WEC - 4 HEURES DE SHANGHAI : 25 FAITS ET CHIFFRES | Federation Internationale de l'Automobile

WEC - 4 HEURES DE SHANGHAI : 25 FAITS ET CHIFFRES

  • gb
  • es
04.11.19

La 3ème manche du Championnat du Monde d'Endurance FIA 2019/20 aura lieu le dimanche 10 novembre. La première manche chinoise du WEC FIA s'est déroulée en octobre 2012 et, bien qu'il s'agisse de la huitième édition de la course, ce sera la première fois qu'elle durera 4 heures au lieu des 6 heures habituelles.

Voici 25 faits et chiffres sur la course de Shanghai, le Circuit International de Shanghai et la ville de Shanghai.

 

  1. Shanghai a vu un total de 206 voitures prendre le départ des sept courses précédentes, dont 22 n'ont pas vu le drapeau à damier, avec un taux d'arrivée de 89,3%.
  2. Les 206 partants de Shanghai ont couru 31 332 tours en tout, soit 170 791 km. Le plus grand nombre de kilomètres a été parcouru en 2016, avec 31 participants ayant couvert 27 849 km, pour la seule fois où plus de 5 000 tours ont été parcourus en Chine.
  3. Le podium LMP1 de Shanghai 2018 a accueilli les anciens champions du monde de F1 et les coéquipiers F1 McLaren Fernando Alonso et Jenson Button, qui se sont retrouvés sur le podium pour la première fois depuis le Grand Prix du Brésil 2012. La Toyota TS050 d'Alonso a mis en vedette Kazuki Nakajima et Sébastien Buemi, tandis que l'équipage SMP Racing BR1 de Button comprenait Vitaly Petrov - tous d'anciens pilotes F1.
  4. Les quatre records du tour de la catégorie ont été battus en 2017, avec Sébastien Buemi ayant parcouru 5,451 km en 1m45.892s pour établir un nouveau record du tour en course du WEC. En raison des fortes pluies pendant la course de 2018, aucun des records de 2017 n'a été battu.
  5. Pedro Lamy (LMGTE AM) a remporté la course de Shanghai quatre fois et dans deux voitures différentes (Corvette en 2012 et Aston Martin en 2014 / 2016 / 2017).  Le pilote portugais détient également le record de pole positions dans sa catégorie avec cinq poles, toutes signées avec Aston Martin (2014/2015/2016/2016/2017/2018).
  6. Julien Canal est le seul pilote à avoir remporté la course de Shanghai dans deux catégories différentes (LMGTE Am en 2012 et LMP2 en 2014 et 2017).
  7. G-Drive Racing a remporté la catégorie LMP2 trois fois (2013, 2014 et 2016). 
  8. Jackie Chan DC Racing a remporté la catégorie LMP2 en 2018, devenant ainsi la première équipe sous pavillon chinois à s'imposer à Shanghai.
  9. La plus longue distance de course a été parcourue en 2016 avec Timo Bernhard, Brendon Hartley et Mark Webber qui ont gagné après avoir parcouru 1062,95 km (195 tours). Cette distance de course a été égalée en 2017. 
  10. Ferrari n'a jamais gagné dans la catégorie LMGTE Pro à Shanghai. Aston Martin a gagné en 2012, 2013 et 2018, Porsche en 2014 et 2015 et Ford en 2016 et 2017. 
  11. Chevrolet a remporté la catégorie LMGTE Am en 2012 avec Larbre Competition, en 2013 avec Ferrari avec 8 Star Motorsports, et Ferrari avec AF Corse en 2015, Aston Martin Racing en 2014, 2016 et 2017, et Porsche a remporté sa première victoire en 2018 avec Dempsey-Proton Racing.
  12. Stefan Mucke a obtenu trois fois la pole position en LMGTE Pro pour deux constructeurs différents. En 2013 et 2014, le pilote allemand a pris la pole position avec Aston Martin, aux côtés de Darren Turner, et en 2018, avec Olivier Pla pour Ford pour la dernière saison des constructeurs américains au WEC.
  13. Pedro Lamy a décroché la pole position en LMGTE Am à cinq reprises lors des sept éditions de la course de Shanghai, dont quatre avec le pilote canadien Paul Dalla Lana. En 2019, Dalla Lana espère décrocher sa cinquième pole consécutive avec ses nouveaux coéquipiers Darren Turner, qui a trois poles en LMGTE Pro à son actif à Shanghai, et Ross Gunn. 
  14. Mike Conway, Nicki Thiim et Olivier Pla se sont tous assurés la pole position à Shanghai dans deux catégories différentes. Conway en LMP2 (2013) et LMP1 (2017/ 2018), Thiim en LMGTE Am (2013) et LMGTE Pro (2017) et Pla en LMP2 (2014) et LMGTE Pro (2018). 
  15. Aston Martin a été la marque qui a remporté le plus de succès dans les qualifications LMGTE en prenant la pole position à 10 reprises sur un maximum de 14 (6 en LMGTE Am et 4 en LMGTE Pro).
  16. En LMP1, Alex Wurz a obtenu la pole position pour Toyota en 2012 et 2013 (avec Nicolas Lapierre), en 2014 Neel Jani et Romain Dumas et en 2015 et 2016 Mark Webber et Brendon Hartley ont pris la pole position pour Porsche. En 2017 et 2018, Kamui Kobayashi et Mike Conway ont remporté la pole position pour Toyota.
  17. La meilleure moyenne du tour en pole a été réalisée par en 2015 par Brendon Hartley (1m42.621) et Mark Webber (1m42.818).
  18. Records de tour

LMP1

S. Buemi

Toyota TS050-Hybrid

1m45.892

185.3kph

5 November 2017

LMP2

B. Senna

Oreca 07 - Gibson

1m51.793

175.5kph

5 November 2017

LMGTE Pro

O. Pla

Ford GT

2m02.154

160.6kph

5 November 2017

LMGTE Am

M. Dienst

Porsche 911 RSR (991)

2m03.531

158.9kph

5 November 2017

Circuit international de Shanghai

19. Les travaux ont commencé en avril 2003 et en 18 mois, les lieux ont été transformés d’un marécage en piste de course internationale avec une équipe de 3000 ingénieurs travaillant 24 heures sur 24.

20. Le tracé de la piste s'inspire du caractère chinois shang (上), le premier caractère du nom de la ville de Shanghai, qui signifie "au-dessus" ou « monter".

21. Longueur du circuit : 5,451 km / 1170m : Longueur de la ligne droite à l’arrière du circuit international de Shanghai.

 

Shanghai

22. Avec une population de 24 256 800 habitants (en 2014), Shanghai est la plus grande ville chinoise et la plus importante du monde par sa population.

23. La superficie de la municipalité de Shanghai est de 6 340,5 km2 ou 2 448,1 milles carrés.

24. Les deux caractères chinois du nom de la ville sont 上 (shàng, "ci-dessus") et 海 (hǎi, "mer"), qui signifie "sur la mer ».

25. Shanghai a aussi plusieurs surnoms en anglais, dont "Pearl of the Orient » (Perle de l’orient) et "Paris of the East » (Paris Oriental).