Gallo s'impose face à Hizal et remporte la finale mondiale de l'épreuve de sport automobile des Olympic Virtual Series inaugurales Evénement salué comme un "succès retentissant" | Federation Internationale de l'Automobile

Gallo s'impose face à Hizal et remporte la finale mondiale de l'épreuve de sport automobile des Olympic Virtual Series inaugurales Evénement salué comme un "succès retentissant"

  • gb
24.06.21

Valerio Gallo (Williams_Bracer) sort vainqueur de la Finale mondiale disputée en trois étapes palpitantes sur le jeu Gran Turismo Sport.

Valerio Gallo a remporté hier (23 juin) l’épreuve de sport automobile des Olympic Virtual Series (OVS), alors que cette compétition Esports pionnière était saluée comme un "succès retentissant".

Conçues par le Comité International Olympique (CIO), les Olympic Virtual Series sont le tout premier événement sous licence olympique pour les amateurs d'Esports et de jeux vidéo. L'objectif est de mobiliser les passionnés de sport virtuel et gamers du monde entier, tout en promouvant l'activité physique et l'importance du sport auprès des jeunes générations.

L’épreuve de sport automobile a été organisée par la FIA en collaboration avec le CIO. La phase de qualification mondiale en ligne a permis de sélectionner 16 candidats, issus des régions EMEA, Asie, Amérique du Nord, Amérique centrale et du Sud et Océanie.

La Finale mondiale s’est déroulée lors de la Journée olympique, date à laquelle Pierre de Coubertin a fondé le CIO en 1894, et a vu les finalistes s’affronter roue contre roue dans trois courses sur le jeu Gran Turismo Sport, caractérisées par des duels passionnants de bout en bout. Preuve d’une compétition très serrée, l'écart entre tous les concurrents n'était parfois que de sept dixièmes de seconde.

Au terme d’une lutte acharnée jusqu’au dernier virage du dernier tour, c’est finalement Gallo qui l’a emporté, même si l’Italien - auteur des meilleurs temps lors de la phase de qualification en ligne - n’était que cinquième au classement intermédiaire au moment d’aborder la Grande Finale, la "Dragon Trail - Seaside" qu’il a disputée au volant de la Toyota GR Supra Racing Concept (Gr.3).

Gardant le meilleur pour la fin, Gallo - qui court sous le nom de Williams_Bracer - s’est qualifié en pole position et a su résister à une ultime tentative de dépassement de Mikail Hizal pour décrocher la victoire.

Avec une deuxième place obtenue à l’issue de la Grande Finale, Hizal a pu rester second au classement. Ce dernier s’est emparé de la pole position lors des deux premières épreuves - la "Tokyo Expressway - East Outer Loop" au volant d’une Toyota 86 Gr.4. et la "Sardegna - Road Track - B" aux commandes d’une Toyota GR Yaris – et bien qu’il ait rétrogradé aux cinquième et quatrième places respectivement au moment du drapeau à damier, son excellente performance en Grande Finale lui a valu le titre de vice-champion.

Après avoir remporté les courses 1 et 2, Baptiste Beauvois semblait le favori de la Grande Finale, mais un contact dans le premier tour a envoyé le Français dans le gravier et l’a relégué à la troisième place du classement général. 

Le Président de la FIA, Jean Todt, a déclaré : « Avant tout, je tiens à remercier une nouvelle fois Thomas Bach [Président du CIO] d’avoir choisi la FIA comme l’une des cinq fédérations sportives internationales à participer à ces Olympic Virtual Series inaugurales. Cette collaboration historique entre nos deux organisations a été un succès. Félicitations à tous nos finalistes, mais surtout au vainqueur, l’italien Valerio Gallo, pour sa performance. Le sport automobile digital est une composante essentielle de l’écosystème du sport automobile car il offre des opportunités sûres et peu coûteuses pour les jeunes et la FIA s’engage à poursuivre sa promotion. »