F2 - RUSSELL CONTIENT MARKELOV ET REMPORTE LE SPRINT À MONZA | Federation Internationale de l'Automobile
This page contains archived information and may not display perfectly

F2 - RUSSELL CONTIENT MARKELOV ET REMPORTE LE SPRINT À MONZA

  • gb
  • es
02.09.18

F2 2018 - Course d’Italie - Course de Sprint 

Le pilote britannique renforce son avantage avec une victoire Italienne

George Russell remporte la course de sprint du Championnat de Formule 2 FIA à Monza, en Italie, profitant d'un blocage d'Artem Markelov dans le premier virage pour remporter sa première victoire en course depuis l'Autriche. Markelov suit le pilote ART Grand Prix à l’arrivée, bien qu'une seconde à la traîne, pour décrocher une seconde P2 successive. Sergio Sette Camara se mêle à la bataille pour la victoire, et le pilote Carlin termine la course en troisième position.

Après un départ un peu lent, Ralph Boschung, parti en pole, perd immédiatement du terrain alors que Nicholas Latifi - parti de la deuxième ligne - prend la tête de la course avec Russell et Markelov sur ses talons. Sette Camara et Lando Norris, coéquipiers Carlin, font également de bons départs, mais ne tirent pas parti de la situation : le Brésilien se laisse distancer par Alexander Albon, tandis que Norris touche dans les premiers virages et retombe derrière Luca Ghiotto et Tadasuke Makino, vainqueur de la course d’endurance.

Le classement provisoire stagne dans les premiers tours, et Markelov reçoit l’ordre de se rapprocher de Russell pour profiter du DRS. Pendant ce temps, Norris gravit les échelons après que Makino ait enduré un gros blocage dans le premier virage après seulement deux tours, incitant le pilote japonais à aller s’équiper de pneus neufs au tour suivant.

Russell rattrape Latifi au quatrième tour et cherche à dépasser le Canadien sous DRS à l’approche de la ligne de départ. Après un dépassement aisé, Russel saute sur les freins et laisse à nouveau passer latifi, tandis que Markelov saisit l’opportunité pour se frayer un chemin en seconde position. Le Russe prend ensuite la tête du peloton au tour suivant, passant devant dans la ligne droite, donnant à son équipe RUSSIAN TIME une chance de remporter deux victoires consécutives.

N'ayant pas réussi à revenir sur Markelov, Latifi est maintenant attaqué par Russell, suivi de Sette Camara après que le Brésilien ait précédemment doublé Albon. Russell lance son attaque sur Latifi au 9e tour, tandis que Sette Camara a du mal à semer le pilote DAMS, qui a finalement réussi à dépasser alors qu’Albon est lui-même sous la charge de Norris non loin derrière eux.

A peine Sette Camara se hisse-t-il à la troisième place que Markelov, devant eux, bloque ses roues dans la première chicane et prend la sortie de secours, ce qui permet à Russell de prendre le contrôle de la course. Cependant, le blocage ne compromet pas le rythme de Markelov qui revient directement à l’attaque sur Russel - avec Sette Camara à leur trousse qui se bat lui aussi pour la pole. Pendant ce temps, Albon se fait dépasser par Norris à Curva Grande, avant de s’arrêter sur un problème technique.

Markelov ne quitte pas le rétroviseur de Russell, mais n’arrive pas à employer le DRS pour lancer une attaque sérieuse contre le pilote britannique. De nombreuses occasions à mi-course restent infructueuses et Markelov choisit  finalement de ralentir la cadence pour préserver ses pneus, s’exposant aux attaques de Sette Camara, mais le pilote Carlin ne parvient pas non plus à dépasser.

Profitant d’un peu de répit, Russell commence à creuser l’écart avec ses poursuivants, d'autant plus que Markelov était maintenant occupé à se défendre des attaques de Sette Camara. Latifi est sous la menace de Norris, mais il défend sa quatrième place à la perfection et refuse de concéder une autre position.

Dans les dernières étapes, Markelov parvient à stabiliser l'écart avec Sette Camara, mais ne réussit pas à remonter sur Russell ; le leader du championnat s’est assuré de rester hors de portée de DRS, s'accrochant à la victoire et augmentant son avantage sur Norris à 22 points. Markelov conserve la deuxième place devant Sette Camara, tandis que Latifi a résisté à Norris pour prendre la quatrième place. Ghiotto arrive sixième pour décrocher un doublé de prise de points à domicile, tandis que Dorian Boccolacci remporte ses premiers points en F2 avec une septième place - Jack Aitken arrive devant Arjun Maini en huitième position.

Russell est en tête du championnat avec une nouvelle vigueur, ses 219 points éclipsant les 197 points de Norris. Albon reste troisième avec 176. Carlin compte 339 points au classement des équipes, suivie de ART avec 281 et DAMS, 249. Le rendez-vous est pris pour le prochain round à Sotchi du 28 au 30 septembre.

 

2018 Championnat FIA de Formule 2, Round 10 - Monza, Italie - Classement provisoire de la course de vitesse

 PiloteÉquipe

1

George RussellART Grand Prix

2

Artem MarkelovRUSSIAN TIME

3

Sergio Sette CamaraCarlin

4

Nicholas LatifiDAMS

5

Lando NorrisCarlin

6

Luca GhiottoCampos Vexatec Racing

7

Dorian BoccolacciMP Motorsport

8

Jack AitkenART Grand Prix

9

Arjun MainiTrident

10

Antonio FuocoCharouz Racing System

11

Louis DeletrazCharouz Racing System

12

Alessio LorandiTrident

13

Nirei FukuzumiBWT Arden

14

Tadasuke MakinoRUSSIAN TIME

15

Roy NissanyCampos Vexatec Racing

16

Maximilian GuntherBWT Arden

17

Nyck de VriesPERTAMINA PREMA Theodore Racing
   
 Non classés 
 Alexander AlbonDAMS
 Ralph BoschungMP Motorsport
 Sean GelaelPERTAMINA PREMA Theodore Racing