WRC - TÄNAK MÈNE UNE LUTTE SERRÉE POUR LE PODIUM DU RALLYE DE SUÈDE APRÈS LA PREMIÈRE MATINÉE | Federation Internationale de l'Automobile

WRC - TÄNAK MÈNE UNE LUTTE SERRÉE POUR LE PODIUM DU RALLYE DE SUÈDE APRÈS LA PREMIÈRE MATINÉE

  • gb
  • es
15.02.19.

Rally de Suède - Vendredi matin

WRC Rally Sweden - Ott Tanäk / Martin Jarveoja

Ott Tänak s'est construit une petite avance de 5,5s sur Teemu Suninen de M-Sport Ford dans la boucle du Championnat du Monde des Rallyes de la FIA du vendredi matin. Son coéquipier Toyota Jari-Matti Latvala complète le podium à 0,1s de Suninen.

Bien qu'il ait fait exceptionnellement chaud en Suède avec 7 à 8 °C., il y avait encore assez de neige et de glace sur les spéciales pour que les pneus cloutés des concurrents puissent s'accrocher sur les spéciales forestières en Suède et en Norvège.

Troisième partant, Tänak évite le rôle de voiture balai pour la neige et profite d’une route relativement nette avant le passage de ses concurrents. Il remporte les étapes de Hof-Finnskog et de Röjden pour prendre provisoirement la place de leader de Thierry Neuville, qui retombe à la quatrième place alors que le duo finlandais Suninen et Latvala se hisse en tête du classement général.

Le pilote Hyundai Neuville est en quatrième position, mais reste à quelques encablures du trio de tête, à 6s du leader du rallye, Ott Tänak et à seulement 0,5s du troisième.

Sébastien Ogier, le principal rival au titre de Neuville, souffre de son départ en premier, passant de la deuxième à la cinquième place. Et Ogier devra garder un œil dans le rétro cet après-midi car son coéquipier Citroën Esapekka Lappi à seulement 0,4s derrière lui. Lappi se bat contre Andreas Mikkelsen pour la sixième place, mais le duo rejoint rapidement Ogier dans la lutte pour la cinquième place, avec Mikkelsen de Hyundai à 2,9s de Sebastien Ogier.

Kris Meeke tient la huitième place, tandis que Sébastien Loeb, neuf fois champion du monde, tente de trouver son rythme et de se ré-acclimater aux défis uniques de la Suède, après six ans loin de ses étapes neige et de glace, en neuvième position.

Loeb est à la lutte avec Elfyn Evans, 10ème après avoir récupéré d’un tête-à-queue lors du premier test de ce matin. Un temps impressionnant sur l’étape de Röjden, à seulement 1.1s du vainqueur d'étape Tänak, réduit son retard sur Loeb à 1.6s seulement avant le service de la mi-journée.

Le retour en WRC de Marcus Gronhölm avec Toyota, neuf ans après sa dernière apparition sur ce même rallye dans une Ford Focus, se termine mal. Le pilote s’écrase dans une banque neigeuse et se retrouve coincé sur l’étape de Röjden. Il avait déjà subi quelques toupies dans les deux étapes précédentes avant de finalement abandonner.

Janne Tuohino et Lorenzo Bertelli, tous deux au volant de Ford Fiesta, rencontrent également quelques difficultés, ils terminent respectivement en 22e et 29e places en fin de matinée.