WEC - PREMIÈRE JOURNÉE AU FUJI SPEEDWAY | Federation Internationale de l'Automobile

WEC - PREMIÈRE JOURNÉE AU FUJI SPEEDWAY

  • gb
  • es
03.10.19

Le Championnat du Monde d'Endurance de la FIA est au Japon pour préparer la 2e manche de la saison 2019/20, les 6 Heures de Fuji. Le jeudi est le jour traditionnel de préparation avant les essais libres, qui commencent à 11h00 le vendredi, mais il y avait encore beaucoup à faire au pays du soleil levant.

LES PILOTES DU WEC S'INITIENT AU RUGBY

La Coupe du Monde de Rugby se déroulant dans tout le Japon, les pilotes du WEC FIA ont été invités à participer à une compétition spéciale de lancers sur la ligne de départ du Fuji Speedway. Chacun des pilotes, dont beaucoup étaient issus de pays participant à la Coupe du Monde, a tenté d’envoyer le ballon de rugby ‘spécial WEC’ le plus loin possible, et c'est le pilote anglais Ben Barker (Porsche n°86 Gulf Racing) qui a relevé le défi avec brio.

LE WEC ACCUEILLE LES ÉCOLIERS AU FUJI !

Le WEC FIA a accueilli la prochaine génération de fans, les écoliers locaux, au Fuji Speedway ce matin, leur permettant de s'approcher des voitures et de rencontrer différents pilotes, dont la star locale Kenta Yamashita.

Tout d'abord, les enfants ont visité le contrôle technique avant de visiter certains des garages, dont notamment ceux de Toyota Gazoo Racing, Aston Martin Racing, High Class Racing et MR Racing. La visite s'est terminée par une partie de Mario Kart contre Kenta Yamashita sur Nintendo Switch dans les stands.

YAMASHITA ATTEND AVEC IMPATIENCE L'ÉVÉNEMENT À DOMICILE

L’expérience locale est toujours appréciable quand on est en quête de victoire. Fuji ne fait pas exception à la règle, avec une variété délicate de deux secteurs rapides et d’un secteur technique final qui met à l’épreuve l'homme et la machine.

Pour Kenta Yamashita, ce sera une sorte de retour au bercail car, comme ses compatriotes Kazuki Nakajima et Kamui Kobayashi, il sera l'un des grands favoris du public du Fuji Speedway.

Le jeune homme de 24 ans originaire de Chiba a gravi les échelons nationaux de son pays entre 2012 et 2016, lorsqu'il a été sacré champion du Japon de Formule 3.

Depuis, il a fait tourner les têtes en Super Formula et en Super GT sous l'aile de Toyota.

« Je connais bien le circuit de Fuji et j'y ai déjà gagné des courses », a déclaré Yamashita avant sa grande course. « La piste est difficile et offre de belles courses. Avec le soutien des fans, ce sera un week-end formidable. Nous allons pousser et j'espère obtenir un bon résultat pour High Class Racing. »

High Class Racing a fait de solides débuts dans le WEC à Silverstone le mois dernier alors que Yamashita et ses coéquipiers Anders Fjordbach et Mark Patterson ont pris la septième place.

Yamashita étudie l'anglais en course cette saison et dit qu'il apprend des mots tous les jours. « J'ai besoin de m'améliorer, mais je commence à comprendre de plus en plus l'anglais, alors c'est super. »

« J'ai de la chance d'être au Fuji en WEC - c'est une grande course et elle sera serrée, comme toujours. J'espère que nous allons réussir, mais nous sommes une équipe novice ici », conclut Yamashita.

NOUVELLES COULEURS POUR REBELLION RACING ET GULF RACING

La Rebellion Racing No. 1 R13 - Gibson arborera de nouvelles couleurs pour les 6 Heures du Fuji de la semaine prochaine, tout comme la Porsche 911 RSR n°86 Gulf Racing.