WRC - VICTOIRE PALPITANTE POUR TÄNAK & JÄRVEOJA AU RALLYE DE SUÈDE | Federation Internationale de l'Automobile

WRC - VICTOIRE PALPITANTE POUR TÄNAK & JÄRVEOJA AU RALLYE DE SUÈDE

  • gb
  • es
17.02.19.

Rallye de Suède - Dimanche

Rally Sweden - Event winners Ott Tänak & Martin Järveoja

L'équipage Toyota Gazoo Racing WRT composé d’Ott Tänak et Martin Järveoja remporte la deuxième manche du Championnat du Monde des Rallyes de la FIA, le Rallye de Suède. Ils prennent ainsi la tête du classement général pour la première fois de leur carrière. Tänak a dominé l'épreuve, s'imposant par 53,7s devant Esapekka Lappi et Janne Ferm (Citroën Total WRT). Thierry Neuville et Nicolas Gilsoul, du team Hyundai Shell Mobis WRT, terminent à 3 secondes seulement de Lappi à la troisième place, leur troisième podium en Suède, et restent deuxièmes au classement général après deux épreuves.

Le dimanche a débuté par deux manches d’essai sur les 21,19 km de Likenäs, dans les conditions typiques du Rallye de Suède avec une bonne couverture de neige et de glace, offrant une bonne adhérence pour les voitures de rallye. La spéciale "Torsby", hôte de la Power Stage et utilisée deux fois auparavant, offre cependant des conditions différentes, la neige fondue ayant laissé place au gravier.

Le leader du rallye, Tänak, s'est montré prudent lors des deux premières étapes, conservant ses pneus pour la Power Stage et les points bonus. Sa stratégie a porte ses fruits, il domine le test de Torsby, devançant Neuville de 3,5s et marquant un maximum de points.

Derrière Tänak, Andreas Mikkelsen entame la dernière journée du rallye en deuxième position, à égalité avec Lappi, mais le Norvégien peine dans le premier passage de Likenäs avec ses pneus Michelin usés. Il ne signe que le 10e meilleur temps et se laisse distancer par Lappi et Neuville.

Lappi creuse légèrement l’écart sur Neuville, troisième, dans les deux passages de Likenäs, mais est trop prudent sur la Power Stage. Le pilote Citroën se classe deuxième avec trois secondes au classement général.

Neuville se console d’avoir raté la seconde place en récoltant 4 précieux points bonus pour le Championnat du Monde FIA pour avoir signé le deuxième temps le plus rapide de la Power Stage. Lappi prend également un point bonus avec le cinquième meilleur temps, juste derrière Sébastien Ogier, qui a en marque 2 en tant que quatrième pilote le plus rapide.

Mikkelsen conserve la quatrième position, mais la victoire d’étape d’Elyn Evans (M-Sport) au deuxième passage de Likenäs met le pilote Hyundai sous pression pour la Power Stage. Mikkelsen perd 11,6s dimanche pour terminer seulement 2,8s devant son rival gallois. Cinquième, Evans parvient également à marquer trois points avec un troisième meilleur temps dans la Power Stage de Torsby.

La bataille de dimanche pour la 6ème place est tendue, avec Kris Meeke et Sébastien Loeb séparés par seulement 1,6s. Au final, les Français ne parviennent pas à dominer, perdant cinq secondes sur Meeke au premier passage de Likenäs et terminant 10,9s derrière lui à la septième place.

Pontus Tidemand termine son épreuve à domicile - la deuxième avec l'équipe M-Sport Ford WRT - en huitième position, à 1m48s de Loeb, tout en marquant de précieux points pour l'équipe britannique.

Ole Christian Veiby prend la neuvième place au classement général en plus d'une impressionnante victoire en FIA WRC 2. Samedi, il est sous la pression de Jari Huttunenen, mais il finit par l'emporter confortablement, son rival finlandais ayant terminé dans une banque de neige lors de la deuxième manche de Likenäs avant d’abandonner. Emil Lindholm prend la deuxième place dans la catégorie, devançant de 16,1s le champion du monde de rallye cross de la FIA, Johan Kristoffersson.

L'ancien pilote d'usine de Škoda maintenant chez M-Sport, Janne Tuohino, complète le Top 10 au classement général, près de 13 ans après sa dernière participation au Championnat du Monde des Rallyes FIA.

Mads Ostberg remporte la victoire FIA WRC 2 Pro pour Citroën Total, avec plus de trois minutes d'avance sur le pilote officiel de Škoda Motorsport, Kalle Rovanpera, et Gus Greensmith prend la troisième place pour M-Sport.

Le jeune Suédois Tom Kristensson remporte l'épreuve inaugurale du Championnat du Monde Junior des Rallyes de la FIA, terminant sa manche à domicile 1m31,2s devant l'Estonien Roland Poom, deuxième. Jan Solans complète le podium, au volant d’une Ford Fiesta R2 M-Sport-run identique à celle des autres concurrents.

Rally de Suède – Résultats définitifs non-officiels (sujets à validation)

1

 

 

 

Ott Tänak / Martin Järveoja

Toyota Yaris WRC

2hr47min30.0sec

2

 

 

 

Esapekka Lappi / Janne Ferm

Citroen C3 WRC

2hr48min23.7sec

3

 

 

 

Thierry Neuville / Nicolas Gilsoul

Hyundai i20 Coupe WRC

2hr48min26.7sec

4

 

 

 

Andreas Mikkelsen/Anders Jǽger

Hyundai i20 Coupe WRC

2hr48min35.4sec

5

 

 

 

Elfyn Evans / Scott Martin

Ford Fiesta WRC

2hr48min38.2sec

6

 

 

 

Kris Meeke / Sebastian Marshall

Toyota Yaris WRC

2hr49min08.8sec

7

 

 

 

Sébastien Loeb / Daniel Elena

Hyundai i20 Coupe WRC

2hr49min19.7sec

8

 

 

 

Pontus Tidemand / Ola Floene

Ford Fiesta WRC

2hr51min07.7sec

9

 

 

 

Ole Christian Veiby / Jonas Andersson

Volkswagen Polo GTI R5

2hr54min04.0sec

10

 

 

 

Janne Tuohino / Mikko Markkula

Ford Fiesta WRC

2hr55min51.4sec