F2 - DE VRIES S’ÉLANCE SUR LE TARD ET REMPORTE SA CINQUIÈME POLE DE LA SAISON 2019 | Federation Internationale de l'Automobile
This page contains archived information and may not display perfectly

F2 - DE VRIES S’ÉLANCE SUR LE TARD ET REMPORTE SA CINQUIÈME POLE DE LA SAISON 2019

  • gb
  • es
27.09.19

F2 - Course de Sotchi 2019- Qualifications

Le Néerlandais se qualifie devant Latifi et Ilott à Sotchi

Après avoir vu DAMS dominer les essais libres et la majorité des qualifications, Nyck de Vries a tiré toute la puissance de sa machine ART Grand Prix pour arracher la pole position à son rival Nicholas Latifi, qui semblait bien parti pour s'emparer du titre, et des quatre points qui l'accompagnaient.

De Vries s’élance tardivement, mais un parfait secteur final lui permet d’être 0,260s plus rapide que le Canadien, et de remporter sa cinquième pole de la saison. Le pilote DAMS tient le coup pour la deuxième place, devant l'équipe Sauber Junior Team by Charouz de Callum Ilott.

Le soleil du début d'après-midi s’est caché au moment de la qualification, avec 60% de probabilité de pluie et des nuages noirs sur le haut du circuit de Sotchi. Luca Ghiotto est parmi les premiers à s'élancer sur la piste et signale des gouttes de pluie à certains endroits.

Latifi reprend là où il s'était arrêté lors des essais libres, établissant la norme à 1:48.060, devant De Vries, qui signe un secteur final lent. Le Canadien améliore ensuite son temps et consolide sa place en P1, alors que Ghiotto se classe troisième, derrière les deux premiers du Championnat.

En attendant, la soirée de Jack Aitken avait mal commencé après un contact avec Giuliano Alesi lui coûtant une aile avant. Grâce au travail acharné de son équipe, il parvient à revenir en piste avec assez de temps pour tirer son épingle du jeu.

À mi-séance, les pilotes vont chausser de nouvelles gommes et De Vries demande à repartir plus tôt, voyant la pluie tomber dans la voie des stands. Matsushita est laissé seul sur la piste pour tenter un bon run, mais n’atteint que la sixième position malgré un circuit totalement dégagé.

Le reste du peloton revient en piste à l'unisson à huit minutes de la fin, et avec ses espoirs de Championnat bien réels, Latifi est en bonne voie de décrocher sa toute première pole position, tandis que les autres se battent pour tenir son rythme.

Ces espoirs sont renforcés par le premier secteur de De Vries plus lent de 0.013s, avant qu'une erreur au virage 7 ne lui fasse perdre encore plus de temps. Cependant, le Néerlandais parvient à récupérer et à signer un tour de piste vert, avant de tout donner dans le dernier tiers, prenant une avance suffisante pour s'emparer de la P1.

Latifi a alors moins de deux minutes pour réagir et ne parvient pas à égaler De Vries, il se contente donc de la deuxième place. Ilott parvient à tirer encore plus de puissance de sa machine lors du deuxième relais, ce qui lui vaut la troisième place sur la grille.

Ghiotto et Guanyu Zhou se classent quatrième et cinquième, devant Sérgio Sette Câmara, Louis Delétraz, Nikita Mazepin, Jordan King et Nobuharu Matsushita. Jack Aitken se hisse péniblement à la 12e place.

Avec un écart de 63 points et seulement 92 points encore disponibles, De Vries pourrait remporter le titre de Champion du Monde des Pilotes demain à 16h45 (heure locale) lors de la Feature Race.