COUPE DU MONDE FIA GT : MARCIELLO L’EMPORTE POUR MERCEDES À MACAO | Federation Internationale de l'Automobile

COUPE DU MONDE FIA GT : MARCIELLO L’EMPORTE POUR MERCEDES À MACAO

  • gb
  • es
17.11.19

Le pilote italien remporte la Coupe du Monde FIA GT

Raffaele Marciello du team Mercedes-AMG GruppeM Racing remporte la prestigieuse Coupe du Monde FIA GT au Grand Prix de Macao, après avoir tenu tête au duo Porsche Laurens Vanthoor et Earl Bamber pendant la course.

Marciello fait une belle échappée au volant de sa machine AMG GT3 alors que Vanthoor double son coéquipier ROWE Racing, Bamber, sur la ligne.

Vanthoor fait tout son possible pour dépasser Marciello, mais le pilote Mercedes tient bon dans la première partie de la course, avant qu'une intervention de la voiture de sécurité ne resserre les rangs.

La voiture de sécurité intervient lorsque Kevin Estre, sixième, perd le contrôle de sa Porsche 911 GT3 R dans le virage super rapide du Mandarin et heurte violemment la barrière.

Mais peu après l’évacuation de la Porsche d’Estre, la bataille reprend.

Le champion en titre Augusto Farfus fait un excellent nouveau départ dans la BMW M6 GT3 Team Schnitzer, doublant Bamber dans la longue ligne droite vers Lisboa.

Mais Bamber passe de la quatrième à la deuxième place presque immédiatement après un écart de Vanthoor dans Lisboa, qui lui permet également de doubler Farfus.

C'est maintenant au tour de Bamber d'attaquer le leader de la course, Marciello, dont il se rapproche rapidement.

Bamber commet ensuite une petite erreur dans la Montagne, cassant son rétroviseur contre un mur.

Bamber ne se laisse pas décourager et relance la lutte pour la première place avec Marciello.

Le jeune Italien s’élance dans Melco - la fameuse épingle à cheveux lente du circuit de Guia - et la Porsche de Bamber entre légèrement en contact avec l’arrière de la Mercedes de Marciello.

Mais ce n’est pas suffisant pour passer, Marciello tient bon. Bamber finit par ralentir pour laisser son coéquipier Vanthoor, les deux pilotes s’étant mis d’accord pour se laisser une chance de doubler le leader.

En fin de course, Mercedes peut enfin fêter le titre de Coupe du Monde FIA GT qu'elle avait concédé à BMW en 2018.

Raffaele Marciello : « J'aimerais remercier GruppeM Racing pour cette voiture incroyable ainsi que Mercedes AMG. Porsche a été très près du but tout le week-end, donc je suis vraiment content que nous ayons finalement gagné ! J'ai toujours été à deux doigts de remporter cette course en poleen Formule 3, et l'an dernier en GT, mais Macao sera toujours Macao et pour réussir, il faut que toutes les conditions soient réunies. C'est juste un sentiment incroyable de gagner, cela signifie aussi que je peux être considéré comme l'un des meilleurs ! »

Laurens Vanthoor : « Avant la course, nous avons eu une réunion et nous avons décidé qu'une Porsche devait gagner, peu importe laquelle. J'ai pris un meilleur départ qu'Earl et je suivais Raffaele au début. J'ai essayé de me débrouiller au départ, et encore une fois au redémarrage - nous avions un très bon rythme, mais à un moment donné j'ai fait une erreur et nous avons décidé de laisser Earl tenter le coup. Je connais bien Earl, il a été mon coéquipier toute l'année et s'il y a un gars qui peut faire la différence, c'est lui ! Ça valait le coup d'essayer aussi, mais ce n'était pas notre jour. »

Earl Bamber : « Laurens a pris un meilleur départ que moi, j’étais donc troisième et je gardais un oeil derrière moi. Au redémarrage après l’intervention de la voiture de sécurité, BMW me remontait dessus dans Lisboa, mais tout le monde a commis une erreur - je n’ai pas bien compris ce qu’il s’est vraiment passé, mais j'ai réussi à remonter sur l'intérieur. C'était vraiment gentil de la part de Laurens de me céder sa position et de me donner une chance. Nous avions une bonne voiture mais nous étions rapides dans les mauvais endroits. J'ai fait tout ce que j'ai pu. J'ai essayé dans le dernier tour de me rapprocher un peu plus, surtout dans les trois derniers virages. Raffaele a fait une course fantastique et n'a pas fait d'erreur de tout le week-end, alors félicitations à lui. »