WRC – OGIER EN TÊTE | Federation Internationale de l'Automobile

WRC – OGIER EN TÊTE

  • gb
  • es
25.01.19.

Rallye de Monte-Carlo - Vendredi après-midi

Sébastien Ogier, Champion du Monde des Rallyes FIA en titre, prend la tête du Rallye Monte-Carlo à l'issue de la première journée complète de compétition, mais le Français n'a que deux secondes d’avance sur Thierry Neuville après un total de huit étapes difficiles en montagne. Andreas Mikkelsen passe de la cinquième place à la mi-course à la troisième place, mais est tout de même à plus d'une minute du leader.

La boucle répétée de trois étapes de l'après-midi se déroule sans problème et Ogier réduit l'écart sur Neuville dans l'étape d'ouverture à seulement 1,4 seconde, après avoir signé le meilleur temps avec Jari-Matti Latvala. Le Français ne remporte aucune des étapes suivantes, mais un rythme régulier mais prudent lui permet de conserver son avance pour samedi. Neuville perd au moins 15 secondes dans la première étape, ratant un virage et devant remettre sa Hyundai sur la bonne route. Sinon, le Belge fait une bonne journée et avec une grande confiance en lui dans la dernière étape, il parvient à réaliser un autre meilleur temps. Mikkelsen fait preuve d'une certaine prudence et  signe un bon parcours, faisant mieux qu’Ott Tänak et Sébastien Loeb dans la boucle de l'après-midi.

Latvala joue la sécurité avec son choix de pneus qui lui permet d'égaler le meilleur temps d’Ogier en SS6, le Finlandais n’est plus qu’à 7,4 secondes de Mikkelsen. Loeb sait qu’il va en baver avec ses pneus dans la première étape, misant sur une victoire dans les deux suivantes. Il réalise un autre meilleur temps dans l'étape intermédiaire pour passer de la septième à la troisième place, avant de retomber à la cinquième place dans l'étape finale. Il n'est cependant qu'à huit dixièmes de seconde de Latvala. Elfyn Evans a un bon feeling au milieu de l'étape, mais joue la prudence en ralentissant sur les sections glacées dans l'étape finale ; il est sixième, à 21,6 secondes derrière Loeb. Après un excellent départ et la tête du rallye hier soir, Tänak est maintenant septième après s'être arrêté pour réparer une crevaison qui l’éjecte de la troisième place. Kris Meeke vit un après-midi frustrant, avec une autre jante et un amortisseur cassé. Le pilote nord-irlandais reste néanmoins optimiste, content malgré tout d’avoir été très rapide.

Gus Greensmith est maintenant neuvième au classement général et mène le nouveau championnat FIA WRC 2 Pro nouvellement créé. Il réalise les temps les plus rapides avec Kalle Rovanperä, mais il continue de bénéficier d'un bon avantage après que le Finlandais ait perdu du temps sur une sortie de piste hier soir. Yoann Bonato est également dans le top 10, en tête du WRC 2 avec sa Citroën C3 R5. Il remporte l'une des trois étapes de l'après-midi et devance Adrien Fourmaux de près de deux minutes.

Esapekka Lappi et Pontus Tidemand sont les principaux abandons de l'après-midi. Lappi heurte un rocher, endommage une roue et casse le triangle et l'arbre de transmission, tandis que Tidemand abandonne sur un triangle cassé.

Rallye de Monte-Carlo – Résultats non-officiels après la Section 3