PLUS D’OPPORTUNITÉS POUR LES FEMMES PILOTES | Federation Internationale de l'Automobile

PLUS D’OPPORTUNITÉS POUR LES FEMMES PILOTES

  • gb
  • es
26.03.19

Depuis sa création fin 2009, la mission de la Commission FIA Women in Motorsports d'accroître la participation des femmes dans le sport automobile à tous les niveaux, et à différents postes, n'a cessé de gagner du terrain.

Ces derniers temps, l’implication des femmes a clairement augmenté. Au début de la saison 2019, la Commission WIM, en collaboration avec des commissions sportives connexes de la FIA et des promoteurs de championnats dans tout le spectre du sport automobile, soutient un nombre plus important que jamais de femmes en compétition. 

« Il se passe beaucoup de choses autour des femmes dans le sport automobile en ce moment, et des opportunités, dont beaucoup derrière le volant, sont également en train d'émerger. On a l'impression qu'il y a un mouvement vraiment positif, ce qui est très gratifiant pour tous ceux qui travaillent à ouvrir des portes », a déclaré Michèle Mouton, Présidente de la Commission.


En collaboration avec la Formule E, deux journées d'essais ont ouvert de belles opportunités à un certain nombre de femmes pilotes.
Lors de la manche d'ouverture de la saison 2018/19 en Arabie Saoudite, neuf femmes pilotes ont participé à un test après le E-Prix, dont Tatiana Calderón, ambassadrice de la Commission WIM et pilote d’essai pour Alfa Romeo Racing Team, Jamie Chadwick, vainqueur du championnat GT Britannique, la pilote de coure Katherine Legge, la pilote d’essai BMW FE Beitske Visser, pilote BMW FE et Amna Al Qubaisi, future pilote star venue des Émirats.
Le succès des essais sur le circuit Ad Diriyah a permis à Tatiana et Jamie Chadwick d'effectuer une deuxième séance d'essais lors de la manche du championnat à Marrakech.


Les engagements de De Silvestro en Formule E vont au-delà des essais. À la fin de l'année dernière, elle a été nommée pilote d'essai pour l'équipe Venturi Formula E Team dirigée par Susie Wolff.
« En tant que Commission, nous travaillons très dur avec les commissions porteuses de la FIA pour offrir l’opportunité aux femmes de montrer leur talent dans des environnements mixtes », a ajouté Michèle Mouton. « Le test de Formule E en Arabie Saoudite est un bon exemple de la façon dont nous pouvons travailler avec nos championnats et leurs promoteurs respectifs pour offrir ces ouvertures aux jeunes femmes talentueuses. Il faut vraiment remercier la Formule E et les équipes impliquées, et c'était fantastique de voir Tatiana (Calderón) et Jamie (Chadwick) invitées pour le deuxième test à Marrakech. »
Le président de la Commission a également mis l'accent sur les travaux de l'organisme dans le domaine des compétitions de voitures de sport.
« Les courses d'endurance sont un autre domaine où les choses bougent vraiment. Nous avons une équipe féminine de haut niveau en IMSA aux Etats-Unis, ainsi qu’en ELMS, et un programme en ALMS qui fait partie d'une stratégie de développement en Asie pour soutenir et encourager les femmes pilotes au niveau de base de la discipline. Il s'agit là d'un réel progrès et je suis extrêmement fier que notre Commission joue un rôle dans la promotion des talents féminins. Nous travaillons également en étroite collaboration avec notre propre Commission Endurance pour ouvrir les portes du Championnat du Monde d'Endurance de la FIA ; c'est un autre domaine où le potentiel est énorme ».

Les progrès actuels concernent toutes les disciplines et un certain nombre de femmes pilotes ont obtenu des résultats remarquables.

Le Jaguar I-Pace eTrophy est une série très compétitive pour les voitures électriques, qui suit le calendrier de la Formule E. Au deuxième tour, au circuit Hermanos Rodríguez à Mexico, la Britannique Katherine Legge a remporté une victoire impressionnante suivie par sa compatriote Sellers en second pour Rahal Letterman Lanigan Racing. Elle poursuit sur sa lancée avec la deuxième place à Hong Kong et en amont de la manche de Sanya se trouve en deuxième position au classement du championnat. Jamie Chadwick entre également dans l'histoire en devenant la première femme à remporter le Challenge MRF. En karting, l’Académie des Jeunes Talents Richard Mille a organisé un test de détection de talents pour filles à Lonato en association avec Birel ART. Six filles âgées de 13 à 17 ans ont été évaluées en décembre dernier pour former une équipe féminine de deux pilotes pour la saison internationale 2019. La Brésilienne Julia Ayoub a été choisie pour porter les couleurs de Richard Mille en OK-Junior et l'Espagnole Maya Weug a été sélectionnée en OK.


Hors piste, Jutta Kleinschmidt, première femme à remporter le Rallye Dakar, a été élue Présidente de la Commission Cross Country, et Molly Taylor, Championne d'Australie des Rallyes 2016, est devenue membre de la Commission Rallye.
Enfin, la Commission se réjouit de voir Sophia Flörsch se préparer pour la saison 2019 avec Van Amersfoort Racing après son terrible accident à Macao l’an dernier.

“There is a lot going on surrounding women in motor sport at the moment and opportunities, certainly behind the wheel, are also definitely emerging. It feels like there is really positive movement, which is so rewarding for everyone who is working to open doors,” said Commission President Michèle Mouton.


Working together with Formula E, two test days have provided significant opportunities for a number of female drivers.
At the opening round of the 2018/’19 season in Saudi Arabia, a test following the E-Prix featured nine female drivers including Women in Motorsport Ambassador and Alfa Romeo Racing Team test driver Tatiana Calderón, British GT Championship winner Jamie Chadwick, sports car racer Katherine Legge, BMW FE test driver Beitske Visser and up and coming Emirati driver Amna Al Qubaisi.
The success of the test at the Ad Diriyah circuit led to a second opportunity to test at the Marrakech round of the championship for Tatiana and for Jamie Chadwick.


De Silvestro’s Formula E commitments extend beyond the tests, however, as late last year she was named as test driver for the Venturi Formula E Team run by Team Principal Susie Wolff.
“As a Commission, we are working very hard with the FIA’s porting commissions to develop opportunities for women to showcase their talent within current mixed environments,” added Mouton. “The Formula E test in Saudi Arabia was a great example of how we can work with our championships and their respective promoters to provide these breaks for talented young women. We really have to thank Formula E and the teams involved, and it was fantastic to see Tatiana (Calderón) and Jamie (Chadwick) invited back for the second test in Marrakech.”
The Commission President also highlighted the body’s work in sports car competition.
“Endurance racing is another area where things are really moving. We have a top all-female team racing in IMSA in the United States, as well as ELMS, and a programme going on in ALMS that is part of a development strategy in Asia to support and encourage female racers at the base level of the discipline. This is real progress and it makes me immensely proud that our Commission has played a part in promoting female talent. We are also working closely with our own Endurance Commission to open doors in the FIA World Endurance Championship; this is another area where there is so much potential.”

The current progress crosses all disciplines and a number of female drivers have achieved notable success.

Racing on the same weekends as Formula E, the Jaguar I-Pace eTrophy is a highly competitive single-make series for electric cars. At the second round, at Mexico City’s Autódromo Hermanos Rodríguez, British driver Katherine Legge claimed an impressive flag-to-flag victory with fellow Rahal Letterman Lanigan Racing driver Sellers second. She followed up the victory with second place in Hong Kong and ahead of the round in Sanya lies second in the championship standings. Jamie Chadwick also made history by becoming the first female to win the MRF Challenge, and in karting the Richard Mille Young Talent Academy held a talent detection test for girls at Lonato in association with Birel ART. Six girls aged from 13 to 17 were assessed last December to form a two-driver female team for the 2019 international season. Brazilian Julia Ayoub was chosen to wear Richard Mille’s colours in OK-Junior and the Spanish driver Maya Weug was selected in OK.


Off the track, Jutta Kleinschmidt, the first woman to win the Dakar Rally, has been elected as President of the Cross Country Commission, and 2016 Australian Rally Champion Molly Taylor has become a new member of the Rally Commission.
And finally, the Commission is delighted to see Sophia Flörsch preparing for the 2019 racing season with Van Amersfoort Racing after her terrifying accident in Macau last year.