WRC - LATVALA EN TÊTE DU DOUBLÉ TOYOTA ; OGIER EN BONNE VOIE POUR LE TITRE | Federation Internationale de l'Automobile
This page contains archived information and may not display perfectly

WRC - LATVALA EN TÊTE DU DOUBLÉ TOYOTA ; OGIER EN BONNE VOIE POUR LE TITRE

  • gb
  • es
17.11.18.

WRC - Rally d’Australie - Samedi matin

Jari-Matti Latvala prend la tête du Rallye d'Australie après une boucle d'étapes samedi matin, le Finlandais menant la double charge Toyota avec Ott Tänak, prétendant au titre, juste derrière lui en deuxième position. Seulement 3,2 secondes séparent les coéquipiers, Mads Østberg s'incline à la troisième place, après avoir mené pendant un temps dans la journée.

Le parcours d'aujourd'hui est le plus long, avec deux épreuves en quatre étapes, réparties par service, avant que la journée ne s’achève  en beauté sur l’étape côtière, la Super Spéciale de Coffs Harbour. Après s’être glissé en troisième place hier soir, Latvala continue en force et s’impose devant Craig Breen en deuxième position après la première étape. Avec Tänak sur ses talons, il force sa concentration sur son propre rallye et passe devant Østberg dans la troisième étape. 

Tänak n'est que trop conscient que seule la victoire et un maximum de points en Power Stage lui permettront d’accéder au titre ; mais cela dépend également des positions de ses rivaux dans le Championnat. L'Estonien donne tout et remporte trois des quatre victoires d’étape, ce qui lui permet de passer de la cinquième place hier soir à la deuxième, juste derrière son coéquipier. Østberg reconnaît avoir fait un mauvais choix de pneus, l’empêchant de tenir le rythme des pilotes Toyota. Le Norvégien déprimé termine en troisième position à mi-parcours, à huit secondes de Latvala.

Hayden Paddon conserve la quatrième place du classement général, le Kiwi est maintenant dans le rythme et profite des belles étapes du Rallye d'Australie. Il reste dans la lutte, à 12,3 secondes de la tête après avoir remporté l'étape d'ouverture de la journée. Esapekka Lappi prend la cinquième place aux dépens de Craig Breen, qui perd du temps dans l’étape suivante à cause d’un accélérateur qui se bloque. Le malheur du pilote irlandais se poursuit dans l'étape suivante lorsqu'il part en toupie, se prend une souche d'arbre et endommage la suspension arrière. Il écope ensuite d'autres pénalités pour être arrivé en retard à la dernière étape courte et retombe à la 10e place. Sébastien Ogier est sixième et maintient la position devant Thierry Neuville, qui rencontre des problèmes en matinée. 

Le Belge, en quête d'un premier titre mondial, est handicapé par sa deuxième place sur les routes de gravier sec, et perd encore plus de temps sur une sortie de piste qui lui vaut de terminer avec un bras de suspension endommagé, juste avant la dernière étape de la boucle. Il est neuvième, à près d'une minute derrière Ogier qui se rapproche allègrement du titre. Elfyn Evans et Teemu Suninen sont respectivement septième et huitième et Ogier compte sur ses deux coéquipiers pour rester devant Neuville.

Alberto Heller reste en tête du championnat FIA WRC 2 et dispose d'un avantage confortable sur Armin Kremer, deuxième après l'abandon de son frère Pedro pour des raisons non confirmées. Enrico Brazzoli est de retour aujourd'hui sous les réglementations de Rallye 2 et l'Italien continue son parcours solitaire dans la catégorie WRC 3.