F1 - HAMILTON L’EMPORTE AU MEXIQUE DEVANT VETTEL ET BOTTAS | Federation Internationale de l'Automobile
This page contains archived information and may not display perfectly

F1 - HAMILTON L’EMPORTE AU MEXIQUE DEVANT VETTEL ET BOTTAS

  • gb
  • es
27.10.19

Lewis remporte sa 10ème victoire de la saison au circuit Hermanos Rodríguez de Mexico, optimisant une stratégie parfaite pour se remettre d'une collision au premier tour avec Max Verstappen, et remporter le Grand Prix du Mexique devant Sebastian Vettel de Ferrari et Valtteri Bottas, son coéquipier Mercedes. 

Hamilton fait un départ difficile. À l’extinction des feux, Charles Leclerc, le pilote de Ferrari, s’échappe proprement, tout comme Hamilton, parti de la troisième position sur la grille. Le bon départ du Britannique pousse Sebastian Vettel en P2, à se déporter pour défendre sa position, forçant le pilote Mercedes s’écarter. 

Verstappen, parti de la quatrième place, en profite pour passer Hamilton dans le premier virage. Les deux hommes vont au contact dans le virage 2 et se retrouvent dans l’herbe. Hamilton repart en P5, mais Verstappen chute à la huitième place. 

Le principal bénéficiaire de leur bataille est Alex Albon dans la deuxième Red Bull. Après avoir pris un bon départ depuis la P5 sur la grille, le pilote thaïlandais capitalise sur l’accident de Verstappen et Hamilton et prend la troisième place derrière les Ferrari.

La course de Verstappen subit un nouveau revers. Après son premier tour, il remonte rapidement et au quatrième tour, défie Bottas pour la P7 dans la section du stade Foro Sol. Dans la manœuvre, son pneu arrière droit accroche l’extrémité de l'aile avant de Bottas et le pilote Red Bull crève une roue. L’incident étant arrivé peu après l’entrée des stands, Verstappen est contraint de faire le tour de circuit au ralenti, et après s’être enfin équipé de gommes dures, revient en piste en P20.

A l'avant, Albon est le premier des leaders à s’élancer dans la voie des stands au 14ème tour. Il s’équipe d’un nouveau set de medium et après l’arrêt unique de Carlos Sainz, Albon est quatrième derrière Leclerc, qui part s’équiper de gommes medium au 15ème tour. 

Vettel mène maintenant la course devant Hamilton et Bottas, et au fil des tours, il semble que le trio compte sur un arrêt unique. Hamilton fait son arrêt au 23ème tour pour chausser des gommes dures, mais Ferrari a choisi de ne pas couvrir le Britannique et maintient Vettel sur la piste.

Verstappen, quant à lui, remonte à nouveau dans le peloton et au 30e tour, est de retour dans les points, écartant Sainz pour prendre la 10e place. 

Devant, Vettel poursuit sur ses gommes medium de départ déjà bien usées. Bottas s’arrête au 36ème tour pour des gommes dures, puis à la fin du tour suivant, Vettel s’élance enfin dans les stands pour s’équiper du même composé. Il émerge quatrième derrière Leclerc, leader de la course, Hamilton et Albon. 

Leclerc fait son second arrêt au 43ème tour et Albon, à la fin du tour suivant. 

À l’arrière, Verstappen continue sa remontée. Au 50e tour, Daniel Ricciardo fait son arrêt pour changer ses gommes dures de départ et est en P6. 

Dans les dernières étapes de la course, Vettel met Hamilton sous pression, mais les gommes dures semblant donner des chronos inébranlables quel que soit leur usure, le pilote Ferrari ne tire aucun avantage de ses gommes 13 tours plus fraiches que ceux du pilote Mercedes. 

Après 71 tours, Hamilton franchit la ligne d'arrivée 1,7 seconde devant l'Allemand pour remporter la 83e victoire de sa carrière et 10ème de la saison. Derrière Vettel, Bottas prend la troisième place pour Mercedes, tandis que Charles Leclerc est quatrième dans la deuxième Mercedes devant Albon et Verstappen. 

Sergio Pérez est septième sur son sol après avoir pris le départ depuis la P11, tandis que Ricciardo termine également l'après-midi avec succès en P8 après avoir pris le départ en 13ème position sur la grille. Pierre Gasly est neuvième pour Toro Rosso et le dernier point revient à Nico Hulkenberg. Le pilote Renault arrive boitillant sur la ligne d’arrivée après avoir été touché par Daniil Kvyat dans le dernier tour, mais bien que Kvyat ait terminé 10ème, il reçoit une pénalité de 10 secondes et Hulkenberg remporte le dernier point disponible. 

 

Formule 1 2019 - Grand Prix du Mexique - Course
1 Lewis Hamilton Mercedes 71 1:36'48.904 
2 Sebastian Vettel Ferrari 71 1:36'50.670 1.766
3 Valtteri Bottas Mercedes 71 1:36'52.457 3.553
4 Charles Leclerc Ferrari 71 1:36'55.272 6.368
5 Alexander Albon Red Bull Racing 71 1:37'10.303 21.399
6 Max Verstappen Red Bull Racing 71 1:37'57.711 1'08.807
7 Sergio Pérez Racing Point 71 1:38'02.723 1'13.819
8 Daniel Ricciardo Renault 71 1:38'03.828 1'14.924
9 Pierre Gasly Toro Rosso 70 1:37'12.191 1 Lap
10 Nico Hülkenberg Renault 70 1:37'16.515 1 Lap
11 Daniil Kvyat Toro Rosso 70 1:37'19.121 1 Lap
12 Lance Stroll Racing Point 70 1:37'21.215 1 Lap
13 Carlos Sainz McLaren 70 1:37'24.231 1 Lap
14 Antonio Giovinazzi Alfa Romeo 70 1:37'45.156 1 Lap
15 Kevin Magnussen Haas 69 1:36'50.489 2 Laps
16 George Russell Williams 69 1:37'36.095 2 Laps
17 Romain Grosjean Haas 69 1:37'40.796 2 Laps
18 Robert Kubica Williams 69 1:37'50.095 2 Laps
Kimi Räikkönen Alfa Romeo 58 1:21'35.285 
Lando Norris McLaren/Renault 48 1:09'26.792