WEC - TRENTE ET UNE VOITURES POUR LA QUATRIÈME MANCHE À BAHREÏN  | Federation Internationale de l'Automobile

WEC - TRENTE ET UNE VOITURES POUR LA QUATRIÈME MANCHE À BAHREÏN 

  • gb
  • es
06.12.19

Après un an d'absence, le Championnat du Monde d'Endurance FIA fait un retour bienvenu sur le circuit international de Bahreïn pour la première course des 8 Heures de la saison 2019/20. Une entrée supplémentaire dans la catégorie LMP2, les anciens champions de la catégorie, G-Drive Racing, porte le nombre total de voitures inscrites à la course à trente et une pour les Bapco 8 Heures de Bahreïn le samedi 14 décembre.

Après avoir gagné en Chine le mois dernier, Rebellion Racing se rend au Moyen-Orient avec un bon moral. Mais les changements apportés aux règles de handicap (CLIQUEZ ICI pour le dernier bulletin du comité d’endurance) pourraient rendre plus difficile l’obtention d’une nouvelle victoire.  La R13-Gibson Rebellion Racing n°1 affrontera les deux hybrides Toyota Gazoo Racing TS050 et les deux Ginetta G60-AER Team LNT aux 8 Heures de Bahreïn dans ce qui promet d’être une bataille très disputée dans le désert.

La catégorie LMGTE Pro a vu Aston Martin et Porsche remporter des victoires jusqu'à présent cette saison, avec une Ferrari victorieuse à Shanghai, mais disqualifiée à la suite d'un contrôle technique post-course. Avec deux victoires à son actif, le constructeur allemand tentera d'inscrire un triplé à Bahreïn pour conforter sa position en tête du classement général.  

Cependant, Bahreïn est un bon circuit pour Ferrari ces dernières années, le constructeur italien ayant remporté quatre victoires sur six en LMGTE Pro et ayant remporté le titre constructeur FIA World Endurance GT 2017 lors de la finale de la saison sur le circuit du Moyen Orient. Pourraient-ils remporter une cinquième victoire cette année ? 

 

Les champions WEC FIA 2015 LMP2 et ELMS 2018, G-Drive Racing, aligneront une Aurus 01-Gibson - la même machine avec laquelle l'équipe basée en Russie a terminé deuxième des Le Mans Series européennes cette année. Jean-Eric Vergne, ancien pilote de Formule 1, pilotera l’Aurus N°26, qui a participé à une campagne WEC complète en 2017.  Roman Rusinov, Champion FIA WEC LMP2 2015 et le jeune néerlandais Job Van Uitert, Champion ELMS LMP3 2018, déjà en pole position WEC et sur le podium à Silverstone en septembre, rejoindront Vergne pour Racing Team Nederland.

L'entrée de G-Drive porte à neuf le nombre de concurrents en LMP2 à Bahreïn - le plus important de la saison 8 du WEC à ce jour - et comprend deux fabricants de pneus (Michelin et Goodyear) et quatre fournisseurs de châssis différents - ORECA, Alpine, Dallara et Aurus.  Trois équipes différentes, Cool Racing, Racing Team Nederlands et JOTA, sont montées sur la première marche du podium lors des trois courses organisées jusqu'à présent cette saison. Une quatrième équipe différente célèbrera-t-elle la victoire à l'issue des 8 Heures de Bahreïn ?

Au total, 11 équipes s'affronteront en LMGTE Am. Le leader de la catégorie, TF Sport, sera impatient de poursuivre sur sa lancée après avoir remporté les deux manches précédentes avec l'Aston Martin Vantage AMR. Seulement trois points derrière TF Sport, on retrouve AF Corse, la Ferrari 488 GTE Evo ayant remporté la première manche à Silverstone, et enchainé avec une deuxième place à Fuji.  Qui va s'imposer à Bahreïn cette fois-ci ?

CLIQUEZ ICI pour la liste des inscriptions aux Bapco 8 Heures de Bahreïn.

CLIQUEZ ICI pour le calendrier de la 4ème manche du Championnat du Monde d'Endurance FIA 2018/19