Le circuit de Santa Pod accueille la finale de l’EDRC | Federation Internationale de l'Automobile
This page contains archived information and may not display perfectly

Le circuit de Santa Pod accueille la finale de l’EDRC

  • gb
  • es
05.09.19

Le Championnat d’Europe de Course de Dragster atteint un point culminant avec la Finale Européenne sur le circuit de Santa Pod, clôture traditionnelle de la saison.

Les trois catégories sont encore en attente de leur champion. En Pro Modified, Michael Gullqvist et Jan Ericsson ne sont séparés que par quatre points et le combat pour le titre pourrait durer jusqu'à la dernière manche de la saison. En Top Fuel, Anita Mäkelä est la favorite pour conserver sa couronne. En Top Methanol, Sandro Bellio pourrait devenir le premier pilote belge à remporter un titre européen en Course de Dragster. En Pro Stock, Jimmy Ålund remporte le titre dans l'avant-dernière manche à Tierp Arena, mais la lutte pour lla seconde place est encore ouverte.

Girl power

Avec quatre victoires sur cinq courses et trois pilotes féminines classées dans le top 4 du championnat, le girl power règne dans la catégorie la plus rapide du championnat. La championne en titre Anita Mäkelä remporte trois courses cette saison et mène la course au titre. Pour sa première saison complète, Maja Udtian est la révélation de la saison, atteignant la finale à quatre reprises et remportant sa première victoire à Tierp Arena.

Avec un run record de 3.816s enregistré en Suède, Udtian est également la nouvelle détentrice du record européen. Avec 61 points d'avance, Mäkelä est la grande favorite pour remporter sa deuxième couronne consécutive. Pour rester dans la course, Udtian doit marquer plus de points que Mäkelä en qualifications.

La bataille du week-end

En Pro Modified, la lutte pour le titre pourrait nous tenir en haleine jusqu’au bout. Michael Gullqvist remporte la première manche à Santa Pod, mais Jan Ericsson répond par une victoire à Tierp. Avec un nouveau record personnel et un meilleur temps en qualifications lors de la cinquième journée, Ericsson semblait avoir consolidé sa position de leader, mais une défaillance mécanique en quart de finale frappe le Suédois et Gullqvist prend l'avantage avec une victoire. Par conséquent, Gullqvist aborde la grande finale avec quatre points d'avance sur Ericsson.

Après un début de saison difficile, Jimmy Ålund rebondit avec une victoire à Hockenheim. Le champion en titre semblait bien parti pour revenir dans la course au titre, mais il est éliminé au premier tour à Tierp et occupe actuellement la troisième place du classement, à 60 points du leader.

Premier titre de dragster FIA pour la Belgique ?

Ce qui semblait devenir une bataille entre Jonny Lagg et Sandro Bellio, s’est finalement mué en un net avantage pour le pilote belge au cours des trois dernières manches. Avec une victoire à Kauhava, une demi-finale à Hockenheim et sa troisième victoire de la saison à Tierp, Bellio a 69 points d'avance sur Lagg, avec de grandes chances de devenir le premier pilote belge à gagner un titre en EDRC.

11ème titre pour Alund

Pro Stock est la seule catégorie où le titre est déjà acquis. Avec une deuxième place à Tierp, Ålund remporte son onzième titre EDRC Pro Stock, après avoir commencé la saison avec deux victoires, suivies d’une victoire en demi-finale à Kauhava et une autre à Hockenheim.

Michael Malmgren semblait être à la hauteur d'Ålund, se classant plusieurs fois en tête des qualifications et ayant terminé deuxième dans les deux premières courses. Cependant, notamment à Hockenheim et à Tierp, il perd contre Ålund, qui remporte donc le titre lors de l'avant-dernier week-end de course de la saison.

Ainsi, la deuxième place de Malmgren est menacée par Robin Norén, finaliste à Hockenheim et vainqueur à Tierp, à dix points seulement derrière lui.

Les qualifications pour les finales européennes débuteront le vendredi 6 septembre et se poursuivront samedi. Les éliminations suivront dimanche matin.