L'ÉDUCATION INTERACTIVE AU PROGRAMME INTERNATIONAL DES COMMISSAIRES DE LA FIA | Federation Internationale de l'Automobile

L'ÉDUCATION INTERACTIVE AU PROGRAMME INTERNATIONAL DES COMMISSAIRES DE LA FIA

  • gb
  • es
10.02.19

La troisième édition de l'initiative de formation a réuni 200 commissaires du monde entier

Au cours des trois derniers jours (du 8-10 février), plus de 200 commissaires sportifs du monde entier se sont réunis à Genève pour la troisième édition du Programme des commissaires sportifs internationaux de la FIA. Depuis sa création en 2017, le Programme est devenu un événement éducatif extrêmement populaire pour les commissaires sportifs de toutes les disciplines du sport automobile, et une occasion pour eux de partager leurs expériences les plus récentes depuis la salle des commissaires.

La première journée de l'événement a été consacrée à jeter les bases des discussions et des analyses qui ont suivi. Les présidents des commissaires des différents championnats du monde de la FIA ont tout d’abord présenté les principaux outils à la disposition des commissaires et la manière dont ils devraient être utilisés. Il y a également eu des présentations du Département Gouvernance, Intégrité et Affaires Réglementaires de la FIA, du Département Sécurité de la FIA et de divers Départements Sportifs de la FIA.

Les études de cas et exemples concrets ont été un élément clé du programme de cette année, les deuxième et troisième journées de discussion ayant proposé des reconstitutions interactives de délibérations et décisions de commissaires concernant des incidents très médiatisés, ayant eu lieu au cours des douze derniers mois. Elles ont été présentées et analysées par les personnes qui ont présidé ces évènements dans la réalité, ce qui a donné aux participants du programme un aperçu unique du processus de prise de décision.

Un outil en ligne a été mis en place pour permettre aux modérateurs de collecter des informations, et de discuter en temps réel du travail des participants lors des études de cas interactives.

Lors de l’évènement, plusieurs tables rondes ont eu lieu, dont l'une comprenant une vaste sélection de représentants des médias de la télévision, de la presse écrite et des médias en ligne. Ces derniers ont exploré les différentes exigences de leurs formats médiatiques pour rendre compte au mieux des décisions des commissaires, et trouver des moyens pour expliquer plus efficacement ces décisions dans les médias. 

Un autre panel a été dédié à la perspective des compétiteurs, comprenant des pilotes et des représentants d'équipes et de fabricants concourant au plus haut niveau du sport.

Après une journée passée en tant qu'observateur des commissaires de l’E-Prix de Marrakech en janvier dernier, le pilote de F1 Max Verstappen a rejoint le programme des commissaires internationaux de la FIA samedi. Il a participé à un certain nombre de sessions d'études de cas interactives, qui ont consisté à examiner un incident, à délibérer avec les commissaires et à décider d'une sanction appropriée - des activités qui s'inscrivent dans l'approche pédagogique adoptée par la FIA dans ce domaine.

« Nous faisons notre travail sur les circuits en essayant de tirer le meilleur parti de la course, et il est clair que les commissaires font tout pour parvenir à des décisions équitables », a déclaré Verstappen. « C’était très instructif pour moi, j'ai beaucoup appris, à la fois lors de ma journée d’observation à Marrakech, que j'ai vraiment appréciée et qui m'a donné une bonne compréhension des commissaires, et maintenant ici - je pense que c'est une très bonne chose que de participer à cet évènement. »

M. Verstappen s'est joint à la table ronde des compétiteurs aux côtés d'Andy Priaulx, trois fois champion du monde FIA des voitures de tourisme et pilote actuel en Championnat du monde d'endurance, Richard Millener, directeur de l'équipe M-Sport en WEC, et Jens Marquardt, directeur de BMW Motorsport, qui ont tous fourni une expérience personnelle précieuse du métier de commissaire dans diverses disciplines et selon différents points de vue.

L'événement s'est conclu une fois de plus par l'explication d'un programme d'évaluation pour les participants, qui permettra à la FIA d'analyser l'efficacité du programme international des commissaires et d'identifier les commissaires qui montrent les meilleures pratiques et un engagement accru envers la formation.

Le programme a été officiellement clôturé par le Secrétaire Général de la FIA pour le Sport, Peter Bayer, qui a déclaré : « Lors de l'ouverture du programme, j'ai demandé aux inscrits de participer aux sessions, de discuter et d'améliorer leurs compétences afin de réguler le sport automobile d'une manière cohérente, efficace, indépendante, équitable, transparente et précise. Plus le sport est réglementé de façon indépendante par ces commissaires, meilleure sera l'image globale et l'intégrité du sport ; je pense donc qu'il est d'une importance capitale qu'il y ait une participation continue à cette initiative. »

« Nous travaillons actuellement au déploiement régional de ce programme, ce qui nous permettra d'aller encore plus loin avec les ASN au niveau national pour contribuer à la croissance et au développement des commissaires dans toutes les catégories de sport automobile. L'information et l'expérience partagées ici sont de très haut niveau, et j'espère qu'elles aideront tous les participants à continuer à se développer en tant que commissaires de sport automobile. »

Garry Connelly, Président du comité d'organisation du programme des commissaires internationaux a déclaré : « L'objectif que nous nous sommes fixé avec ce programme est de continuer à développer une voie globale pour les commissaires, et d'élever les plus talentueux commissaires au niveau ASN à un niveau international. Beaucoup de connaissances et d’informations précieuses ont été présentées au cours des deux derniers jours, et nous espérons vraiment que les commissaires pourront en parler à leurs collègues du monde entier et leur transmettre leur savoir. »

« Cet événement n'aurait pas eu lieu sans la présence des commissaires, et c'est fantastique d'avoir eu environ 200 participants au cours des trois derniers jours. Je suis très reconnaissant de voir un tel enthousiasme pour le Programme. J'aimerais également remercier tous les membres du comité organisateur, tous les conférenciers et le personnel qui ont rendu cet événement possible."