WRC - OTT TÄNAK REMPORTE SA PREMIÈRE VICTOIRE AU PORTUGAL AVEC STYLE | Federation Internationale de l'Automobile
This page contains archived information and may not display perfectly

WRC - OTT TÄNAK REMPORTE SA PREMIÈRE VICTOIRE AU PORTUGAL AVEC STYLE

  • gb
  • es
02.06.19

Rallye du Portugal 2019 - Dimanche

2019 Rally Portugal - Podium

Rallye du Portugal 2019 - Dimanche

Ott Tänak remporte l'une des victoires les plus difficiles de sa courte carrière de rallye après une dernière étape passionnante du Rallye du Portugal, dimanche.
 
L'Estonien de 31 ans remporte la neuvième victoire de sa carrière en WRC et sa septième avec l'équipe Toyota. Un troisième triomphe de la saison, après ses succès en Suède et au Chili, qui permet au pilote de la Yaris de se hisser à deux points du sextuple champion du monde FIA Sébastien Ogier, en tête du championnat des pilotes après sept manches.
 
Poussé par ses coéquipiers Toyota Jari-Matti Latvala et Kris Meeke pendant un jour et demi, Ott Tänak a surmonté ses propres problèmes de freins et de suspension et a conservé son sang-froid lorsque ses deux collègues Yaris ont eu des problèmes.
 
Lui et son copilote Martin Järveoja franchissent la ligne d'arrivée de la dernière étape 15,9 secondes devant le belge Thierry Neuville, le vainqueur ayant même réussi à éviter de remporter la Power Stage qui lui aurait valu la tête du championnat mais une position de départ nettement désavantageuse lors de la prochaine manche en Sardaigne.
 
L'ancien meilleur résultat de Tänak au Portugal est une quatrième position au classement général en 2017 avec l'équipe M-Sport World Rallye. Ce succès est également le premier pour Toyota au Portugal lors d’une saison complète de WRC FIA depuis que le Finlandais Juha Kankkunen a remporté l'épreuve en 1994 avec une Toyota Celica Turbo 4WD du Groupe B.

Neuville occupe maintenant la troisième place dans la course au titre au volant de sa Hyundai i20 Coupé WRC et est maintenant en retard de 10 points dans ce qui est en train de redevenir une bataille en trio pour le titre.

Un tête à queue dans une chicane de l’avant dernière étape coûte cher à Kris Meeke et prive Toyota du doublé attendu. Mais la situation s’aggrave encore pour l’Irlandais du Nord alors qu’il repart en tête à queue à grande vitesse dans la Power Stage et endommage la Yaris qui s’immobilise de l'autre côté de la piste. Cette erreur cruelle coûte à Meeke sa place sur le rallye et permet à Sébastien Ogier de monter sur le podium, une issue improbable.
 
Ogier choisit de pondérer son rythme sur les quatre premières étapes de la matinée pour conserver ses pneus en vue d'une ultime poussée sur la Power Stage. Le Français est récompensé par les cinq points bonus, mais l'inconvénient est qu'il reste en tête du championnat et ouvrira donc la route en Sardaigne plus tard ce mois-ci.
 
Esapekka Lappi surmonte un tonneau sur Montim dimanche matin, après avoir coupé un talus et endommagé la suspension arrière droite à Fafe. Le Finlandais tente de réparer la suspension de la Citroën C3 sur la route de Luilhas, mais il n’y parvient pas et le malheureux Finlandais abandonne la sixième place.
 
Teemu Suninen hérite d'une place après l'accident de Lappi lors de la première spéciale de la journée et le Finlandais amène finalement sa Ford Fiestas M-Sport en quatrième position. Son coéquipier Elfyn Evans passe en sixième place après confirmation de l’abandon de Lappi, puis termine cinquième pour offrir à l'Anneau Bleu une bonne série de points constructeurs dont il avait grand besoin. Un week-end éprouvant pour le Gallois après quatre minutes perdues à cause d'un problème de connecteur d'accélérateur le premier jour.
 
Jari-Matti Latvala se débarrasse de Pierre-Louis Loubet, leader en FIA WRC 2, pour entrer dans le top 10 au volant de la troisième Toyota et finir septième après que Meeke et Lappi aient abandonné. Une petite récompense pour le vétéran Finlandais, qui remporte deux victoires d'étape et pousse le leader pour prendre la tête le deuxième jour.
 
Gus Greensmith fait des débuts impressionnants dans une voiture de rallye mondial. Il grimpe jusqu’en septième place au classement général le deuxième jour, avant de planter la Ford Fiesta WRC dans un fossé. Le Britannique se remet de ses émotions et tient la 11ème position jusqu'à ce qu'il détruise la suspension avant de la Fiesta après un atterrissage brutal et une chute sur le saut de Fafe sur la Power Stage.
 
Sébastien Loeb et Dani Sordo suivent tous deux les ordres de l'équipe Hyundai pour soutenir leur coéquipier Neuville après les problèmes de carburant de la première journée. Sordo avait mené le rallye en deux étapes vendredi et réalisé deux chronos les plus rapides, mais l’épreuve est décevante pour le duo, déception exacerbée par des problèmes de suspension sur la dernière étape et un abandon tardif pour Loeb.
 
Sixième, Kalle Rovanperä domine la catégorie FIA WRC 2 Pro pour prendre la tête du championnat. Il termine 1min 07.7sec devant son coéquipier tchèque Jan Kopecký. Les deux pilotes réalisent des performances impressionnantes dans la nouvelle R5 Evos Škoda Fabia pour offrir à la voiture tchèque un doublé pour ses débuts en WRC. Une série de crevaisons ont ruiné les espoirs de Mads Østberg dans la Citroën C3 R5 et il termine à une lointaine troisième place. Le Norvégien a la consolation de remporter les cinq victoires d'étape lors de la dernière matinée. 
 
Le Corse Pierre-Louis Loubet tient bon pour confirmer sa victoire devant le Suédois Emil Bergkvist et le Norvégien Henning Solberg en WRC 2. Le Mexicain Benito Guerra reste en tête du championnat FIA WRC 2 après l'abandon prématuré d'Ole Christian Veiby.

 

Rallye du Portugal 2019 - Classement final provisoire

1. Ott Tänak (EST) / Martin Järveoja (EST)                         Toyota Yaris WRC3hr 20min 22.8sec
2. Thierry Neuville (BEL) / Nicolas Gilsoul (BEL)Hyundai i20 Coupe WRC3hr 20min 38.7sec 
3. Sébastien Ogier (FRA) / Julien Ingrassia (FRA)Citroën C3 WRC3hr 21min 19.9sec
4. Teemu Suninen (FIN) / Marko Salminen (FIN)Ford Fiesta WRC3hr 23min 04.3sec
5. Elfyn Evans (GBR) / Scott Martin (GBR)Ford Fiesta WRC3hr 27min 31.1sec
6. Kalle Rovanperä (FIN) / Jonne Halttunen (FIN) - WRC 2 ProŠkoda Fabia R5 Evo3hr 30min 57.0sec
7. Jari-Matti Latvala (FIN)/Miikka Anttila (FIN) Toyota Yaris WRCToyota Yaris WRC3hr 31min 51.0sec
8. Jan Kopecký (CZE) / Pavel Dresler (CZE) - WRC 2 ProŠkoda Fabia R5 Evo3hr 32min 04.7sec
9. Pierre-Louis Loubet (FRA) / Vincent Landais (FRA) - WRC 2Škoda Fabia R53hr 33min 09.1sec
10. Emil Bergkvist (SWE) / Patrik Barth (SWE) - WRC 2Ford Fiesta R53hr 34min 51.2sec