LE CHAMPIONNAT D'EUROPE DES COURSES DE DRAGSTERS FIA REPREND AVEC DES ÉPREUVES CONSÉCUTIVES EN ALLEMAGNE ET EN SUÈDE | Federation Internationale de l'Automobile
This page contains archived information and may not display perfectly

LE CHAMPIONNAT D'EUROPE DES COURSES DE DRAGSTERS FIA REPREND AVEC DES ÉPREUVES CONSÉCUTIVES EN ALLEMAGNE ET EN SUÈDE

  • gb
  • es
15.08.19

Arrivée à mi-parcours, la saison 2019 du Championnat d'Europe de Drag Racing FIA reprend cette semaine après une courte pause avec l'épreuve NitrOlympX au circuit d’Hockenheim, avant de se rendre dans le nord vers Tierp Arena en Suède une semaine plus tard.

Top Fuel

Après les trois premières manches, Anita Mäkelä est en tête de la catégorie Top Fuel. La championne en titre finlandaise a dominé les deux premières courses de la saison et s'est ensuite qualifiée avec le  meilleur chrono à domicile à Kauhava, mais s'est inclinée de façon surprenante en première manche éliminatoire.

Maja Udtian en profite pour réduire l'écart avec Mäkelä à 46 points. Pour sa première saison complète en Championnat d'Europe FIA, la Norvégienne de 21 ans monte sur le podium à chaque manche sur cette saison, mais est toujours en attente d’une première victoire.

Le coéquipier d'Udtian, Liam Jones, est troisième du championnat. Le pilote britannique, qui avait remporté la victoire au Hockenheimring en 2018, envisage de répéter son exploit cette année.

Actuellement quatrième au classement et vainqueur surprise de sa course à domicile à Kauhava, Timo Lehtimäki reprendra le cours de sa saison en Suède.

 

Top Méthanol

Après une victoire à Kauhava, Sandro Bellio est en tête de la catégorie Top Methanol, rétrogradant Jonny Lagg au deuxième rang du classement. Le pilote belge de Funny Car signe également la victoire à Santa Pod, mais c’est Lagg qui l’emporte à domicile en Suède. Pour sa première course en Top Methanol, Silvio Strauch est vice-champion surprise à Tierp, et la recrue allemande en redemande.

Dennis et Timo Habermann reviennent en compétition pour la première fois cette année. Les numéros un et deux du championnat de l'an dernier débuteront leur saison à domicile. Les deux frères ne sont peut-être pas en course pour le titre, mais ils viseront sans doute la victoire devant leur public. Jürgen Nagel, un autre vétéran de la course, revient pour une apparition unique.

Avec quatre contre deux, Hockenheim accueillera plus de dragsters que de Funny Cars. Cependant, une semaine plus tard, la tendance sera inversée avec cinq Funny Cars et deux dragsters. Les frères Habermann et Nagel seront absents en Suède, mais le pilote local Daniel Jedborn viendra renforcer l'effectif. Johnny Oksa et Ari Pietilä ont démarré leur saison à Kauhava et les deux Finlandais seront de retour en Suède.

Avec sa Funny Car équipée d'un tout nouveau moteur, Linn Engan Fløysvik sera également de retour à Tierp. Après d'importants problèmes mécaniques la saison dernière, Mikael Larsson a profité de la pause hivernale mais sera de retour pour sa course à domicile, portant à cinq le nombre de Funny Cars.

 

Pro Stock

La catégorie Pro Stock accueillera six concurrents à Hockenheim, les six premiers du classement du championnat. Avec deux victoires, Jimmy Ålund mène le championnat avec le redoutable Michael Malmgren en deuxième position. Bengt Ljungdahl n'a pas connu les meilleurs départs de sa saison, mais le champion en titre a fait son retour à Kauhava où il s'est rattrapé avec une deuxième place.

Simon Gustafsson est actuellement quatrième au classement après sa victoire en Finlande, tandis que Robin Norén, classé juste derrière, a remporté la victoire à Hockenheim l'an dernier et est désireux de remporter sa première course de la saison en Allemagne. Le finaliste de 2018, Stefan Ernryd, est classé sixième et prendra sa revanche en Dodge Dart, maintenant de couleur rose.

La catégorie Pro Stock a ses racines en Suède et sera de nouveau présente à Tierp, où le nombre de participants devrait doubler par rapport à la manche d’Hockenheim. Les six Suédois d’Hockenheim seront accompagnés des Suédois Thomas Lindström, Magnus Petersson, Christian Sagelv et Jonas Bobergall ainsi que de Sampsa Palos et Richard Sundblom.

Pro Modified

Cette année, la lutte pour le titre en Pro Modified est extrêmement serrée avec trois vainqueurs différents sur trois courses et les six premiers séparés par seulement 55 points. Jan Ericsson remporte la victoire à Tierp et est toujours en tête du championnat, bien que le Suédois ait été battu en quart de finale à Kauhava.

A seulement 16 points d’Ericsson, on retrouve Andreas Arthursson, qui est parvenu à réduire l'écart avec une deuxième place en Finlande. Michael Gullqvist est troisième, mais le vainqueur de la première manche à Santa Pod a perdu beaucoup de terrain par rapport à ses rivaux du championnat à Tierp et Kauhava. Jimmy Ålund est quatrième, mais sans victoire ni deuxième position à son actif. Avec seulement 44 points de retard sur le leader, tout est encore possible pour Ålund.