F1 – Hamilton stretches title lead with masterful Singapore win | Federation Internationale de l'Automobile
This page contains archived information and may not display perfectly

F1 – Hamilton en route pour le titre avec une victoire à Singapour

  • gb
  • es
16.09.18.

F1 - 2018 Grand Prix de Singapour - Course

Lewis Hamilton a réalisé un parcours sans faille de la pôle position jusqu’à la victoire au Grand Prix de Singapour, menant la course au titre de Champion du Monde des Pilotes avec 40 points d’avance sur son rival Sebastian Vettel.

Vettel ne se classe que 3ème malgré un départ brillant qui lui permet de doubler Verstappen au premier tour. Mais le Néerlandais récupère sa position lors des arrêts au stand, forçant Vettel à tenir une position de second avec des pneus plus fragiles que ceux de ses rivaux.

En pôle sur la grille de départ, Hamilton garde la tête de la course tenant le pilote Red Bull Verstappen à distance. Vettel, parti de la troisième position démarre fort et à l’approche du virage 7, charge Verstappen qui lui cède la P2 dans la courbe.

En arrière, Esteban Ocon et son coéquipier de Force India, Sergio Perez, vont à l’accrochage. Le pilote français est envoyé dans le mur à la sortie du virage 3, nécessitant l’intervention de la voiture de sécurité.

À la reprise de la course au 4ème tour, Hamilton a réussi à conserver son avantage sur Vettel et Verstappen. La Mercedes de Valtteri Bottas est en P4 devant la Ferrari de Kimi Räikkönen et la Red Bull de Daniel Ricciardo, qui a conservé sa position depuis la grille de départ.

Les positions se stabilisent, et au 14ème tour, Hamilton a une avance de 2,2 secondes sur Vettel alors que Verstappen a 2,3 secondes de retard. Daniel est à 3,5 secondes de Räikkönen qui tient la 5ème position.

Vettel effectue un arrêt au stand au 14ème tour, optant pour des pneus ultra tendres. Mercedes réplique en appelant Hamilton au stand à la fin du tour suivant, le leader ayant été lancé sur la piste équipé de gommes tendres.

Hamilton sort des stands devant Vettel, qui se retrouve ensuite coincé derrière Perez, bien plus lent, pendant un tour. Ce retard permet à Verstappen d’équiper sa Red Bull de pneus tendres et après un arrêt de 2,5 secondes, d’émerger devant Vettel reprenant ainsi la P2. Vettel annonce rapidement que ses pneus ultra tendres ne tiendront pas le reste de la course. Mais il ne veut pas risquer sa position et s’installe derrière Max Verstappen pour ménager ses pneus jusqu’à l’arrivée.

Après les arrêts au stand de Räikkönen et Ricciardo, montés respectivement sur pneus tendres et ultra tendres, Hamilton est à nouveau en tête, suivi à 4,5 secondes par Max Verstappen. Vettel est à 2,6 secondes de Max, suivi de Bottas en P4, Räikkönen en P5 et Ricciardo en P6, à 10,8 secondes de la Ferrari qui le précède.

La course se stabilise à nouveau jusqu’à mi-course, lorsque Perez tente une manœuvre sur la Williams de Sergey Sirotkin, se déporte inexplicablement sur la gauche et heurte le côté droit de la Williams. Sirotkin peut continuer la course mais Perez doit se rendre aux stands, ayant écopé d’un drive through pour avoir causé la collision.

À l’avant, Hamilton se retrouve coincé par les derniers du peloton, ce qui permet brièvement à Verstappen de se rapprocher. Mais le leader se fraye un chemin malgré un écart réduit à seulement 3,3 secondes avec son poursuivant.

Hamilton imprime ensuite le rythme sans encombres. Après 61 tours, il franchit la ligne d’arrivée remportant ainsi la 68ème victoire de sa carrière avec 8,9 secondes d’avance sur Verstappen qui signe sont 6ème podium de la saison et la 17ème victoire de sa carrière.

Derrière lui, Vettel arrive troisième, suivi de Bottas, Räikkönen et Ricciardo. Fernando Alonso se classe 7ème pour McLaren. Carlos Sainz classe sa Renault en 8ème devant la Sauber de Charles Leclerc et la Renault de Nico Hulkenberg.

2018 Grand Prix de Singapour – Course 
1 Lewis Hamilton Mercedes
2 Max Verstappen Red Bull Racing 8.961s
3 Sebastian Vettel Ferrari 39.945s
4 Valtteri Bottas Mercedes 51.930s
5 Kimi Raikkonen Ferrari 53.001s
6 Daniel Ricciardo Red Bull Racing 53.982s
7 Fernando Alonso McLaren 1:43.011s
8 Carlos Sainz Renault 1 tour
9 Charles Leclerc Sauber 1 tour
10 Nico Hulkenberg Renault 1 tour
11 Marcus Ericsson Sauber 1 tour
12 Stoffel Vandoorne McLaren 1 tour
13 Pierre Gasly Toro Rosso 1 tour
14 Lance Stroll Williams 1 tour
15 Romain Grosjean Haas 1 tour
16 Sergio Perez Racing Point Force India 1 tour
17 Brendon Hartley Toro Rosso 1 tour
18 Kevin Magnussen Haas 2 tours
19 Sergey Sirotkin Williams 2 tours
      Esteban Ocon Racing Point Force India