Dernière étape du programme FIA Girls on Track - Rising Stars à Maranello 10-13 novembre 2020 | Federation Internationale de l'Automobile

Dernière étape du programme FIA Girls on Track - Rising Stars à Maranello 10-13 novembre 2020

  • gb
10.11.20

Le programme FIA Girls on Track - Rising Stars, une initiative de la Commission Women in Motorsport de la FIA, en est désormais à une étape décisive dans laquelle la Ferrari Driver Academy (FDA) a un rôle à jouer. L’objectif est de promouvoir les femmes dans le sport automobile et de soutenir des jeunes filles de talent, âgées de 12 à 16 ans, dans leur parcours vers une carrière de pilote professionnelle.

Le programme FIA Girls on Track - Rising Stars, une initiative de la Commission Women in Motorsport de la FIA, en est désormais à une étape décisive dans laquelle la Ferrari Driver Academy (FDA) a un rôle à jouer. L’objectif est de promouvoir les femmes dans le sport automobile et de soutenir des jeunes filles de talent, âgées de 12 à 16 ans, dans leur parcours vers une carrière de pilote professionnelle.
 
Première étape. Le projet Girls on Track - Rising Stars a débuté en février lorsque la FIA a sélectionné un groupe de 20 jeunes femmes venant du monde entier, suite à une détection mondiale organisée au sein de 145 autorités sportives nationales.
 
Deuxième étape. Malgré les difficultés à voyager en raison de la pandémie de COVID-19, en particulier pour celles en provenance de pays extérieurs à l’Europe, les concurrentes se sont réunies sur le Circuit Paul Ricard en France pour une épreuve éliminatoire qui a réduit leur nombre à douze.
 
Troisième étape. Les douze pilotes ont participé à une session d’entraînement sur le Circuit Paul Ricard où elles ont été évaluées sur la piste à bord de karts identiques, ainsi qu’en dehors de la piste dans le cadre d’ateliers abordant la préparation physique et psychologique, et la formation aux médias. Seules huit jeunes femmes ont été sélectionnées pour poursuivre le programme.
 
Quatrième étape. Les pilotes choisies ont ensuite participé à une session d’entraînement de Formule 4 où des experts ont évalué leur progression vers cette catégorie. Le pilote de la FDA, Arthur Leclerc, actuellement deuxième du Championnat d’Europe de Formule Régionale, était présent. Une nouvelle sélection a été effectuée et le quatuor final est à Maranello depuis aujourd’hui. Dans l’ordre alphabétique, il s’agit : des brésiliennes Julia Ayoub, 16 ans, et Antonella Bassani, 14 ans ; de la française Doriane Pin, 16 ans ; et de Maya Weug, également 16 ans, née en Espagne d’une mère belge et d’un père néerlandais.
 
Un planning chargé. Les jeunes femmes passeront quatre journées très denses à Maranello pour se faire une idée précise de ce que signifie être une élève de la FDA. Le programme comprend des tests d’aptitude physique et comportementaux, une évaluation des capacités à communiquer, des séances de pilotage sur simulateur, ainsi qu’une série de cours sur les règlements sportifs et l’attitude en piste. Jeudi et vendredi, elles seront sur le circuit de Fiorano, au volant d’une voiture de Formule 4 équipée des mêmes pneus Pirelli que ceux utilisés dans le championnat italien.
 
La sélection. Les jeunes femmes quitteront le centre de formation de Ferrari vendredi après-midi, lorsque les experts examineront toutes les données recueillies en piste et lors des activités des trois premiers jours. Ils choisiront ensuite la candidate la plus méritante pour devenir la première élève à rejoindre la Ferrari Driver Academy.
 
Jean Todt, Président de la FIA, a déclaré : "Je tiens à remercier tous les partenaires du programme FIA Girls on Track - Rising Stars pour leur engagement, et à féliciter les quatre pilotes sélectionnées. Il s’agit d’un moment charnière au début de leur carrière. Je leur souhaite beaucoup de succès dans cette dernière étape du programme et je ne doute pas qu’elles seront encore plus motivées maintenant qu’elles se trouvent au cœur de la famille Ferrari. Comme vous le savez, la promotion de l’égalité des sexes et de la diversité dans le sport automobile est l’une des priorités de la FIA et de son mouvement #PurposeDriven, et je salue cet accomplissement."

Mattia Binotto, Team Principal de la Scuderia Ferrari, a déclaré : "Nous sommes heureux et fiers que la première édition du programme FIA Girls on Track - Rising Stars, conçu en collaboration avec la Ferrari Driver Academy, s’achève maintenant sur le circuit de Fiorano, à deux pas de notre siège. La Scuderia Ferrari a tenu à s’impliquer dans ce partenariat avec la FIA car c’est une excellente opportunité d’établir un parcours d’entraînement bien structuré pour les jeunes femmes qui veulent piloter, tout en promouvant le fait qu’il n’y a pas d’obstacles liés au genre dans le sport automobile. Cette année a été très importante pour la FDA, qui a étendu son programme de détection de talents dans le monde entier, avec en point d’orgue la finale mondiale qui s’est déroulée à Fiorano il y a deux semaines. L’achèvement du programme FIA Girls on Track - Rising Stars est une autre étape importante pour l’Académie qui a déjà donné et continue de donner tant de satisfaction à Ferrari."