LA FIA APPROUVE LA TOUTE PREMIÈRE RÉGLEMENTATION POUR LES VÉHICULES DE DRIFTING | Federation Internationale de l'Automobile
This page contains archived information and may not display perfectly

LA FIA APPROUVE LA TOUTE PREMIÈRE RÉGLEMENTATION POUR LES VÉHICULES DE DRIFTING

  • gb
09.03.20

Au cours de sa réunion, le Conseil Mondial du Sport Automobile de la FIA a approuvé les toutes premières normes communes pour les voitures de drifting, ce qui représente une étape importante dans le professionnalisme croissant de la discipline.

Suite à une proposition de la Commission Drifting de la FIA, les nouvelles normes, appelées DC1, concernent les catégories professionnelles du sport et ont été élaborées en coopération avec des experts de l'industrie des principales séries de drifting du monde entier.

Jusqu'à présent, il n'existait pas de normes communes pour les voitures de drifting, chaque événement, série et/ou ASN appliquant ses propres règlements. Ces nouvelles normes permettront aux équipes d'élaborer un ensemble commun de règlements qui pourront être adoptés dans le monde entier, ce qui facilitera grandement l'utilisation d'une même voiture par les concurrents lors de plusieurs épreuves et permettra au sport de se développer davantage.

Selon Akira Iida, Président de la Commission Drifting de la FIA, la discipline a besoin depuis longtemps d’une règlementation.

« Jusqu'à présent, les concurrents devaient choisir une série et construire une voiture en respect avec ses normes sans savoir si elle pouvait être utilisée ailleurs », a déclaré M. Iida.

« Notre sport est encore en développement et la plupart des concurrents n'ont tout simplement pas le budget nécessaire pour construire plusieurs voitures différentes afin de participer à différents championnats. Ces normes communes devraient simplifier considérablement le processus, tant pour les concurrents que pour les séries dans lesquelles ils courent. Ce n'est que la première d'une série de mesures que la Commission Drifting FIA prévoit d'introduire pour développer davantage ce sport. »

En créant ces nouvelles réglementations, la FIA a fait un effort conscient pour maintenir l'esprit unique du drifting.

« Le drifting n'est pas comme la plupart des autres sports automobiles, il nécessite une approche unique », a déclaré Gilles Simon, directeur technique de la FIA.

« Nous avons essayé de conserver tous les éléments qui rendent ce sport passionnant et attrayant pour les pilotes et les fans, comme la configuration du moteur et la puissance, qui seront tous deux laissés à la discrétion des concurrents. Au lieu de cela, nous avons apporté notre expertise là où elle est la plus nécessaire, en améliorant la sécurité des voitures en leur inculquant les normes de la FIA. »

Simon a conclu en rappelant que l'objectif de la nouvelle réglementation est de mettre au même niveau toutes les voitures actuelles de la catégorie Pro.

« Je pense que la majorité des voitures de haut niveau qui existent actuellement verront qu'elles peuvent déjà être conformes avec des modifications minimales voire nulles, mais ce ne sont pas les voitures que nous visons. Notre objectif est plutôt d'élever le niveau des autres voitures de la grille pour assurer des niveaux de sécurité cohérents dans l’ensemble. »

Comme les règlements du DC1 sont destinés aux catégories professionnelles de la discipline, au cours de l'année prochaine, la Commission Drifting FIA et le département technique de la FIA continueront à travailler ensemble sur des règlements similaires pour les catégories semi-professionnelles et amateurs, complétant ainsi la pyramide du drifting.

La règlementation spécifique de la FIA pour les véhicules de drifting DC1 peut être consultée ICI.