F1 - Hamilton wins in Russia ahead of Bottas as Mercedes employ team orders | Federation Internationale de l'Automobile
This page contains archived information and may not display perfectly

F1 - Hamilton l’emporte en Russie devant Bottas à la demande de Mercedes

  • gb
  • es
30.09.18.

F1 - 2018 Grand Prix de Russie - Course

Suite à la demande de Mercedes faite à Bottas de le laisser passer, Lewis Hamilton remporte le Grand Prix de Russie, signant une avance de 50 points sur Vettel, son rival dans la course au titre.

Bottas maintient son avantage au départ et contrôle les premières phases de la course, suivi par Hamilton rudement soumis à la pression de Vettel en troisième position. Vettel parvient brièvement à prendre la P2 alors qu’Hamilton s’arrête au stand. Mais Hamilton récupère la seconde position à l’issue d’une belle manœuvre et Mercedes décide alors d’interchanger les positions de ses deux pilotes, chargeant Bottas de couvrir Hamilton face à la menace Vettel.

Bottas ralentit à la fin du 42ème tour pour laisser passer Hamilton qui remporte la 70ème victoire de sa carrière, suivant la stratégie établie par Mercedes. 

« C’était une journée difficile, » dira Hamilton après la course. « Valtteri a fait un travail fantastique tout le week-end et s’est comporté en véritable gentleman en me laissant passer. L’équipe a fourni un travail exceptionnel pour garder l’avantage sur Ferrari et faire un doublé. En temps normal, je serais ravi de cette victoire mais je peux comprendre à quel point c’est difficile pour Valtteri. Il a fait une course formidable et méritait la victoire. Il s’est sacrifié pour les championnats, l’effort collectif est entièrement dédié à la double victoire. Je suis convaincu qu’il va encore nous étonner lors des prochaines course. »

Dès le départ, Bottas prend la tête devant Hamilton qui se retrouve au coude à coude avec Vettel qui lui aussi fait un très bon départ. Mais le Britannique prend rapidement le dessus et reste dans le sillage de Bottas, devant Vettel et son coéquipier Kimi Räikkönen.

C’est Red Bull qui signe la meilleure performance dans les premiers tours, avec un départ époustouflant de Verstappen qui part du fond de la grille en 19ème position pour arriver en P13 à la fin du premier tour. Il maintient la charge jusqu’au 8ème tour où il dépasse la Sauber de Charles Leclerc pour s’insérer en 5ème position.

Son coéquipier, Daniel Ricciardo progresse également, malgré les dégâts sur l’aile avant de la Red Bull, conséquence de débris sur la piste au premier tour. Il revient néanmoins de la P18 à la P10 au 10ème tour.

Bottas mène donc Hamilton de 8 dixièmes de seconde et Vettel, de 2,8 secondes. Bottas s’arrête au stand au 12ème tour et Vettel au 13ème, pour tenter de passer Hamilton.

Le pilote Ferrari s’équipe de pneus tendres en 2,8 secondes et revient en course derrière Bottas. Hamilton est coincé dans un embouteillage et perd du temps. Mercedes réagit en l’appelant au stand. Il en ressort aux côtés d’un Vettel plus rapide qui prend l’avantage.

Mais Vettel ne garde pas longtemps sa position. Hamilton le charge et tente un dépassement au 15ème tour dans le virage 2. Vettel se défend et fait avorter sa tentative mais Hamilton plonge sur l’intérieur du virage 4, reléguant Vettel en P3.

Alors que Räikkönen est le dernier des leaders de la course à se rendre au stand au 18ème tour, Verstappen passe en tête. Mais ses pneus tendres usés le ralentissent, ce qui ressert l’écart entre ses poursuivants. Bottas alors second commence à subir la pression d’Hamilton, lui même dangereusement chargé par Vettel.

La menace de Ferrari pousse Mercedes à réagir et Bottas est prié de laisser passer Hamilton. Au 25ème tour, alors que Verstappen est toujours en tête, Bottas cède donc la place à Hamilton, se retrouvant en 3ème position, entre le leader dans la course au titre et Vettel.

Avec Hamilton dans son sillage, la Red Bull ne peut plus tenir longtemps avec ses gommes tendres usées. L’équipe mise sur une fin de course agressive avec des pneus plus tendres.

Ricciardo passe au stand au 39ème tour pour chausser un set d’ultra tendres et remplacer l’avant de sa carrosserie endommagé en début de course. Il revient en P6. Verstappen fait son arrêt au 43ème tour optant lui aussi pour des gommes ultra tendres et revient en course en P5, à 14 secondes de Räikkönen.

L’avantage espéré des pneus ultra tendres ne se matérialise pas. Cependant, aucun des pilotes Red Bull n’égale le rythme de Räikkönen.

Au 53ème tour, Hamilton remporte sa 70ème victoire en carrière devant Bottas, lui-même suivi de Vettel. Räikkönen conserve la 4ème position suivi de Verstappen et Ricciardo respectivement en P5 et P6. Charles Leclerc termine 7ème et Kevin Magnussen à bord de sa Haas, 8ème. Les deux dernières places dans les points étant occupées par Esteban Ocon et Sergio Perez de Force India.

2018 Formule 1 Grand Prix de Russie – Course


1 Lewis Hamilton Mercedes
2 Valtteri Bottas Mercedes 2.545s
3 Sebastian Vettel Ferrari 7.487s
4 Kimi Raikkonen Ferrari 16.543s
5 Max Verstappen Red Bull Racing 31.016s
6 Daniel Ricciardo Red Bull Racing 1:20.451s
7 Charles Leclerc Sauber 1:38.390s
8 Kevin Magnussen Haas 1 tour
9 Esteban Ocon Racing Point Force India 1 tour
10 Sergio Perez Racing Point Force India 1 tour
11 Romain Grosjean Haas 1 tour
12 Nico Hulkenberg Renault 1 tour
13 Marcus Ericsson Sauber 1 tour
14 Fernando Alonso McLaren 1 tour
15 Lance Stroll Williams 1 tour
16 Stoffel Vandoorne McLaren 2 tours
17 Carlos Sainz Renault 2 tours
18 Sergey Sirotkin Williams tours
    Pierre Gasly Toro Rosso 49 tours
    Brendon Hartley Toro Rosso 49 tours