07.12.13

Verstappen and Joyner 2013 World Karting Champions

Dutch driver Max Verstappen and Briton Tom Joyner were honoured at the FIA Prize-Giving this evening.
The 2013 international karting season has been dominated by the immense talent of the young Dutch driver Max Verstappen, the double European Champion in KF and KZ, and also the winner of the KZ World Championship. He was also the leader of the World KF until the Briton Tom Joyner took a decisive advantage at the last race in Bahrain to be crowned World Champion. Both were honoured at the FIA Prize-Giving this evening.
 
Max Verstappen, KZ World Champion at age 15
Although he had up until now never won a CIK-FIA international title, Max Verstappen, the son of the former Formula 1 driver Jos Verstappen, marked the season with a series of unusual feats. Winning at European level successively in two different categories, the KZ 125cc gearbox and the KF without gearbox, Verstappen put on a rare performance that gives him wings for the future. Very well prepared, he arrived at Varennes sur Allier (FRA) armed with strong motivation for the KZ World Championship, organised over a single event. The presence of all the kart professionals, the grid filled with titles, absolutely didn't affect the Dutch driver. As confident in his potential as in that of his CRG-TM-B'Stone, he managed the meeting to perfection, starting on the front row for the decisive final for the title.
 
"The equipment worked fine, the start went well, I took the lead on lap 5 and I gradually got away leaving my rivals to fight behind me. A perfect race!" said Verstappen. "The fact that it was my father who prepared my KZ engines enhanced the satisfaction of winning the world title. I can now move to cars with the certainty of having a successful and outstanding last season in karting."
 
Tom Joyner, the surprise winner of the KF World Championship
The world class KF programme this year included two events. During the first round, at the PF International circuit in the UK, Max Verstappen (CRG-TM-Vega) displayed such dominance that observers already saw him as Champion. But the intensity of high-level karting competition meant that teams and highly qualified drivers would defy the odds at the second round in Bahrain. Second in the standings, the Dane Nicklas Nielsen (Kosmic-Vortex-Vega) promised to be a very serious contender, followed in third position by the experienced British driver Ben Hanley (ART GP-TM-Vega). Verstappen's kart did not reach its usual velocity on the track at Sakhir, and the Dutch driver faced Nielsen again early in the final while trying to stay in the leading group. The way could have been opened to Hanley, but another Briton, Tom Joyner (Zanardi-TM-Vega), gained a comfortable margin, winning the World Championship at 21 years old ahead of Hanley and Verstappen.
 
"I really wasn't thinking about the world title when arriving in Bahrain," confided Joyner. "At PFI, I was already in the game, but a brake problem while I was second in the final demoted me to 12th position. When I saw Verstappen in trouble in the final at Bahrain, I did not hesitate to take the lead. In crossing the finish line as the winner, I did not realise I was also World Champion! This is a beautiful contrast to 2012 where I finished second, and above all a dream come true. I hope to continue my career in karting in good conditions."
 
Note to Editors:
Imagery can be downloaded from: www.flickr.com//fia-official
 
----------------------------------------------------------------
 
Verstappen et Joyner, Champions du Monde Karting 2013
 
La saison de karting international 2013 a consacré l'immense talent d'un jeune pilote hollandais, Max Verstappen, double Champion d'Europe KF et KZ, mais aussi vainqueur du Championnat du Monde KZ. Il était également en tête du mondial KF jusqu'à ce que le Britannique Tom Joyner ne prenne un avantage décisif lors de la dernière épreuve à Bahreïn pour être consacré Champion du Monde. 
 
Max Verstappen, Champion du Monde KZ à 15 ans
Alors qu'il n'avait jusque-là jamais remporté de titre international CIK-FIA, Max Verstappen, fils de l'ancien pilote de Formule 1 Jos Verstappen, a marqué la saison par une série d'exploits peu ordinaires. Titré au niveau européen successivement dans deux catégories différentes, la KZ des 125 à boîte de vitesses puis la KF sans boîte de vitesses, Verstappen signait là une performance rarissime qui lui donnait des ailes pour la suite. Très bien préparé, il arrivait à Varennes sur Allier (FRA) armé d'une très forte motivation pour le Championnat du Monde KZ, organisé sur une seule épreuve. La présence de tous les ténors du karting, aux palmarès remplis de titres, n'affectait absolument pas le pilote Hollandais. Confiant dans son potentiel comme dans celui de son CRG-TM-B'Stone, il gérait le meeting à la perfection, se présentant en 1ère ligne au départ de la finale décisive pour le titre.     
 
« Le matériel fonctionnait à merveille, le départ s'est bien déroulé, j'ai pris la tête au 5e tour et je me suis progressivement échappé en laissant mes rivaux se battre derrière moi. Une course parfaite ! » précisait Verstappen. « Le fait que ce soit mon père qui prépare mes moteurs KZ renforce la satisfaction d'avoir remporté le titre mondial. Je peux maintenant me tourner vers l'automobile avec la certitude d'avoir réussi une dernière saison exceptionnelle en karting. »
 
Tom Joyner, vainqueur surprise du Championnat du Monde KF
Le programme mondial de la catégorie KF comprenait cette année deux épreuves. Lors du premier rendez-vous, sur le circuit de PF International au Royaume-Uni, Max Verstappen (CRG-TM-Vega) affichait une telle domination que les observateurs le voyaient déjà Champion en puissance. Mais l'intensité de la compétition karting de haut niveau entre des équipes et des pilotes extrêmement compétents allait bousculer tous les pronostics pendant le deuxième round à Bahreïn. Second au classement provisoire, le Danois Nicklas Nielsen (Kosmic-Vortex-Vega) s'annonçait comme un prétendant très sérieux, suivi en 3e position par l'expérimenté pilote britannique Ben Hanley (ART GP-TM-Vega). Le châssis de Verstappen n'atteignait pas sa vélocité habituelle sur le tracé de Sakhir,  le Hollandais heurtait même Nielsen en début de finale alors qu'il tentait de rester dans le groupe de tête. La voie aurait pu s'ouvrir pour Hanley, mais c'est un autre Britannique, Tom Joyner (Zanardi-TM-Vega), qui s'imposait avec une confortable avance, remportant du même coup à 21 ans le Championnat du Monde devant Hanley et Verstappen.
 
 « Je ne pensais vraiment pas au titre mondial en arrivant à Bahreïn. » confiait Joyner. « A PFI, j'étais déjà dans le coup, mais un problème de freins alors que j'étais second en finale m'a fait rétrograder en 12e position. Quand j'ai vu Verstappen en difficulté dans la finale de Bahreïn, je n'ai pas hésité longtemps pour prendre la tête. En passant la ligne d'arrivée en vainqueur, je n'avais pas réalisé que j'étais aussi Champion du Monde ! C'est une belle revanche sur 2012 où j'avais terminé 2e et puis surtout un rêve qui se réalise. J'espère poursuivre ainsi ma carrière en karting dans de bonnes conditions. » 
 
------------------------------------------------------------------ 
 
Paris, France, 6 December 2013