WRC - SIXIÈME VICTOIRE CONSÉCUTIVE POUR OGIER & INGRASSIA SUR LES ROUTES DE MONTE-CARLO | Federation Internationale de l'Automobile

WRC - SIXIÈME VICTOIRE CONSÉCUTIVE POUR OGIER & INGRASSIA SUR LES ROUTES DE MONTE-CARLO

  • gb
  • es
27.01.19

Rallye de Monte-Carlo - Dimanche après-midi

Sébastien Ogier et Julien Ingrassia, champions du monde en titre des Rallyes FIA, ont remporté leur sixième victoire consécutive au Rallye de Monte-Carlo à l'issue de la première manche passionnante de la saison, qui a tenu les spectateurs en haleine jusqu’à la dernière seconde.

Ogier remporte le rallye avec seulement 2,2 secondes d'avance sur Thierry Neuville, après avoir entamé la dernière Power Stage avec une toute petite avance de 0,4 seconde. Lors de la dernière journée de l'épreuve, le Français a dû lutter avec une pédale d’accélérateur défaillante qui affecte le comportement de la voiture. Pour son retour chez Citroën, il termine second de la Power Stage, 1,7 seconde plus rapide que Neuville, pour prendre la tête du championnat. Cette victoire est également la 100e du constructeur en WRC, à l'occasion du 100e anniversaire de l’enseigne.

Neuville se bat avec acharnement dans la bataille intense qui oppose les leaders, mais admet avoir presque offert sa victoire à Ogier vendredi, après une petite erreur en SS7. Seule consolation pour le Belge, il n’ouvrira pas la piste pour les autres en Suède.

Sur le podium de Monte-Carlo pour la troisième année consécutive, on retrouve Ott Tänak. L’Estonien a mené l’ouverture du rallye jusqu'à la fin de la SS3 et a remporté sept victoires d'étape au total au cours de l'épreuve, battant Sébastien Loeb et Jari-Matti Latvala dans la lutte pour le podium.

Loeb, sept fois vainqueur du Rallye Monte-Carlo avec Citroën, partenaire de longue date, met pour la première fois sa Hyundai à l'épreuve. Le Français, qui revient tout juste du Rallye Dakar au Pérou, signe deux meilleurs chronos d'étape termine quatrième au classement général.

Latvala se classe 5ème, retombant au classement lors de la dernière journée. Le Finlandais se déclare très insatisfait de son pilotage et de la configuration de la voiture.

Son nouveau coéquipier Kris Meeke termine sixième pour ses débuts en Toyota après quelques problèmes de pneus samedi. Néanmoins, le pilote d'Irlande du Nord remporte la dernière étape Power Stage pour s'assurer cinq points bonus, ce qui lui vaut la quatrième place du championnat.

Le Britannique Gus Greensmith se classe septième au général et remporte le M-Sport Ford WRT dans la nouvelle catégorie FIA WRC 2 Pro, une place devant Yoann Bonato en huitième position, qui remporte le WRC 2 FIA. Stéphane Sarrazin et Adrien Formaux complètent le top 10.

On note trois abandons. Celui d’Esapekka Lappi, aux prises avec des problèmes mécaniques, puis Andreas Mikkelsen et Elfyn Evans, tous deux responsables d’erreurs de pilotage.

Le prochain rendez-vous du Championnat des Rallyes FIA se tiendra en Suède du 14 au 17 février, un classique hivernal qui s'aventurera au cœur des forêts glacées et isolées de Suède et de Norvège.

Rallye de Monte-Carlo – Résultats définitifs non officiels (sous réserve de dernières vérifications)