WIM - LA COMISSION FIA WOMEN IN MOTORSPORTS SOUTIENT LES FEMMES POUR LE VOLANT WINFIELD | Federation Internationale de l'Automobile

WIM - LA COMISSION FIA WOMEN IN MOTORSPORTS SOUTIENT LES FEMMES POUR LE VOLANT WINFIELD

  • gb
  • es
19.02.19.

La Commission Women in Motorsports de la FIA s'est engagée à soutenir l'une des trois femmes pilotes sélectionnées pour participer au Volant Winfield 2019 (23-25 février), un programme d'entraînement et de sélection de talents monoplace organisé par l'école française Winfield Racing. Dix-huit jeunes garçons et filles âgés de 14 à 17 ans se retrouveront sur le Circuit Paul Ricard où ils seront entraînés et évalués sur différentes activités sur piste et hors piste avant qu'un vainqueur ne soit sélectionné pour remporter une saison de course dans le Championnat de France FIA F4 2019. Quoi qu'il en soit, la Commission Women in Motorsports de la FIA et l'Ecole Winfield Racing ont garanti de soutenir la pilote féminine la plus méritante à travers un programme de trois jours de préparation de course et de tests F4 avec l'école et l'Académie FFSA du circuit Paul Ricard.

« Je me souviens de l'école Winfield Racing School à mes débuts dans le sport automobile, et de l'importance qu'elle a pour les pilotes de demain », a commenté Michèle Mouton, Présidente de la Commission Women in Motorsports. « Il est important que les filles soient évaluées aux côtés des garçons, afin de donner une véritable indication de leur niveau de performance, c'est pourquoi nous sommes heureux de soutenir ce type d'initiative et de donner une chance supplémentaire à l'une des filles de montrer son potentiel dans une monoplace de course. »

Les participantes - dont aucune n'a encore participé à une saison complète dans une catégorie monoplace - sont :

Tara Eichenberger, Suisse, 16 ans
Emily Linscott, Royaume-Uni, 16 ans
Doriane Pin, France, 15 ans

La Winfield Racing School a une longue et illustre histoire dans le sport automobile et plus de 30 000 coureurs en herbe du monde entier sont passés par cette école pour remporter le très convoité Volant Winfield, qui récompense les meilleurs talents de chaque année avec une saison complète en compétition. Deux champions du monde et plus de 30 pilotes de Formule 1 y ont fait leurs débuts, ce qui souligne l'importance de ce programme d'entraînement et de sélection en monoplace.

« L'esprit du Volant Winfield n'est pas seulement basé sur les compétences techniques et les performances, mais aussi sur l'équité sportive, le mérite et le respect des règles et des valeurs traditionnelles, principes de base de la FIA en tant que régulateur du sport automobile mondial », a déclaré Anne-Charlotte Remy, directrice générale de l'école Winfield Racing. « Le programme de trois jours est intense et, en plus du pilotage, les participants suivront des évaluations physiques et psychologiques et une formation aux médias, tout en bénéficiant d'ateliers animés par des experts de l'industrie dans les domaines de la réglementation, de l'ingénierie, de la gestion des pneus et de la dynamique des véhicules. »

Le vainqueur - garçon ou fille - sélectionné par un jury composé de personnalités influentes de la profession, se verra offrir une opportunité exceptionnelle de participer à une saison complète de compétition dans le Championnat de France FIA F4 à sept manches. Dans le cadre de sa mission d'encourager les jeunes femmes dans le sport, la Commission Women in Motorsports de la FIA s'est également engagée à soutenir la fille la plus prometteuse et la plus méritante, même si elle ne remporte pas la victoire. La première journée comprenant la préparation à la course, un travail sur simulateur, un enseignement physique et psychologique et un entraînement à l'école Winfield Racing, sera suivie de deux journées d'essais officiels de Formule 4 avec l'Académie FFSA sur le Circuit Paul Ricard.

Cathy Muller, qui siège à la Commission Women in Motorsports de la FIA en tant que responsable de cellule de détection, a remporté le Volant Elf-Winfield, comme on l'appelait alors, en 1981 et a participé au Championnat de France de Formule Renault où elle a terminé huitième au général.