FIA HILL CLIMB MASTERS - C’EST PARTI | Federation Internationale de l'Automobile
This page contains archived information and may not display perfectly

FIA HILL CLIMB MASTERS - C’EST PARTI

  • gb
  • es
12.10.18.

Ce vendredi se tenait la "journée d'installation" pour les pilotes participant aux FIA Hill Climb Masters. Sous un soleil radieux, au pied de la cité médiévale de Gubbio en Italie, les équipes ont érigé leurs tentes et structures de paddock. Leurs voitures ont passé les vérifications techniques avant la compétition qui débutera demain à partir de 10h avec la première des deux manches d’essais.

Les rues qui sillonnent la cité médiévale de Gubbio ont été envahies par des camions, des tentes et des voitures de course de toutes sortes, dont la modernité offre un contraste saisissant avec le paysage. Ainsi, on peut observer une voiture aux allures de Formule 1 sur fond de ruines d’un théâtre Romain. 

Gubbio est encore relativement calme alors que les pilotes et les équipes commencent à décharger leurs voitures de course et à apposer leurs dossards pour les courses du week-end. Le bruit des moteurs ne rompt le silence qu'un court instant, le temps de se rendre vers la zone de contrôle, où toutes les voitures font l'objet d’un premier contrôle par les responsables de l'épreuve. Demain sera autre jour : le grondement sourd se transformera en cri, amplifié par l’écho de la gorge de Bottaccione, où les voitures serpenteront en quête de victoire.

La ville a ouvert ses portes aux visiteurs de plus de 20 nations. Les passionnés venus de l’étranger et les habitants de Gubio, gaiement intrigués par l’agitation particulière, pavent les rues de sourires et d’une ambiance chaleureuse. Les concurrents eux-mêmes se laissent bercer par l’atmosphère détendue et échangent leurs points de vue et leurs expériences avec d'autres concurrents venus du monde entier. Les Britanniques attirent les fans les plus curieux, avec leurs voitures conceptuellement très différentes de leurs homologues du continent. 

Les Maltais - aussi petite que soit leur île - sont fiers de pouvoir démontrer que la course de cote est une discipline sportive automobile prédominante dans leur pays, avec 9 pilotes pour les représenter. Les Grecs, Portugais et Irlandais, généralement isolés en périphérie du continent européen, savourent le plaisir de s'immerger dans un événement résolument international. Les Italiens, qui sont naturellement les plus représentés, sont en terrain connu (Gubbio est une  des manches du championnat italien), et renouent avec les locaux qui les suivent parfois depuis plusieurs années. Telle est la magie des Masters.

Sur les 175 voitures prévues initialement, 170 entameront leurs courses d'essai demain à partir de 10h00. Pour la plupart des pilotes, ce sera une séance de découverte du terrain : la première section est relativement lisse et rapide, bien qu’un peu délicate en raison du dévers en bordure de route dans certains virages. Tandis que la dernière section est beaucoup plus lente et sinueuse, avec trois épingles à cheveux. C'est le long de ce dernier secteur que la plupart des fans vont s’installer, la vue depuis le sommet de la colline permettant de suivre la progression des pilotes sur plus de 700 mètres !

Les résultats des essais et courses peuvent être consultés en ligne via ce lien : http://salita.ficr.it/default.asp?p=Ym9keV9zY2hlZHVsZS5hc3A/cF9Bbm5vPTIwMTgmcF9Db2RpY2U9MSZwX01hbmlmZXN0YXppb25lPTcmcF9MaW5ndWE9SVRB. L'intégralité de la course sera retransmise en direct dimanche sur la chaîne YouTube de la FIA (https://www.youtube.com/c/FIAOfficialVideo/live) et sur la page Facebook dédiée aux FIA Hill Climb Masters (www.faceboom.com/FIAHCM).