ERC - LA TORNADE CHYPRIOTE: TSOULOFTAS EN ROUTE POUR UNE VICTOIRE DU TITRE EN ERC JUNIOR | Federation Internationale de l'Automobile

ERC - LA TORNADE CHYPRIOTE: TSOULOFTAS EN ROUTE POUR UNE VICTOIRE DU TITRE EN ERC JUNIOR

  • gb
  • es
20.12.18

Le jeune chypriote Alex Tsouloftas pourrait être l'un des principaux prétendants au titre ERC Junior pour la saison 2019, après avoir signé avec DBO Motorsport GmbH pour le Championnat d'Europe des Rallyes FIA.

Malgré son expérience limitée, Tsouloftas a terminé quatrième lors de ses débuts en Championnat d'Europe des Rallyes FIA au SEAJETS Acropolis Rally en 2017, sa première épreuve en R5. Au Rallye de Chypre, deux semaines plus tard, il est en deuxième position après neuf étapes jusqu'à ce qu'une double crevaison le mette hors course. Mais il riposte en terminant l'étape Or de l'épreuve en tant que pilote local le plus rapide, remportant le Colin McRae ERC Flat Out Trophy pour ses efforts impressionnants.

Tsouloftas participe à deux manches de l'ERC en 2018. Sur l'EKO Acropolis Rally, il abandonne suite à un problème de différentiel après avoir établi le second meilleur temps de l’étape. Il abandonne la lutte pour le podium au Rallye de Chypre en raison d'une défaillance mécanique, mais reprend la piste pour la deuxième journée, pour finir victorieux avec le meilleur temps et une avance de 20 secondes sur l’étape Or, une performance qui conduit Eurosport.com à le surnommer le Golden Boy de l’ERC.

Ancien champion d’haltérophilie et de compétitions de ‘strongman’ avant une grave blessure, Tsouloftas échangera sa Citroën DS3 R5 familiale contre une ŠKODA Fabia R5 bichonnée par Toksport, la même qui a mené Chris Ingram en seconde position de la catégorie ERC Junior U28 en 2018. L'athlète de 26 ans pourra prétendre aux points du classement général et du classement ERC1 Junior - la catégorie des pilotes âgés de maximum 28 ans qui courent en R5, dès début 2019.

« L'ERC est le terrain d'entraînement ultime pour les jeunes pilotes qui visent le sommet », a déclaré Tsouloftas. "Avec des événements sur toutes sortes de surfaces et de conditions et une promotion à l'échelle mondiale sur Eurosport et d'autres réseaux, l'ERC est le championnat incontournable pour bâtir sa carrière avant d’atteindre le plus haut niveau. Et l’ERC1 Junior, c’est parfait pour me mettre en valeur. Mon objectif, c’est le titre ERC1 Junior et ensuite, j’essayerai de monter le plus haut possible dans le classement général. Cependant, je sais que la première année permet surtout de prendre de l’expérience au fil des évènements et de se familiariser avec toutes sortes de surfaces. Et en parallèle, je vise le titre de champion de Chypre avec ma Citroën DS3 R5, ce sera donc une année pleine de plaisir."

Jean-Baptiste Ley, co-coordinateur de l’ERC, a déclaré : « Nous suivons Alex de près depuis ses débuts en ERC en 2017, et nous sommes très heureux qu'il puisse participer à l’ERC Junior avec une équipe de pointe. Avec l'expérience d'une seule épreuve du calendrier 2019, Alex a encore beaucoup à apprendre, mais il a déjà fait preuve d'une capacité d'adaptation rapide à de nouveaux environnements et de constance dans le rythme. »

La saison 2019 de l'ERC se compose de huit manches, quatre sur asphalte et quatre sur gravier. L'épreuve locale de Tsouloftas, le Rallye de Chypre, est prévue du 27 au 29 septembre et compte pour le total des points.