EDRC - MÄKELÄ, ERICSSON, BELLIO ET ÅLUND - VAINQUEURS DES TITRES EDRC FIA 2019 | Federation Internationale de l'Automobile
This page contains archived information and may not display perfectly

EDRC - MÄKELÄ, ERICSSON, BELLIO ET ÅLUND - VAINQUEURS DES TITRES EDRC FIA 2019

  • gb
  • es
10.09.19

Les titres de Champion d'Europe FIA de Drag Racing 2019 ont été décernés lors de la finale européenne qui s'est déroulée au circuit de Santa Pod. Anita Mäkelä et Jan Ericsson ont remporté leurs titres avec style dans la finale de la saison. Sandro Bellio et Jimmy Ålund se sont également qualifiés pour la finale mais en Top Methanol et Pro Stock, la victoire a été remportée respectivement par Monty Bugeja et Robin Norén.

Top Fuel - le titre décerné dès les qualifications

En Top Fuel, le championnat s’est décidé en qualifications. Mäkelä a remporté les points dont elle avait besoin pour remporter son deuxième titre consécutif en se qualifiant pour la course.

Au premier tour des éliminatoires, la qualifiée la plus rapide, Maja Udtian, perd de l'adhérence après le départ et est battue par Liam Jones, qui était huitième en qualifications. Le pilote britannique se qualifie pour la finale sans courir, car Patrik Pers n'a pas pu revenir à temps après avoir subi de graves blessures lors de la première manche.

De l'autre côté de l'échelle éliminatoire, Mäkelä enregistre un run de 3,90 et bat Stig Neergaard au premier tour. Elle fait  encore mieux en 3,82 secondes en demi-finale pour battre Jndia Erbacher. En finale, Mäkelä est une digne championne avec une victoire en 3,85s sur Jones, qui rencontre quelques problèmes.

Mäkelä remporte sa quatrième victoire sur six courses tandis qu'Udtian termine deuxième du championnat. Jones complète le podium au classement général, avec Erbacher quatrième, ce qui en fait trois femmes dans le top 4 de la catégorie de course de dragster la plus rapide.

Ericsson remporte son premier titre

Michael Gullqvist, candidat au championnat Pro Modified, démarre son épreuve du mauvais pied, subissant une défaite au premier tour. Le multiple champion se qualifie pour la finale européenne en tant que leader du championnat, mais perd sa position face à Jan Ericsson après les qualifications. Ericsson, deuxième qualifié, remporte la victoire en quart de finale contre Dmitry Samorukov.

Jimmy Ålund, le plus rapide des qualifiés et champion Pro Modified 2018, se qualifie pour la demi-finale mais fait un faux départ, donnant la victoire à Jean Dulamon qui atteint la finale pour la première fois. Dans l'autre demi-finale, David Vegter fait également un faux départ, donnant la victoire à Ericsson.

En finale, c'est au tour de Dulamon de se manquer au départ, ce qui permet à Ericsson de remporter son titre. Gullqvist termine deuxième du championnat, Ålund troisième et Vegter quatrième.

Bellio remporte le tout premier titre de la Belgique

En Top Methanol, Sandro Bellio est le plus rapide des qualifications, suffisant pour décrocher le premier titre de champion de l’histoire de la Belgique. Lors des éliminatoires, Bellio se qualifie pour la finale après avoir battu Silvio Strauch, puis affronte Monty Bugeja. En demi-finale, le maltais Jonny Lagg est trop rapide pour Jonny Lagg, qui rencontre des problèmes immédiatement après le départ.

En finale, Bellio a un souci de traction, tandis que Bugeja signe un excellent run de 5,30 secondes pour remporter la victoire. Dans le championnat, Lagg termine en deuxième position et Bugeja complète le podium.

Norén s'impose pour la deuxième fois consécutive

En Pro Stock, le championnat est remporté par Jimmy Ålund lors de l'avant-dernière course de la saison à Tierp en Suède. Le onze fois champion de la catégorie Pro Stock et n°1 des qualifications va en finale après avoir battu le champion 2018, Bengt Ljungdahl, en demi-finale.

Dans l’autre manche éliminatoire, le n°2 des qualifications, Robin Norén, se qualifie pour la finale avec un excellent chrono. Il bat ensuite Ålund avec un run parfait pour remporter sa deuxième victoire consécutive de la saison et la deuxième place au classement.

Michael Malmgren perd une place au championnat et termine la course au titre en troisième position, Ljungdahl est quatrième.