WRC - MEEKE EN TÊTE DE SON RALLYE À DOMICILE EN GRANDE-BRETAGNE | Federation Internationale de l'Automobile
This page contains archived information and may not display perfectly

WRC - MEEKE EN TÊTE DE SON RALLYE À DOMICILE EN GRANDE-BRETAGNE

  • gb
  • es
04.10.19

Wales Rally GB 2019 - Vendredi matin

2019 Wales Rally GB - K. Meeke / S. Marshall

Le pilote Toyota Kris Meeke mène un peloton serré après la première boucle complète des étapes du Wales Rallye GB.

Meeke a été le pilote à battre jusqu'à présent sur son épreuve à domicile, réalisant le meilleur temps jeudi matin lors du Shakedown avant de remporter la première étape de la soirée à Oulton Park. L’irlandais du nord détient une avance de 2,1 secondes à l’issue des étapes du vendredi matin à travers les forêts du nord du Pays de Galles. Les conditions étaient typiques de l'épreuve, avec de fortes pluies rendant les spéciales mouillées et glissantes.

Meeke commence par prolonger son avance à 9,2 secondes sur Sébastien Ogier de Citroën lors des deux premières spéciales de la journée, mais subit un revers sur l’ES4 lors d'un dépassement. Malgré cela, il reste en tête du classement et mène de six secondes en arrivant à l’assistance de midi à Llandudno.

Provisoirement second la veille, Thierry Neuville repasse en quatrième place après l'ES3 mais reprend la seconde place sur l'ES5. Le pilote Hyundai est poursuivi par les deux autres Toyota à moins d'une demi-seconde. Jari-Matti Latvala devance Ott Tänak sur l'ES5 alors que l'Estonien avait remporté les deux étapes précédentes. Ogier est 2.3s plus loin en cinquième position.

Craig Breen n'est qu'à une seconde d'Ogier, sixième dans sa Hyundai. Derrière lui, Esapekka Lappi et Andreas Mikkelsen sont passés devant Teemu Suninen, lorsque le pilote M-Sport fait une sortie de route sur l’ES4. Elfyn Evans, le coéquipier de Suninen, est le pilote le plus rapide de l’ES2, mais il a endommage sa suspension sur l’étape suivante et complète le top 10.

Kalle Rovanperä mène une lutte acharnée en FIA WRC 2 Pro en 11ème position au général : le leader du championnat en Škoda est à 6,8s devant Mads Østberg de Citroën. Gus Greensmith se met en chasse de Rovanperä mais part en tête à queue à grande vitesse sur l’ES4. Son coéquipier chez M-Sport, Hayden Paddon, abandonne également.

Pierre-Louis Loubet mène la catégorie FIA WRC 2 dès la première étape de la matinée devant le Champion du Monde 2003 Petter Solberg en deuxième position pour sa dernière épreuve. Le fils de Solberg, Oliver, rencontre des ennuis pour ses débuts en FIA WRC et doit abandonner sur l’ES2 avec une suspicion de problème de direction.

La finale pour le titre WRC Junior FIA est extrêmement serrée, les principaux protagonistes Jan Solans et Tom Kristensson étant séparés par seulement 0,4s en tête du classement. Les rivaux Dennis Rådström et Roland Poom abandonnent tous deux vendredi matin.