WRC – ØSTBERG EN TÊTE DE LA BATAILLE AUSTRALIENNE | Federation Internationale de l'Automobile
This page contains archived information and may not display perfectly

WRC – ØSTBERG EN TÊTE DE LA BATAILLE AUSTRALIENNE

  • gb
  • es
16.11.18

Rallye d’Australie - Vendredi matin

Mads Østberg prend la tête du Rallye d'Australie après les trois premières étapes de la finale, manche décisive pour le titre du Championnat du Monde des Rallyes FIA. Le Norvégien a 5,4 secondes d'avance sur Esapekka Lappi, deuxième, et Jari-Matti Latvala est troisième, tous deux ayant également mené la boucle matinale des étapes.

Après la cérémonie de départ d'hier soir, l'action du Rallye d'Australie débute avec la première de deux boucles identiques de trois étapes. Østberg se débat avec le sous-virage et quelques erreurs dans l’étape d’ouverture, le classant cinquième, et malgré le sentiment d’avoir eu un très mauvais rythme sur l'étape suivante, il passe en troisième position derrière Lappi et Latvala. Le temps le plus rapide de la plus longue étape de la journée le catapulte ensuite en tête des pilotes Citroën, profitant d'une position avantageuse sur la route. Lappi fait une excellente matinée, remportant la première étape pour prendre la tête du peloton. Il se montre prudent sur l’étape suivante, ce qui mène Latvala à partager son leadership, mais le Lappi est satisfait de sa première performance. Son coéquipier Toyota, Latvala, signe le meilleur temps de la deuxième étape et revient à quatre dixièmes de seconde de Lappi, et à seulement 5,8 secondes du leader.

Craig Breen part de la 11ème place, mais remonte progressivement au classement général, malgré des difficultés avec l'avant de sa voiture. Il occupe maintenant la quatrième place, à 1,2 seconde de Latvala. Hayden Paddon est en tête des pilotes Hyundai en cinquième position. Le Kiwi se remet dans le rythme après avoir raté sa dernière manche en Espagne, mais ne retrouve vraiment ses marques qu’en fin de boucle. L'outsider du championnat Ott Tänak est sixième, mais toujours à seulement 7,8 secondes de la tête. L'Estonien a déclaré qu'il n'était pas encore à ses limites, et qu'il avait eu la chance de s'en sortir indemne après avoir quitté la route et chevauché un muret. Il est également victime d’une crevaison. Teemu Suninen et Elfyn Evans, coéquipiers M-Sport Ford, sont respectivement septième et huitième avec les principaux prétendants au titre juste derrière eux. Thierry Neuville mène actuellement Sébastien Ogier de 8,4 secondes, les deux pilotes ayant l'inconvénient de partir premier et deuxième sur la route.

Le seul abandon parmi les leaders est celui d’Andreas Mikkelsen, le Norvégien, s'est retrouvé dans un fossé et a endommagé l'avant de sa Hyundai.

Le Championnat FIA WRC 2 est mené par Alberto Heller et son frère Pedro qui le suit à 12 secondes. Enrico Brazzoli, seul concurrent en WRC 3, a terminé sa boucle d’étapes matinale.