WRC - TÄNAK MÈNE LE RALLYE DE SARDAIGNE SUIVI PAR SORDO | Federation Internationale de l'Automobile
This page contains archived information and may not display perfectly

WRC - TÄNAK MÈNE LE RALLYE DE SARDAIGNE SUIVI PAR SORDO

  • gb
  • es
15.06.19

2019 Rallye de Sardaigne - samedi après-midi

Samedi après-midi en Sardaigne, Ott Tänak (Toyota) confirme sa domination du rallye en remportant les trois étapes de la boucle avant de retourner à l’assistance à Alghero.

L'Estonien vise la première place du championnat, avec seulement quatre étapes à parcourir avant l'arrivée du rallye demain. Il détient actuellement une avance de 25,9 secondes après avoir clairement dominé la journée de samedi en signant le meilleur temps à chaque étape. Pour la deuxième boucle d'aujourd'hui, le choix des pneumatiques s'est fait en toute simplicité, tous les coureurs du WRC ayant opté pour cinq pneus à gomme dure.

Les trois étapes se sont globalement déroulées dans de bonnes conditions, mais le leader et vice-champion de la veille, le pilote Hyundai Dani Sordo, admet avoir du mal à se battre contre Tänak, qui fait preuve d’un rythme impressionnant depuis le début du rallye, quelle que soit sa position de départ.

Sordo dispose d'une avance de 17 secondes sur le pilote M-Sport Ford Teemu Suninen, qui vise un podium pour son premier rallye avec son nouveau copilote Jarmo Lehtinen. Le Finlandais s'est bien débrouillé tout au long de l'après-midi, terminant dans les trois premiers à chaque étape.

Derrière lui, la lutte pour la quatrième place est beaucoup plus serrée. Elfyn Evans, coéquipier de Suninen, occupe actuellement la première place, ayant signé exactement le même temps qu’Andreas Mikkelsen (Hyundai) sur l’ES13, première étape après le service de la mi-journée. Le Norvégien n'est qu'à 7,9 secondes de son rival dans une bataille serrée, mais ne parvient pas à égaler Evans dans la dernière étape du jour, après avoir trop endommagé ses pneus.

Cependant, Mikkelsen reste toujours devant son coéquipier Hyundai Thierry Neuville. Le Belge doit à nouveau adapter sa conduite après avoir modifié quelques réglages sur sa Hyundai i20 Coupé WRC durant l’assistance de midi, sans pour autant se sentir à vraiment à l’aise avec la voiture à aucun moment dans l'après-midi.

Esapekka Lappi (Citroën) se concentre sur la septième place, tandis que Kris Meeke, de Toyota, passe de la sixième à la huitième place. L'Irlandais du Nord s'arrête à un peu plus de neuf kilomètres dans l'étape finale de la journée pour changer une roue crevée, ce qui lui coûte près de deux minutes et demie.

Kalle Rovanperä de Škoda occupe la neuvième place et mène également la catégorie WRC2 Pro, avec 26,1 secondes d'avance sur son coéquipier Jan Kopecky, qui complète le top 10 général. Mads Østberg conserve sa troisième place mais il est loin derrière avec un écart de près de dix minutes par rapport à ses concurrents.

En tête de la catégorie FIA WRC2 se trouve un nouveau leader : Le pilote de la Ford Fiesta R5 Takamoto Katsuta, 12ème au général, devance Pierre-Louis Loubet après ce que dernier ait crevé un pneu sur l’ES15. Loubet émet des doutes quand à ses capacités à revenir en tête, mais asure qu'il donnera tout dans les quatre dernières étapes demain. Kajetan Kajetanowicz est à 43,5 secondes derrière en troisième position.

Dennis Rådström est en tête en WRC Junior, mais le Suédois a Nil Solans sur ses talons à seulement 4,4 secondes, à la veille de la dernière journée. Tom Kristensson est troisième, avec une marge de près de deux minutes entre lui et ses principaux rivaux.

 

2019 Rallye de Sardaigne - Résultats non officiels après la Section 5 :

1. Ott Tänak (EST) / Martin Järveoja (EST)                         Toyota Yaris WRC3hr 04min 10.3sec
2. Dani Sordo (SPA) / Carlos Del Barrio (SPA)
Hyundai i20 Coupe WRC3hr 04min 36.2sec
3. Teemu Suninen (FIN) / Marko Salminen (FIN)Ford Fiesta WRC3hr 04min  53.2sec
4. Elfyn Evans (GBR) / Scott Martin (GBR)Ford Fiesta WRC3hr 05min 35.7sec
5. Andreas Mikkelsen (NOR) / Anders Jaeger-Amland (NOR)Hyundai i20 Coupe WRC3hr 05min 43.6sec
6. Thierry Neuville (BEL) / Nicolas Gilsoul (BEL)Hyundai i20 Coupe WRC3hrr 06min 42.7sec
7. Esapekka Lappi (FIN) / Janne Ferm (FIN)Citroën C3 WRC3hr 07min 08.6sec
8. Kris Meeke (GBR) / Sebastian Marshall (GBR)Toyota Yaris WRC3hr 08min 03.6sec
9. Kalle Rovanperä (FIN) / Jonne Halttunen (FIN)Škoda Fabia R5 Evo3hr 11min 34.8sec
10. Jan Kopecky (CZE) / Pavel Bresler (CZE)Škoda Fabia R5 Evo3hr 12min 00.9sec