F1 - VETTEL EN TÊTE D’UN DOUBLÉ POUR FERRARI À SINGAPOUR | Federation Internationale de l'Automobile
This page contains archived information and may not display perfectly

F1 - VETTEL EN TÊTE D’UN DOUBLÉ POUR FERRARI À SINGAPOUR

  • gb
  • es
22.09.19

F1 - Grand Prix de Singapour 2019 - Course

 

Sebastian Vettel remporte sa première victoire en Formule 1 depuis plus d'un an, devançant son coéquipier Ferrari Charles Leclerc pour remporter la 53e victoire de sa carrière au Grand Prix de Singapour. 

Les graines de la cinquième victoire de Vettel sur le circuit de Marina Bay Street ont été semées à la fin du premier relais. Plutôt que de convoquer Leclerc, en tête de la course, Ferrari choisit d’appeler Vettel au stand au 19e tour pour chausser des gommes dures, permettant ensuite à l'Allemand de doubler Lewis Hamilton et Leclerc lors d'une série d'arrêts qui laisse Hamilton en piste jusqu’au 26e tour.

En tête de la course, Vettel traverse ensuite avec succès trois périodes sous voiture de sécurité pour remporter sa première victoire depuis le Grand Prix de Belgique de l'an dernier. 

 

Au départ de la course, les six premiers s’échappent dans l'ordre de la grille avec Leclerc en tête devant Hamilton, Vettel et Max Verstappen, quatrième. Valtteri Bottas est cinquième dans la deuxième Mercedes, Alex Albon de Red Bull est sixième. 

Derrière eux, Nico Hulkenberg de Renault va au contact avec Carlos Sainz de McLaren et tous deux retombent à l'arrière du peloton. Cela permet à Lando Norris, dans la deuxième McLaren, de se hisser à la septième place devant Antonio Giovinazzi (Alfa Romeo), Kevin Magnussen (Haas) et Pierre Gasly (Toro Rosso). 

Le premier relais tourne ensuite à la gestion des pneumatiques, les leaders ayant préservé leurs gommes tendres de départ afin de prendre assez d’avance dans la course pour revenir devant le peloton cas d’arrêt au stand. 

Vettel est le premier à passer au stand au 19e tour, suivi par Verstappen. Leclerc est le suivant, mais après son arrêt, il se retrouve derrière son coéquipier Vettel, à son grand désarroi. 

À l'avant, Hamilton mène maintenant la course. Bien qu’avec des pneus qu’il qualifie de « plus très bons », le Britannique reste en piste jusqu'au 26ème tour. En sortie des stands, il se retrouve derrière Max. 

Antonio Giovinazzi d'Alfa Romeo est suivi de Pierre Gasly en P2 devant Ricciardo, tout trois devant encore faire leur arrêt. Vettel double rapidement les trois pilotes et au 30e tour, prend la tête de la course. Leclerc et Verstappen lui emboitent le pas et Vettel mène son coéquipier de six secondes, tandis que Verstappen est à trois secondes derrière en troisième position. Hamilton est maintenant quatrième. 

La course est neutralisée au 35e tour lorsque Romain Grosjean, de Haas, rate un dépassement ambitieux sur George Russell de Williams dans le virage 8, envoyant le jeune Anglais dans le mur. 

La voiture de sécurité quitte la piste à la fin du 40e tour et à la reprise, Vettel conserve son avance devant un top 10 inchangé. Les drapeaux ne restent cependant au vert que pendant trois tours. Au 44ème tour, Sergio Pérez (racing point) s’arrête sur le côté de la piste, menant à une deuxième intervention de la voiture de sécurité. 

À la reprise, à la fin du 47e tour, Vettel est toujours en tête, mais trois tours plus tard, la voiture de sécurité intervient à nouveau suite à une collision entre Kvyat et Räikkönen dans le virage 1. 

Cette fois-ci, la période de sécurité est plus courte et au 51e tour, la course reprend. Vettel contrôle encore à merveille la reprise, et sur les 10 derniers tours, commence à s'éloigner lentement de son coéquipier pour finalement remporter sa 53e victoire, première depuis la Belgique l'an dernier, devant Leclerc et Verstappen. Hamilton est quatrième devant Bottas et Albon remporte la P6 pour la deuxième course consécutive. 

Norris est septième pour McLaren devant Gasly. Hulkenberg prend la neuvième place et Giovinazzi d'Alfa Romeo récolte le dernier point disponible. 

Grand Prix de Formule 1 FIA de Singapour 2019 - Course 
1 Sebastian Vettel Ferrari 
2 Charles Leclerc Ferrari 2.641
3 Max Verstappen Red Bull Racing 3.821
4 Lewis Hamilton Mercedes 4.608
5 Valtteri Bottas Mercedes 6.119
6 Alex Albon Red Bull Racing 11.663
7 Lando Norris McLaren 14.769
8 Pierre Gasly Toro Rosso 15.547
9 Nico Hulkenberg Renault 16.718
10 Antonio Giovinazzi Alfa Romeo Racing 17.855
11 Romain Grosjean Haas 35.436
12 Carlos Sainz McLaren 35.974
13 Lance Stroll Racing Point 36.419
14 Daniel Ricciardo Renault 37.660
15 Daniil Kvyat Toro Rosso 38.178
16 Robert Kubica Williams 47.024
17 Kevin Magnussen Haas 1:26.522
Kimi Raikkonen Alfa Romeo Racing 
Sergio Perez Racing Point 
George Russell Williams