WRC - TÄNAK MÈNE EN GRANDE-BRETAGNE, EVANS PASSE À L’ATTAQUE | Federation Internationale de l'Automobile
This page contains archived information and may not display perfectly

WRC - TÄNAK MÈNE EN GRANDE-BRETAGNE, EVANS PASSE À L’ATTAQUE

  • gb
  • es
05.10.19

Wales Rallye GB 2019 - samedi matin

2019 Wales Rally GB - O. Tänak / M. Järveoja

Ott Tänak de Toyota augmente légèrement son avance au classement général au cours des trois étapes du Rallye du Pays de Galles du samedi matin, mais les marges entre les meilleurs concurrents restent extrêmement serrées.

Sept étapes au sud du parc d'assistance de Llandudno sont au programme samedi au cœur du pays de Galles, sans assistance intermédiaire, ce qui signifie que les pilotes doivent trouver un bon équilibre entre rythme et régularité.

Tänak parvient à conserver la première place du classement général obtenue hier lors de la dernière étape, mais l'Estonien ne compte que sept secondes d’avance sur Sébastien Ogier de Citroën.

Son coéquipier Kris Meeke, qui avait mené le peloton pendant la plus grande partie de la première journée, se débat samedi matin, glissant du podium en quatrième place et signalant un manque de confiance en sa Yaris WRC sur les spéciales rapides, qui offrent une adhérence variable et sont assez différentes de celles de la veille.

Ogier conserve sa deuxième place, malgré un gros impact et une sacrée frayeur au milieu de l'étape Sweet Lamb. Tout comme Thierry Neuville de Hyundai, qui passe à la troisième place ce matin - à quelques secondes seulement du Français - une victoire ce week-end sera cruciale pour conserver ses espoirs de titre.

La plus grande star du samedi matin est Elfyn Evans, de M-Sport, qui remporte chacune des trois étapes pour se hisser à la sixième place du classement général, se rapprochant ainsi de la Hyundai d'Andreas Mikkelsen, cinquième.

Mikkelsen avoue ne pas pouvoir faire mieux, avec une marge fragile de cinq secondes sur le Gallois. Evans mène ses deux coéquipiers Teemu Suninen, qui perd une minute sur une crevaison après une sortie de piste, et Pontus Tidemand, respectivement en septième et huitième place.

Craig Breen de Hyundai part en tonneaux sur l’ES12 Myherin. Mais l'Irlandais est toujours dans la bataille à la neuvième place, malgré de nombreux dommages à la voiture et une perte de temps d'environ cinq minutes. Breen rapporte que mécaniquement, la voiture n’est pas trop mal, mais il lutte avec la visibilité à travers le pare-brise fissuré.

Kalle Rovänpera revient en tête de la catégorie WRC2 Pro avec sa Škoda Fabia R5, après une crevaison subie par son coéquipier Jan Kopecky sur l’ES12.

Le Français Pierre-Louis Loubet est en tête de la catégorie FIA WRC 2, devant Petter Solberg qui fait sa tournée d’adieu, et son compatriote Adrian Fourmaux.

Jan Solans reste en tête du WRC FIA Junior qui sera décidé lors de la dernière manche ici au Pays de Galles. Son plus proche rival et prétendant au titre, Tom Kristensson, perd du temps après avoir dû changer une roue.

Le pilote Toyota Jari-Matti Latvala n'a pas pris le départ aujourd'hui en raison de dommages à l'arceau de sécurité suite à son accident d'hier, tandis que Gus Greensmith, pilote WRC 2 Pro, a abandonné ce matin après avoir endommagé la suspension de sa Ford Fiesta.