FIA KARTING - EN SUÈDE, LE TEMPS EST CHANGEANT, TOUT COMME LE CLASSEMENT | Federation Internationale de l'Automobile

FIA KARTING - EN SUÈDE, LE TEMPS EST CHANGEANT, TOUT COMME LE CLASSEMENT

  • gb
  • es
22.09.18

Championnats du Monde de Karting FIA - Épreuves de qualification 

Immédiatement après les essais de qualifications sur piste sèche, la pluie est tombée sur le circuit du Grand Prix de karting en Suède. Les manches qualificatives, destinées à sélectionner les 34 finalistes des Championnats du Monde de Karting FIA - OK et Junior qui se dérouleront ce week-end sur le circuit de Kristianstad (SWE), ont été perturbées par plusieurs averses jusque dans l’après-midi du samedi. Barnard, Askey et Beganovic prennent un léger avantage sur leurs adversaires de la catégorie Junior. Travisanutto conserve son avance en OK contre Janker.

Depuis vendredi, 16 épreuves de qualification ont eu lieu pour chaque catégorie. Le temps changeant a joué un rôle important dans le déroulement des courses. Le circuit d’Åsum a en effet proposé une large gamme de conditions d'adhérence, poussant les pilotes à exploiter toutes les combinaisons possibles de pneumatiques pour piste sèche et mouillée. Les conditions météorologiques ont mis le talent pur des pilotes et le sang-froid des équipes à l'épreuve. Les locaux ont eu l’avantage de pouvoir anticiper les variations d’adhérence et de fournir, grâce à leur connaissance du terrain, de très bonnes performances.

En plus des changements constants de réglages, sorties de piste, accidents causés ou subis, pénalités pour mauvaise position du carénage avant ont façonné la hiérarchie des manches. Les conditions de piste ont permis à des pilotes moins connus de se battre contre les favoris. Bien qu'aucun classement ne puisse être établi à ce stade de la compétition, l'analyse des résultats révèle la tendance de pilotes en bonne posture pour la journée décisive du dimanche.

Une bataille serrée en Junior

En OK-Junior, un trio de pilotes se distingue du reste du peloton : Taylor Barnard (GBR) trois fois vainqueur, Kai Askey (GBR) et Dino Beganovic (SWE), avec deux victoires chacun, tous trois font un parcours très réussi, sans aucun incident à déplorer. Le futur vainqueur de la finale du Championnat du Monde pourrait être l'un d'entre eux. Gabriel Bortoleto (BRA) et Luca Griggs (GBR) sont également parmi les cinq premiers. Plus en arrière, on retrouve Thomas Ten Brinke (NLD) qui s'est bien remis des essais qualificatifs contre Kirill Smal (RUS) et Victor Bernier (FRA) qui ont été pénalisés pour un carénage avant mal positionné, puis Alex Dunne (IRL) qui a fait une bonne remontée. Mal à l’aise sur la piste glissante, le poleman Gabriele Mini' ne renonce pas pour autant à ses chance de lutter pour le titre. Il est suivi de près par Josep Maria Marti Sobrepera (BRA). Plusieurs pilotes se sont montrés très compétitifs même si leur score a été diminué par de mauvaises performances. Dilano Van T'Hoff (NLD), le Champion d'Europe en titre Paul Aron (EST), et Guilherme De Figueiredo (BRA) ont pu rattraper une partie de leur retard avant la fin des qualifications.

Travisanutto conserve la tête en OK

Lorenzo Travisanutto (ITA), en pole de la séance qualificative, remporte deux secondes positions en plus de ses trois victoires. Derrière lui, le champion d'Europe Hannes Janker (DEU) se montre très rapide, tandis que Yannick De Brabander (BEL) fait un retour remarquable dans la catégorie. David Vidales Ajenjo (ESP) et Tijmen Van Der Helm sont dans des positions intéressantes à quelques encablures des leaders, non loin de Harry Thompson (GBR) qui remonte de plus de 20 places depuis la qualification, avec Luigi Coluccio (ITA) de plus en plus rapide, et Viktor Öberg (SWE) très à l’aise sur son terrain. Le pilote Noah Milell (SWE) de l’équipe Kristianstad a également progressé de manière très positive et se situe juste devant Dexter Patterson (GBR). Jorge Pescador (ESP), Jonny Edgar (GBR), Callum Bradshaw (GBR) et Leonardo Marseglia (ITA) font partie des pilotes compétitifs ayant essuyé de mauvaises performances.

Dimanche matin, huit épreuves de qualification explosives auront lieu avant la révélation de la liste des 34 finalistes de chaque catégorie en milieu de soirée. Le temps devrait rester sec et ensoleillé pour le reste de la compétition. Les finales suivront à partir de 14:20 en Junior et 15:20 en OK.