LA NASA ACCUEILLE UNE DÉLÉGATION DE LA SÉCURITÉ ROUTIÈRE À KATMANDOU | Federation Internationale de l'Automobile

LA NASA ACCUEILLE UNE DÉLÉGATION DE LA SÉCURITÉ ROUTIÈRE À KATMANDOU

  • gb
29.09.19

Le 26 septembre, l'Association Népalaise de l'Automobile (NASA), représentée par son Président, Dasarath Risal, a accueilli à Katmandou Jean Todt, Président de la FIA et envoyé spécial du secrétaire général des Nations unies pour la sécurité routière, ainsi que Hartwig Schafer, vice-président de la Banque mondiale pour la région Asie du Sud.

Au cours de leur visite, Jean Todt et Hartwig Schafer ont souligné l'urgence d'agir sur la sécurité routière pour sauver des vies et stimuler la croissance économique.

Le Club NASA FIA a organisé un programme d'interaction de haut niveau sur la sécurité routière et la mobilité durable, une plateforme vouée à tracer la voie de la sécurité routière nationale et établir des synergies entre les organisations internationales et les acteurs locaux.

Un rapport sur une décennie de sécurité routière au Népal a également été rendu public au cours du programme. À cette occasion, Laxmi Gautam, de l’association à but non lucratif Laxmi Pratisthan, s’est vu décerner le "National Road Safety Award 2075".

Lors de la visite officielle, Jean Todt et Hartwig Schafer ont également eu l’occasion de rencontrer M. Raghubir Mahaseth, ministre de l'Infrastructure Physique et des Transports, ainsi que des hauts fonctionnaires du ministère et du Conseil de la sécurité routière. L'élaboration du projet de loi sur la sécurité routière, la création du Conseil national de la sécurité routière et la mise à jour du plan d'action pour la sécurité routière ont été reconnus comme étant des progrès importants réalisés dans le cadre du programme de sécurité routière du Népal. 

Le Népal a l'un des taux de mortalité routière les plus élevés de cette région de la FIA, avec environ 16 décès par an pour 100 000 habitants sur les routes du pays. 

« Le paysage géographique du Népal rend ses défis particuliers », a déclaré Jean Todt, « mais nous connaissons les bases fondamentales qui doivent être mises en place pour gérer efficacement la sécurité routière partout dans le monde : une bonne gouvernance, des infrastructures sûres, un bon comportement des usagers de la route, des véhicules sûrs et des soins efficaces après un accident ».

« J'encourage le Népal à adhérer aux principales conventions de l'ONU sur la sécurité routière et à les mettre pleinement en œuvre, afin d'aider les pays à s'attaquer aux principales causes des accidents de la route grâce à un cadre réglementaire solide. »