WORLD RX - LA LUTTE POUR LA DEUXIÈME PLACE OCCUPE LE DEVANT DE LA SCÈNE POUR LE RETOUR EN EUROPE DU WORLD RX À L’ESTERING | Federation Internationale de l'Automobile
This page contains archived information and may not display perfectly

WORLD RX - LA LUTTE POUR LA DEUXIÈME PLACE OCCUPE LE DEVANT DE LA SCÈNE POUR LE RETOUR EN EUROPE DU WORLD RX À L’ESTERING

  • gb
  • es
09.10.18.
  • LE RALLYCROSS DE RETOUR EN EUROPE CE WEEK-END SUR LE CIRCUIT HISTORIQUE DE L'ESTERING
  • EN ALLEMAGNE, « ON ENLÈVE LES GANTS » EN PRÉVISION D’UNE BATAILLE FÉROCE
  • QUATRE PILOTES EN LICE POUR LA DEUXIÈME PLACE DU CHAMPIONNAT DU MONDE

Après le second titre consécutif de Johan Kristoffersson Etats-Unis, tous les regards sont tournés vers la lutte pour la deuxième place du Championnat du Monde FIA de Rallycross présenté par Monster Energy, alors que l’Estering accueille l'avant-dernière manche allemande de la saison 2018 ce week-end (13/14 octobre).

 

La piste de Buxtehude est la plus ancienne du calendrier du World RX - elle accueille des épreuves internationales depuis 1973 - et bien qu'elle soit l'une des plus courtes, elle est aussi l'une des plus rapides avec une longue descente entre les virages 1 et 2. En 2014, l’édition a offert une des arrivées les plus serrées de l'histoire du rallycross, avec seulement cinq millièmes de seconde séparant les deux premiers pilotes sur le podium, Petter Solberg en tête. Le pilote deux fois champion du monde de RX fait partie des quatre pilotes actuellement engagés dans une lutte acharnée pour la deuxième place au général. La star suédoise de PSRX Volkswagen - qui a deux podiums à son actif à l'Estering - était en pleine forme au Texas il y a un peu plus d'une semaine, en tête du classement intermédiaire, remportant sa demi-finale et laissant de peu la victoire à son coéquipier Kristoffersson.

Il y a 12 mois, Solberg s’est également qualifié premier en Allemagne, le Norvégien arrivera donc favori de l'épreuve, mais certains de ses rivaux ont également de bonnes chances de s'imposer au World RX allemand.

Le vainqueur de l'an dernier, Mattias Ekstrom, devance Solberg de deux points dans la course au titre et a été un modèle de régularité cette saison. Les deux autres concurrents dans la lutte pour la deuxième place - Andreas Bakkerud, co-équipier EKS Audi Sport d'Ekstrom et Sébastien Loeb de Peugeot Total - ont remporté 11 podiums à eux deux cette année et ne sont donc jamais loin, bien que le Français doive encore se qualifier pour la finale. Seuls 9 points séparent Ekstrom, en second, et Loeb, 5ème au classement général, ce qui risque de donner lieu à une bataille féroce sur cette manche.

Curieusement, le nouveau champion Kristoffersson n'est jamais monté sur le podium en Allemagne, l'épreuve de Buxtehude étant la seule du calendrier qu'il n'a pas encore remportée - et la seule l'an dernier où il ne s'était pas qualifié pour la finale. Le Suédois sera déterminé à renverser cette tendance ce week-end, tandis que ses adversaires feront tout pour empêcher le pilote Volkswagen de se démarquer sur ce qui est en quelque sorte sa « piste noire ».

Les frères Suédois Timmy et Kevin Hansen - tous deux engagés pour Peugeot Total, dont Kevin en individuel - ont été à égalité ces derniers temps, bien que Timmy ait abandonné la course au titre depuis la perte de 30 points au classement général, suite à des pénalités pour changement de moteur en Lettonie et aux Etats-Unis. Timmy a terminé deuxième en Allemagne l'an dernier, et il aura besoin d'un résultat tout aussi bon cette fois-ci ainsi que d’une bonne part de chance, s'il veut garder ses espoirs de seconde place. Le jeune frère Kevin s'est qualifié pour la finale lors de ses deux précédents départs au World RX d'Allemagne et visera le podium.

Niclas Gronholm de GRX Taneco Team a terminé cinquième à l'Estering la saison dernière et a été l'une des stars de 2018, se positionnant septième au classement. Son coéquipier Hyundai et ancien champion d'Euro RX, Timur Timerzyanov, souhaite conclure la campagne sur une note positive lors des deux épreuves restantes.

GC Kompetition accueillera pour la première fois en World RX une écurie de trois Supercars Renault Mégane, dont le propriétaire Guerlain Chicherit sera rejoint par le Britannique Liam Doran et le Suédois Anton Marklund, qui a fait ses débuts pour l’équipe au Texas le mois dernier. Doran possède le meilleur palmarès du trio en Allemagne, avec une victoire en 2012 sur la deuxième marche du podium de l'Euro RX.

Kevin Eriksson et Robin Larsson d’Olsbergs MSE sont également en bonne voie pour l’Estering. Eriksson a réalisé un extérieur spectaculaire dans le premier virage pour arracher sa première victoire en World RX il y a deux ans, tandis que Larsson a remporté la victoire en troisième position en 2014.

La liste des 20 participants est complétée par Janis Baumanis de la Team STARD, Gregoire Demoustier de Sébastien Loeb Racing, le Britannique Oliver Bennett dans sa MINI unique, René Muennich pour ALL-INKL.COM Muennich Motorsport, Kjetil Larsen de Norvège et Cyril Raymond, champion en titre de la RX2 International Series présenté par Cooper Tires et troisième du Championnat d'Europe Rallycross FIA pour les Supercar 2018. Le Français pilotera une Peugeot 208 sur le circuit où, il y a deux ans, il a fait ses débuts en World RX.

Kevin Eriksson (Olsbergs MSE), a déclaré : « Mon expérience allemande d’il y a deux ans représente sans doute le meilleur moment de ma carrière en World RX à ce jour. C'est toujours spécial de gagner, mais le faire à l'apogée du sport et contre les meilleurs pilotes de l'industrie est un sentiment incroyable. Le premier virage a été la clé pour moi. J'avais visualisé le début dans ma tête tellement de fois, et quand j'y suis arrivé, j'ai réuni tout mon courage et j'ai foncé - et ça a payé ! Revenir à l'Estering me rappelle toujours de bons souvenirs, et avec les récentes mises à jour du moteur de notre Ford Fiesta, j'espère que nous pourrons faire une autre bonne performance cette année. »

Paul Bellamy, promoteur du World RX pour IMG, a commenté : « J'ai du mal à croire qu'il ne reste plus que deux manches au calendrier du World RX 2018, mais elles seront certainement pleines d'action et d'enthousiasme. L'Estering en tant que site est imprégné de l'histoire du rallycross et produit invariablement des courses étonnantes, et avec la bataille du championnat étant décidée, ils vont tous se donner à fond. Tout le monde va se donner à fond pour gagner ce week-end, ce qui rendra l'événement imprévisible et passionnant. »

Paul Coates, Directeur Général - Motorsport, Cooper Tire Europe, a déclaré :  « L'Estering est un circuit très populaire, et même si c'est l'un des circuits les plus courts, la ligne droite arrière est l'une des plus rapides. La vitesse peut y atteindre 180 km/h. Ce circuit montre comment le pneu de rallycross Cooper réunit notre expérience et notre technologie pluridisciplinaires pour produire des pneus capables de rouler à grande vitesse et, en même temps, de s'adapter aux changements rapides entre le gravier et la terre. »

World RX d’Allemagne // Estering - Liste d’entrée des Supercars

1

Johan Kristoffersson

SWE

PSRX Volkswagen Sweden

Volkswagen Polo R

4

Robin Larsson

SWE

Olsbergs MSE

Ford Fiesta

5

Mattias Ekstrom

SWE

EKS Audi Sport

Audi S1

6

Janis Baumanis

LVA

Team Stard

Ford Fiesta

7

Timur Timerzyanov

RUS

GRX Taneco Team

Hyundai i20

9

Sebastien Loeb

FRA

Team Peugeot Total

Peugeot 208

11

Petter Solberg

NOR

PSRX Volkswagen Sweden

Volkswagen Polo R

13

Andreas Bakkerud

NOR

EKS Audi Sport

Audi S1

21

Timmy Hansen

SWE

Team Peugeot Total

Peugeot 208

33

Liam Doran

GBR

GC Kompetition

Renault Megane RS

36

Guerlain Chicherit

FRA

GC Kompetition

Renault Megane RS

42

Oliver Bennett

GBR

Oliver Bennett

BMW MINI Cooper

64

Kjetil Larsen

NOR

Kjetil Larsen

Volkswagen Polo

66

Gregoire Demoustier

BEL

Sebastien Loeb Racing

Peugeot 208

68

Niclas Gronholm

FIN

GRX Taneco Team

Hyundai i20

71

Kevin Hansen

SWE

Team Peugeot Total

Peugeot 208

77

Rene Muennich

DEU

ALL-INKL.COM Muennich Motorsport

SEAT Ibiza

92

Anton Marklund

SWE

GC Kompetition

Renault Megane RS

96

Kevin Eriksson

SWE

Olsbergs MSE

Ford Fiesta

113

Cyril Raymond

FRA

Cyril Raymond

Peugeot 208

 

Championnat d'Europe FIA de Rallycross Super1600 

L'Estering accueillera la dernière manche du Championnat d'Europe FIA de Rallycross Super1600. Après avoir dominé la dernière fois en Lettonie, le pilote de Volland Racing, Rokas Baciuska, mène la bataille pour le titre avec huit points d'avance sur le Russe Aydar Nuriev. Artis Baumanis a également des vues sur la couronne, quatre points derrière le leader. L'Italien Andrea Carretti rejoindra le peloton de 25 voitures dans une Alfa Romeo Mito.

Informations 

Retrouvez plus d’informations sur le World RX des Etats-Unis en cliquant sur le lien suivant : www.fiaworldrallycross.com/event/106/estering

Classements 

Le classement complet du championnat se trouve sur le lien suivant :
www.fiaworldrallycross.com/standings 

World RX Presse 

Des photos libres de droits et des informations clés sur les médias peuvent être téléchargées via le service de presse du World RX : www.fiaworldrallycross.com/media