IDC - LES STARS DU DRIFT ET LEURS VOITURES EN ROUTE POUR LA COMPÉTITION À TOKYO | Federation Internationale de l'Automobile
This page contains archived information and may not display perfectly

IDC - LES STARS DU DRIFT ET LEURS VOITURES EN ROUTE POUR LA COMPÉTITION À TOKYO

  • gb
  • es
02.11.18.

La Coupe Intercontinentale de Drifting FIA de ce week-end présente de nombreux nouveaux défis pour les concurrents

La deuxième Coupe Intercontinentale de Drifting de la FIA débute ce week-end (2-4 novembre) à Tokyo, au Japon, avec 21 des meilleurs talents du drifting qui se préparent pour leurs compétitions Solo et Battle.

Alors qu'il se trouvait au même endroit il y a douze mois pour l’évènement inaugural, un certain nombre de changements importants vont rendre la seconde IDC FIA encore plus difficile pour les concurrents, et spectaculaire pour le public.

Tout d'abord, le tracé du parcours change considérablement afin de permettre des vitesses plus élevées lors de la phase de départ, et d'ajouter plus de transitions à maîtriser pour les pilotes. La configuration est également plus longue, faisant passer les sections notées à 3 zones hors virages et trois zones de dérapage à chaque passage.

Le système de notation est la deuxième différence majeure par rapport à la première édition de l'IDC de la FIA. Cette année, l'accent sera mis sur le jugement des pilotes, évalué selon trois critères principaux : la trajectoire de drift (ligne), l’angle de braquage et le style. Des points seront également attribués pour la vitesse (au départ et en moyenne).

Le juge de ligne examinera la distance qui sépare les voitures des murs extérieurs et la précision avec laquelle les conducteurs passent dans les zones de dérapage intérieures, les points étant attribués sur une échelle évolutive. Le juge de ligne pourra également enlever des points à un pilote s'il franchit la ligne blanche ou quitte la piste.

Le juge d'angle se concentrera sur les mêmes zones clés que le juge de ligne, et accordera plus de points aux angles plus élevés, qui permettent de maintenir l'élan. Ils tiendront également compte de la durée pendant laquelle l'angle est maintenu et du nombre de corrections qu'un conducteur doit effectuer pour maintenir un angle de braquage constant. Si une voiture entre en contact avec le mur extérieur, il appartiendra au juge d'angle de déterminer si l’angle de braquage a été impacté ou non. Le cas échéant, il pourra ôter des points au pilote en fonction l’impact sur son angle de braquage.

Enfin, le juge de style est responsable des sections du parcours qui ne sont pas jugées pour la ligne et l’angle. Les critères pris en compte avant et après les zones de pointage sont l’engagement et la fluidité. Plus le contrôle de la voiture est souple et plus le pilote attaque agressivement le parcours, plus le juge de style lui attribuera de points.

Avec ce système d'évaluation complet appuyé par une télémétrie détaillée de chaque voiture, la compétition risque d'être féroce. Le vainqueur de l'an dernier, Masato Kawabata, est de retour pour défendre son titre, tandis que ses coéquipiers Arkadiy Tsaregradtsev, Masashi Yokoi et Georgy Chivchyan seront probablement de nouveau en lice pour le détrôner. Cliquez ici pour voir la liste complète des inscriptions. 

Toute l’action en direct sur ce lien : PAGE FACEBOOK FIA Intercontinental Drifting Cup.