WRC – OGIER TOUJOURS LEADER À MONTE-CARLO | Federation Internationale de l'Automobile

WRC – OGIER TOUJOURS LEADER À MONTE-CARLO

  • gb
  • es
26.01.19.

Rallye de Monte-Carlo - Samedi matin

Sébastien Ogier maintient son avance au Rallye de Monte-Carlo après les deux spéciales de samedi matin, étendant légèrement son avance sur Thierry Neuville, les deux concurrents ne sont éloignés que de 5,3 secondes. Jari-Matti Latvala passe à la troisième place, après l’abandon d'Andreas Mikkelsen.

L'itinéraire d'aujourd'hui, qui emmène les équipages à Monaco ce soir, comporte deux boucles répétées de deux étapes couvrant 93,38 kilomètres de compétition. Le choix des pneus a été plus simple aujourd'hui et Ogier est entré dans la boucle en adoptant une approche prudente. Il prend une avance de 3,6 secondes sur Neuville lors de la première étape, et alors que le Belge tente de contre-attaquer dans la deuxième étape, il n’est pas en mesure de combler la distance. Neuville admet que son choix de pneus n'était pas optimal pour la seconde étape, mais est néanmoins satisfait de ses performances.

Derrière eux, la bataille pour la troisième place est intense mais s’achève en faveur de Latvala. Le Finlandais a un bon feeling avec la Yaris et passe de la cinquième place ce matin à la quatrième après la première étape, alors qu’Andreas Mikkelsen est contraint d'abandonner à la fin de l'étape après avoir perdu une roue en heurtant un mur. Sébastien Loeb passe d’abord en troisième position après la SS9, mais retombe ensuite derrière Latvala après un calage en début de l'étape suivante. Latvala et lui ne sont plus qu'à 4,7 secondes l'un de l'autre avant la boucle répétée de l'après-midi.

Ott Tänak gravit également les échelons du classement grâce à deux meilleurs chronos et à l'abandon de l'Estonien, ravi de son échappée après avoir frôlé la sortie de route en SS10. Kris Meeke est sixième, gérant son rythme et se concentrant sur les points de la Power Stage de demain.

Gus Greensmith est septième et mène le championnat FIA WRC 2 Pro devant Kalle Rovanperä, les deux concurrents remportant chacun une des étapes du matin. Yoann Bonato conserve également son avance en Championnat WRC 2 et devance Guillaume de Mevius de plus de deux minutes.

Tout comme Mikkelsen, Esapekka Lappi est contraint à l’abandon avec un problème technique non confirmé, et Elfyn Evans fait une sortie de route.