F2 - MATSUSHITA DOMPTE MONZA ET REMPORTE LA FEATURE RACE | Federation Internationale de l'Automobile
This page contains archived information and may not display perfectly

F2 - MATSUSHITA DOMPTE MONZA ET REMPORTE LA FEATURE RACE

  • gb
  • es
07.09.19

F2 - Course de Monza 2019 - Course 1

Le pilote Carlin s'impose depuis la cinquième position, devant Ghiotto et De Vries

Nobuharu Matsushita remporte sa deuxième victoire de la saison en Formule 2 FIA, en Feature Race à Monza. Le pilote japonais parti de la cinquième place sur la grille termine 7s devant le héros local Luca Ghiotto et Nyck de Vries, leader du Championnat, qui réalise une superbe remontée depuis la dernière place.

Un après-midi émouvant pour le peloton de F2 qui a rendu hommage à feu Anthoine Hubert, décédé tragiquement dans la course du week-end dernier à Spa, et à Juan Manuel Correa, blessé dans l'horrible collision. Toute la famille de la Formule 2 a dédié la course à Anthoine, et Matsushita, vainqueur de la course, a ensuite dédié sa victoire au pilote Français.

Le coéquipier de Correa, Callum Ilott, démarre en pole pour la première fois de sa carrière et s’échappe au départ, repoussant l’attaque de Guanyu Zhou, une autre recrue. La troisième des trois recrues leaders n'a pas autant de chance : Nikita Mazepin lutte à l'entrée du premier virage et s’écarte de la piste, retombant au fond de la grille.  

Zhou subit le même sort que son rival russe un tour plus tard, s’écartant dans le virage 1 et se retrouvant en P5. Derrière lui, Louis Delétraz part en tête à queue dans le même virage et quitte la course. De Vries qui lui aussi s’écarte de la trajectoire.

Les difficultés de se prédécesseurs permettent à Matsushita de prendre la seconde place, le pilote Carlin manœuvrant parfaitement dans le virage et signant le tour le plus rapide derrière Ilott, leader de la course. Le Japonais commence à se rapprocher du Britannique et au 5ème tour, il est à portée de DRS. Le duo se retrouve côte à côte dans la ligne droite des stands et le pilote Sauber Junior Team by Charouz s’accroche comme il peut. Matsushita est implacable et s’impose finalement devant Ilott qui ne peut lutter contre la Carlin sous DRS.

Plus loin derrière, Ghiotto est passé devant son coéquipier alors que les pilotes en gommes tendres entament le défilé dans les stands. Matsushita fait partie des derniers à faire leur arrêt, et revient en piste en sixième, juste devant Ilott en P7. C’est Ghiotto qui récupère la tête de la course sur la stratégie alternative.

L'Italien a 30s d’avance sur Matsushita - équipé de gommes plus fraiches - et pousse son UNI-Virtuosi à la limite de ses capacités, pour tenter de creuser encore plus l'écart. Derrière eux, un contact entre Nicholas Iatifi et Zhou laisse ce dernier avec une crevaison à l'arrière droit et l’obligation de rentrer aux stands. Latifi a quant à lui besoin d’une nouvelle aile avant, ce qui le renvoie en fond de grille.

Ghiotto se retrouve finalement avec une marge de 20 secondes sur Matsushita, mais un arrêt lent de son équipe UNI-Virtuosi le fait chuter en P7 et ruine son rêve d'une victoire à domicile, sans pour autant l’empêcher de continuer d’essayer.

Alors que les autres voitures en stratégie alternative entament leur arrêt au stand, Matsushita prend la tête de la course et commence à creuser l’écart sur Ilott. De Vries passe Sérgio Sette Câmara pour prendre la P3, avec un retard de 3s à combler sur le pilote en P2. Il se met en action et en moins de deux tours, il a doublé la Ferrari F1 junior dans la ligne droite des stands.

Malgré un arrêt au stand difficile, Ghiotto parvient à revenir à la troisième place, après avoir suivi De Vries devant Ilott un tour plus tard. L’Italien a des pneus plus frais et ajoute ainsi une tête de plus à son tableau de chasse, dépassant le Néerlandais sous l’acclamation de la foule italienne en ébullition. Il ne reste plus qu'un tour, mais le pilote italien sait qu’il ne pourra pas rattraper le premier.

Sette Câmara double Ilott dans le dernier tour pour prendre la quatrième place, avant que Matsushita ne franchisse la ligne d'arrivée. Il est suivi par Ghiotto et De Vries, qui complètent le podium. A la demande des pilotes, l'hymne national français a été joué lors des célébrations du podium en l'honneur d'Hubert.

Sette Câmara et Ilott sont quatrième et cinquième, mais le Brésilien se voit infliger une pénalité de 5 secondes pour avoir pris l'avantage sur la piste plus tôt dans la course, ce qui permet à Illot de se classer devant Sette Câmara. Jordan King termine sixième devant Giuliano Alesi, qui signe son meilleur résultat en F2. Jack Aitken, Sean Gelael et Mahaveer Raghunathan - qui marque également son meilleur résultat - sont les derniers dans les points.

Avec Latifi hors des points, De Vries étend son avance au Championnat à 49 points avec une nouvelle place sur le podium. Le Canadien suit en deuxième place avec 166, devant Ghiotto, 155 et Sette Câmara, 151. Aitken complète le top 5 avec 138 points. Dans le championnat par équipes, DAMS mène avec 317 points, devant UNI-Virtuosi,262 et ART Grand Prix, 221. Carlin est quatrième avec 170 points et Campos Racing cinquième avec 168 points.

Championnat FIA de Formule 2 - Manche 10 - Classement provisoire de la Feature Race

 

PILOTE

ÉQUIPE

1

Nobuharu Matsushita

Carlin

2

Luca Ghiotto

UNI-Virtuosi Racing

3

Nyck De Vries

ART Grand Prix

4

Callum Ilott

Sauber Junior Team by Charouz

5

Sérgio Sette Câmara

DAMS

6

Jordan King

MP Motorsport

7

Giuliano Alesi

Trident

8

Jack Aitken

Campos Racing

9

Sean Gelael

PREMA Racing

10

Mahaveer Raghunathan

MP Motorsport

11

Nikita Mazepin

ART Grand Prix

12

Marino Sato

Campos Racing

13

Nicholas Latifi

DAMS

   
 

NON CLASSÉS

 
   
 

Mick Schumacher

PREMA Racing

 

Guanyu Zhou

UNI-Virtuosi Racing

 

Tatiana Calderon

BWT Arden

 

Louis Delétraz

Carlin

   
 

MEILLEUR TOUR AU GÉNÉRAL

 

Mick Schumacher (PREMA Racing) - 1:34.632 on Lap 21

   
 

MEILLEUR TOUR ÉLIGIBLE AUX POINTS

 

Luca Ghiotto (UNI-Virtuosi Racing) - 1:34.900 on Lap 28