FIA KARTING - FINALE EUROPÉENNE DU SUPERKART AU MANS: RIEN N’EST JOUÉ | Federation Internationale de l'Automobile

FIA KARTING - FINALE EUROPÉENNE DU SUPERKART AU MANS: RIEN N’EST JOUÉ

  • gb
  • es
22.10.18.

La troisième et dernière épreuve du Championnat d'Europe FIA de Karting - Superkart 2018 se déroulera comme les années précédentes sur le circuit Bugatti au Mans du 26 au 28 octobre. La liste des participants promet d’être plus importante que lors des deux manches précédentes avec 29 inscriptions, grâce à une délégation française composée de huit pilotes, devant celle des Britanniques, également bien représentée avec sept pilotes.

Le suspense reste entier pour cette finale européenne. En effet, les deux favoris des dernières années sont toujours au coude à coude, seulement séparés par deux points au classement provisoire. Le duel se poursuit donc entre les deux derniers Champions en date : l'Allemand Peter Elkmann (Anderson / VM), champion en 2017, contre le Tchèque Adam Kout (MS Kart / DEA) double champion en 2016 et 2015. Cependant, malgré les apparences, Elkmann a l’avantage. Et ce n’est pas son abandon à Assen sur une panne moteur qui va l’empêcher de continuer à se battre. En termes de vitesse, il a pris l'ascendant et compte déjà trois victoires. De son côté, Kout, qui a réduit son programme cette année, ne compte que trois podiums à son actif. Non seulement doit-il terminer devant son adversaire, mais il doit aussi remporter au moins une victoire pour être couronné.

Les deux pilotes devront néanmoins garder un œil sur l'Allemand Andreas Jost (Anderson / VM) qui a fait une belle saison jusque là. En Championnat d'Europe, il a remporté quatre podiums consécutifs, et n’est qu'à 11 points d'Elkmann avec le potentiel pour battre son compatriote, comme il l'a déjà prouvé en Championnat de France.

Les candidats potentiels pour le podium sont le Belge Yannick de Brabander (MS Kart / VM) qui revient du Championnat du Monde de Karting FIA - OK à Kristianstad. Il a également remporté la seule victoire non décrochée par Elkmann à Assen, et se bat actuellement avec Jost pour la 3ème place au classement, avec seulement un point d'écart. Autre pilote à suivre, le Britannique Daniel Clark (Anderson / VM) qui n’est cependant plus en lice pour le titre après quelques revers, mais reste très rapide. Son compatriote Carl Hulme (Anderson / VM) vient d'acquérir un nouveau moteur, ce qui lui permet de participer au combat à l’avant du classement. Enfin, les fans néerlandais compteront sur Marcel Maasmann (Anderson / VM), 5ème au classement provisoire et toujours dans le groupe de tête.

Cependant, un autre compétiteur pourrait troubler la fête. Le Mans marque le retour en compétition de l'ancien triple champion d'Europe Emmanuel Vinuales (MS Kart / VM). Avec un matériel récemment testé en course, il est au top de sa motivation. Parmi les Français, Alexandre Sebastia (Anderson / DEA) est le plus régulier à l'avant, et il devrait pouvoir se battre parmi les outsiders.