LE GRAND PRIX DE FORMULE 1 FIA À BAHREÏN ET LE GRAND PRIX DU VIETNAM SONT REPORTÉS | Federation Internationale de l'Automobile

LE GRAND PRIX DE FORMULE 1 FIA À BAHREÏN ET LE GRAND PRIX DU VIETNAM SONT REPORTÉS

  • gb
13.03.20

Compte tenu de la diffusion continue du COVID-19 et suite aux discussions en cours avec la FIA, le Circuit international de Bahreïn, la Fédération automobile de Bahreïn, le Comité populaire de Hanoï, l'Association vietnamienne des sports automobiles et la Société du Grand Prix du Vietnam, toutes les parties ont décidé de reporter les deux courses qui devaient avoir lieu respectivement du 20 au 22 mars à Bahreïn et du 3 au 5 avril au Vietnam.

FIA Flag

Suite à l'annonce de l'annulation du Grand Prix d'Australie cette semaine et à la nature continue et fluide de la situation COVID-19 au niveau mondial, la Formule 1, la FIA et les promoteurs ont pris ces décisions afin de garantir la santé et la sécurité du personnel, des participants au championnat et des fans, ce qui reste notre principale préoccupation.

La Formule 1 et la FIA continuent à travailler en étroite collaboration avec les promoteurs de course au Bahreïn et au Vietnam et les autorités locales pour surveiller la situation et prendre le temps nécessaire pour étudier la viabilité d'autres dates possibles pour chaque Grand Prix plus tard dans l'année si la situation s'améliore.

En conséquence, la Formule 1 et la FIA prévoient de faire débuter le championnat en Europe le 1er mai, mais étant donné la forte augmentation des cas de COVID-19 en Europe ces derniers jours, cette décision sera régulièrement réexaminée.

Le président de la FIA, Jean Todt :
« La protection des personnes d'abord. Avec la Formule 1, la Fédération automobile du Bahreïn, l'Association vietnamienne des sports automobiles et les promoteurs locaux, le report des Grands Prix du Bahreïn et du Vietnam, comme celui d'Australie, était la seule décision possible compte tenu de toutes les informations dont nous disposons actuellement. Nous continuons à compter sur les apports et les conseils de l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) et des gouvernements et nous travaillerons avec eux tout au long de cette période imprévisible pour protéger les fans, les concurrents et l'ensemble de la communauté du sport automobile ».

Chase Carey, PDG de la Formule 1 :
« La situation mondiale concernant le COVID-19 est évolutive et très difficile à prévoir et il est juste que nous prenions le temps d'évaluer la situation et de prendre les bonnes décisions. Nous prenons cette décision avec la FIA et nos promoteurs pour assurer la sécurité de toutes les personnes impliquées dans la Formule 1, ainsi que les fans. Le Grand Prix de Bahreïn est une course passionnante dans notre programme, et nous sommes impatients d'y retourner dès que possible. Nous sommes également impatients de voir la course inaugurale du Vietnam et d'amener le spectacle de la F1 dans l'une des villes les plus passionnantes du monde ».