur Tour pour ses efforts.

 

Guerrieri dans la lignée de son succès au Nürburgring avec une première victoire à Macao

Esteban Guerrieri a absorbé l’énorme pression de Rob Huff parti en Pole Position DHL, pour remporter la troisième course, sa seconde victoire de la saison après un joli succès sur la boucle nord du Nürburgring plus tôt dans l’année. Le pilot ALL-INKL.COM Münnich Motorsport, propulsé par un monteur Honda est devant Huff et Norbert Michelisz, suivis de Muller en 4ème, Yann Ehrlacher 5ème et Pepe Oriola qui complète ce top 6 pour Team OSCARO par Campos Racing.

 

Vervisch 15ème pilote à remporter une victoire en 2018

Frédéric Vervisch est le 15ème pilote vainqueur de ce WTCR inaugural, la Coupe du Monde des Voitures de Tourisme FIA présentée par Oscaro, faisant une superbe course pour devancer le pilote parti en pole, Timo Scheider, et remporter la victoire de la Course 2 après avoir pris la tête de la course sur l’extérieur du Mandarin. Scheider arrive second, suivi de Yvan Muller en troisième et Kevin Ceccon 4ème dans son Alfa Romeo Giulietta Team Mulsanne. Esteban Guerrieri et Yann Ehrlacher complètent respectivement le top 10.

 

 

WTCR OSCARO: chiffres clés de la saison 2018

 

Victoires:

5: Gabriele Tarquini

4: Thed Björk, Jean-Karl Vernay

3: Yvan Muller

2: Yann Ehrlacher, Esteban Guerrieri, Rob Huff

1: Mehdi Bennani, Kevin Ceccon, Aurélien Comte, Mato Homola, Norbert Michelisz, Pepe Oriola, Gordon Shedden, Frédéric Vervisch

 

Pole positions:

6: Thed Björk

4: Rob Huff

3: Norbert Michelisz

2: Gabriele Tarquini, Jean-Karl Vernay

1: Kevin Ceccon, Aurélien Comte, Gordon Shedden

 

Meilleurs tours:

5: Gabriele Tarquini

4: Thed Björk, Jean-Karl Vernay

3: Yann Ehrlacher, Norbert Michelisz

2: Rob Huff, Pepe Oriola, Frédéric Vervisch

1: Mehdi Bennani, Kevin Ceccon, Esteban Guerrieri, Yvan Muller, Dániel Nagy

 

Tours en tête:

Gabriele Tarquini 73; Jean-Karl Vernay 63; Thed Björk 48; Yvan Muller 32; Gordon Shedden 28; Yann Ehrlacher 26; Rob Huff 22; Mehdi Bennani 18; Aurélien Comte and Esteban Guerrieri 16; Kevin Ceccon 15; Norbert Michelisz 14; Pepe Oriola 10; Gordon Shedden and Frédéric Vervisch 5; Timo Scheider 3.

 

Rapport de Course 1

Conférence de presse course 1 (Anglais)

Rapport de course 2

Conférence de presse course 2 (Anglais)

Rapport de course 3

Conférence de presse course 3 (Anglais)

Résultats provisoires et classement

Plus d'infos sur OSCARO: wtcr.oscaro.com

*Sous réserve de confirmation des résultats par la FIA