COUPE DES NATIONS GT - LA BELGIQUE TOUJOURS EN TÊTE DE LA COUPE DES NATIONS FIA GT | Federation Internationale de l'Automobile

COUPE DES NATIONS GT - LA BELGIQUE TOUJOURS EN TÊTE DE LA COUPE DES NATIONS FIA GT

  • gb
  • es
30.11.18.

Du spectacle lors de l’ouverture de la course de qualifications au Circuit International de Bahrain.

La Coupe des Nations FIA GT a eu un nouveau souffle de vie sur le Circuit International de Bahrain aujourd’hui (30 novembre), avec une équipe Belge toujours aux commandes après sa victoire en première course de qualification.

 

Le duo Belge composé de Mike den Tandt et Charles Weerts réalise tout d’abord un doublé de pole positions plus tôt dans la journée, et leur tâche est ensuite quelque peu facilitée lors de la première course de qualifications, par l’accident dans le premier virage de l’équipe du Royaume-Uni, partie initialement en pole et finalement renvoyée l’arrière du peloton.

Christopher Buncombe fait un bon départ dans la Ferrari Team UK mais est malheureusement envoyé en toupie par un freinage tardif de la Ferrari de l’équipe Thaïlandaise. Arrêté en sens inverse, la voiture de Buncombe intercepte également celles des équipes de Suède et du Danemark.

Alors que le Royaume-Uni et la Suède peuvent poursuivre, les dommages causés à la Ferrari Danoise forcent son abandon et le déploiement de la voiture de sécurité.

La remontée de Buncombe jusqu’en 3ème position est un des moments forts de cette première demi-heure après le redémarrage de la session, mais personne ne pouvait vraiment lutter contre la puissante Audi R8 LMS de l’équipe Belge.

« La voiture était juste parfaite, » s’enthousiasme Den Tandt. «  Je me suis vraiment amusé et j’ai même pu laisser de la gomme pour que Charles puisse en profiter aussi. »

Den Tandt a déjà établi une avance presque insaisissable alors qu’il passe le volant au jeune talent de 17 ans, Weerts. Ce n’est plus alors pour ce dernier qu’une formalité, le gros de l’action se situant vers les marches du podium restantes.

« Il a fait tout le boulot, chapeau à Mike, » dit Weerts. « Je n’ai eu qu’à ramener la voiture à la maison. »

L’équipe Turque remporte la seconde position après avoir doublé tour à tour la Team Hong-Kong et la Team Mexique à mi-parcours, mais se retrouve au coude à coude avec la Team UK juste après son arrêt au stand.

L’équipe Turque Ayhancan Guven parvient à passer le pilote du Royaume-Uni Christopher Froggatt et à creuser l’écart, pour remporter une seconde position bien méritée, tandis que la troisième place du podium revient à l’Italie. Matteo Cressoni fait une bonne course avec des manœuvres impressionnantes pour arriver sur le podium à seulement deux minutes de la fin de la course.

La France arrive 5ème devant la Lamborghini Argentine, qui était rentrée dans la Nissan de la Team Hong-Kong pendant les arrêts aux stand.

Le duo Rinaldi Racing-run des équipes Russie et Allemagne terminent en 7ème et 8ème positions, suivis de Hong-Kong et de la Biélorussie qui bouclent ce top 10.

Demain, la seconde course de qualification aura lieu à 13;15, et l’épreuve décisive de la Coupe des Nations FIA GT démarrera sous les projecteurs à 19h30 (heure locale, GMT+3)

Toute l’action ICI sur fia.com ou sur la page Facebook de la FIA..